Rattrapage Historique

Aller en bas

Rattrapage Historique

Message  Hécaterinaa Laherte le 27.07.10 21:16

Il y avait deux choses agréables en Septembre. Le début de la saison des Marrons, dont Hécaterinaa raffolait -notamment glacés- et le début des cours. Alors qu'elle bénéficiait d'un emploi du temps tout à fait appréciable, puisqu'elle n'avait pas à enseigner à toutes les classes présentes, le Professeur d'Etude des Runes avait pour elle du temps libre pour satisfaire la gourmandise liée à la première évocation.
Il n'était rien de plus délicieux qu'une poche brûlante dans les mains, du papier chaud qui encerclent des marrons rendus grillés par un sortilège qu'elle avait retenu sans mal dès l'adolescence. Il n'existait malheureusement pas de solution pour faire pousser des marrons à n'importe quelle période de l'année, et Hécaterinaa déplorait que la Recherche Magique en Botanique ne fasse pas de plus amples approfondissement là-dessus. Peut-être aurait-elle l'occasion d'ailleurs d'en toucher deux mots au Professeur de cette matière.

Pour l'heure, une poche chaude entre les mains, qui aurait pu être refroidie là encore par un sort, mais qui altérait la gourmandise si l'on ne se brûlait pas, Hécaterinaa avait besoin de parfaire sa connaissance du Château, n'y ayant jamais étudié contrairement à la majorité du Personnel présent. Il lui fallait ingurgiter, outre les marrons grillés, des centaines et des centaines d'années d'Historique contraignant, mais indispensable afin de savoir parfaitement où elle mettait les pieds.

Et éventuellement pour ne commettre aucun impair. Déjà, elle avait les souvenirs de ses études à Beaux Bâtons, lorsqu'elle entra dans cette grande salle, richement décorée. Des réminiscences de match de Quidditch auxquels elle assistait uniquement pour faire plaisir à ses amis, fan-girls des joueurs de l'équipe. Elle-même n'éprouvait qu'un intérêt médiocre pour ce sport, et toute discipline sportive en général, notamment celle qui nécessitait de voler.
Garder les pieds sur terre était le meilleur moyen pour que Hasard ne décide pas de vous faire retomber trop vite : il y avait déjà suffisamment de chance pour qu'un malheur arrive, autant ne pas trop être joueur.

Elle croquait goulument dans ses marrons en plissant les yeux : certes tout était étincelant malgré les années, mais pourquoi fallait-il écrire ces plaques nominatives aussi petit ?

" Nom d'un Doxy, mais ils ont tous une vue extraordinaire, ici ..."

Pesta-t-elle toute seule, en fronçant les sourcils pour s'approcher et réussir à lire des noms plus ou moins connus. Elle soupira. N'y avait-il que les élèves de Gryffondor qui raflaient toutes les médailles ici ?

- - -

avatar
Hécaterinaa Laherte
Professeur d'Etude des Runes

• Nombre d'écrits  : 31

• Année  : Professeur
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 29,7 cm – Bois de Saule – Écaille de Sirène.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rattrapage Historique

Message  Alice V. Flamel le 28.07.10 2:07

    Alice virevoltait un peu trop dans les couloirs, dans son monde, ces temps-ci.
    Le ciel était moche, et elle adorait ça. Si on lui offrait le pouvoir des Saisons, il n’y aurait que l’automne et l’hiver, qui lui permettait tout autant de porter des manteaux que des pulls de gamines. En ce moment même, elle portait une robe pull assez courte, grise, sur des collants en dentelle où se formaient des fleurs. Elle aurait pu avoir froid, mais tous ses collants étaient trafiqués par la jeune femme afin d’être sexy, saillants et chauds. L’avantage de la sorcellerie.
    Elle virevoltait parce que ce temps lui réchauffait le cœur. Le ciel gris et pluvieux de l’Angleterre. Pour rien au monde elle ne l’abandonnerait. Elle virevoltait parce qu’elle avait empêché un combat entre deux gamins. Elle virevoltait parce qu’Armand était revenu la voir, pour lui offrir une cigarette.
    Elle virevoltait parce que, peut-être, elle avait un peu trop bu ce jour là…

    Toujours est-il que, tel un oisillon, elle avait poursuivit sa route à travers les dédales des couloirs, souriant aux élèves comme aux professeurs, se courbant même devant Ombrage qui commenta violement sa robe à la limite de la décence mais qui n’avait aucun pouvoir contre elle. Une fois la grenouille de bénitier de dos, elle lui tira la langue et fila, comme une enfant de quatre ans.

    Elle suivit une odeur plaisante, les yeux fermés, et s’arrêtant en sentant sous ses pieds nus – ou collantés, mais ça n’existait pas, le sol de la Salle des Trophées. Une odeur de marrons dans la salle des trophées. Ce n’était probablement pas un élève, ils ne savaient pas où se procurer ce délice. Elle n’ouvrit pas encore les yeux, et tâcha de recouvrer ce qu’elle n’avait pas fait depuis des lustres. Son boulot d’espionne gouvernementale. Elle ouvrit les écoutilles, et se laissa bercer par les pensées de l’adversaire.

    Femme. Française, du moins, pas Anglaise. Qui essayait de dresser une liste de l’histoire magique de l’Angleterre. Et qui se disait que…


« Oui, beaucoup de Gryffondor remportèrent les prix, chère… Hécaterinaa ? En voilà, un prénom bien étrange… »

    Alice rouvrit les yeux et sortit de l’ombre, s’avançant vers la femme, puis fit une courbette gracile. Se doutant qu’elle avait soit collé la frousse à la dame, ou alors l’avait dérangée dans ses réflexions, elle sourit, poliment, comme pour s’excuser.


« Je me présente, Alice Flamel. Infirmière et Bibliothécaire. Oui, un double poste… Bah, n’en déplaise à cette chère va… directrice qui aimerait bien me renvoyer, je suis bonne dans les deux. Vous êtes le professeur des Runes c’est ça ? Je n’ai jamais bien compris de quoi il s’agissait, avec Abe on a fait une scène à nos parents pour ne pas suivre ce cours… »

    Elle ria, souvenir.


« Ne croyez pas que c’était à cause de la matière, hein, on était juste des cancres. Merde. Vous n’êtes pas ici pour m’entendre jacassez. Ah, puis les plaques ne sont pas aussi illisible en tant normal vous savez… certainement un élève de la Brigade, qui a décidé d’emmer…d’embêter les gens. Peut-être même est-ce Armand... je lui ai apprit trop de trucs, à ce sale gamin. »

    Apprends à surveiller ton langage, qu’il disait le Arthur. Il n’avait pas tort. Alice aurait fait hurler toutes les bonnes ladies. Elle parlait mal et beaucoup trop. Sans crier gare, elle cessa de parler. Lorgnant sur les marrons de la femme. Mmh. Tiens, en rentrant dans ses appartements, elle en ferait. Ou alors elle irait jusqu’à Pré-au-Lard pour en acheter… ou elle irait dans les cuisines.

avatar
Alice V. Flamel
Infirmière, Petit Rat de Bibliothèque. Overbookée.

• Nombre d'écrits  : 121

• Année  : Autre
• Caste  : Résistance
• Baguette  : 33 cm, poudre de Sombral, sève et écorce de chêne mélangées.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rattrapage Historique

Message  Hécaterinaa Laherte le 31.07.10 15:19

Hécaterinaa tourna lentement les yeux, puis se décida à se tourner complètement, lorsqu'elle entendit entrer dans la pièce. Clairement, le Hasard était Tout-Puissant ; elle le savait. Et appréciait de s'amuser. Vraisemblablement, cette jeune femme qui venait de rentrer dans la Salle des Trophées avait sans mal pu lire tout ce qui se tramait dans ses pensées.

Légilimens, donc. Il était toujours très désagréable de constater que certaines personnes n'avaient pas assez d'éducation et de politesse pour se mêler exclusivement de ce qui se passe dans leur propre petite cervelle. Elle plissa les yeux. L'autre, en face, semblait ne pas trouver que son intervention se trouvait déplacée. Hécaterinaa leva le menton et l'observa, une tenue qu'elle déplorait, que faisait Ombrage ?! Elle laissait certains membres du Personnel s'habiller comme l'une de ces Moldues mal fagotées ?

« Pensez-vous pouvoir faire la conversation toute seule ? » Fit lentement le Professeur d'Etude des Runes. Si cette femme savait autant parler, poser des questions, se répondre, répondre à des questions qu'elle voulait qu'on lui pose, pourquoi venir chercher de la compagnie ?

Hécaterinaa prit entre deux doigts un marron qui fumait et le porta à sa bouche, mâcha sans bruit. Il n'était désagréable de rencontrer ses nouveaux collègues. Juste que visiblement cette-ci n'était pas de l'avis de la Directrice, qu'elle se permettait de la critiquer ouvertement, qu'elle violait les crânes et qu'elle était une détestable bavarde.

Elle eut un sourire mielleux.

« Personne n'est irremplaçable, vous savez. Je suppose que si la Directrice Ombrage n'a pas encore trouvé un poste plus à votre mesure, sans doute était-ce qu'elle n'a pas encore trouvé votre ou plutôt vos remplaçants. Vos deux fonctions sont-elles compatibles ? » Demanda-t-elle enfin, en se tournant pourtant, comme si la réponse lui était égale.

Derrière la vitrine, d'autres médailles, une grosse coupe qui brillait. Elle voyait se refléter la silhouette de cette femme, une Flamel, dans le métal bien lustré. Il était triste de constater que certaines familles de Sorciers, malgré leur renommée et la pureté de leur sang, perdait considérable de leur standing juste à cause de quelques brebis galeuses.

Pourquoi prendre la peine à répondre aux questions de cette Infirmière Bibliothécaire ? Après tout, elle n'avait qu'à lire dans sa tête, puisque cela ne lui posait aucun problème de bienséance.

- - -

avatar
Hécaterinaa Laherte
Professeur d'Etude des Runes

• Nombre d'écrits  : 31

• Année  : Professeur
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 29,7 cm – Bois de Saule – Écaille de Sirène.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rattrapage Historique

Message  Alice V. Flamel le 31.07.10 16:08

    Vexée donc.
    Alice ronchonna intérieurement et regretta d’être entrée. La prochaine fois, elle s’amuserait à embêter Abe plutôt que d’essayer d’être amicale. Bon, d’accord, elle avait lu dans ses pensées… mais ce n’était pas nouveau, ça, qu’Alice avait des fois du mal à gérer ce pouvoir là ! … Ce n’était pas nouveau pour ses frères, oui. Pas pour la nouvelle. Et mince. La jeune femme grimaça aux paroles de son ainée, et lui aurait volontiers planté un poignard dans le dos quand cette dernière se détourna. Sale bête. Au pire… que risquait-elle ? A part une mauvaise relation avec un professeur dont elle n’avait rien à faire ? Alors elle s’appuya contre le mur et croisa les bras, un sourire aux lèvres, tout en se disant : heureusement qu’elle n’était pas allé la voir avec une cigarette. Là, ça aurait été dramatique pour cette nana du millénaire précédent.


« Compatibles, oui, facilement. Et ça permet même de donner d’autres postes aux élèves qui le désirent et qui en sont capables. Ceux qui veulent devenir médicomages, et qui sont en 7ème année peuvent m’assister. Même si je dirige tout, ils sont là pour apprendre et je leur fais confiance. La réserve est sous clé dont je suis à présent l’unique propriétaire, les livres ont subi un sort qui les empêche d’être détériorer et volés. Je n’ai pas d’assistants pour ça, seulement un groupe de Serdaigles qui acceptent de surveiller un peu. »

    Ne croyez pas qu’elle est irresponsable, loin de ça. Lice navigue beaucoup entre les deux, et sait où sont les priorités : infirmerie lors des matchs, et bibliothèque avant les examens. Et puis, elle ne laisse jamais les futurs médicomages faire le boulot seule. Ils viennent toujours la chercher. Et là, elle se dit soudainement qu’un Retourneur de Temps serait nettement plus pratique… Tiens, la prochaine fois qu’elle la croiserait, elle demanderait à Ombrage. Blague.
    Avant de poursuivre, elle tapota du bout de la baguette ses collants, et un jean vint les remplacer. Elle n’aurait pas bronché comme ça si elle avait été devant ses frères, Armand, ou même Ombrage, mais elle savait avoir un minimum de tenue, tout de même.


« Et je m’excuse. Pour les pensées. J’ai perdu l’habitude de faire attention à fermer mon cerveau là-dessus. »

    Lice qui s’excusait. Elle aurait même pu avoir un trophée pour ça, tellement ces instants étaient rares. Mais elle estimait s’être montrée assez irrespectueuse dans cette affaire. Un peu mal à l’aise, elle chercha à changer de sujet, et sauta sur le sujet tout bénef qui pouvait rapidement partir en polémique et en guerre. Pauvre idiote.


« Je me demandais… pourquoi êtes vous venue à Poudlard alors qu’Ombrage arrivait au pouvoir ? »

avatar
Alice V. Flamel
Infirmière, Petit Rat de Bibliothèque. Overbookée.

• Nombre d'écrits  : 121

• Année  : Autre
• Caste  : Résistance
• Baguette  : 33 cm, poudre de Sombral, sève et écorce de chêne mélangées.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rattrapage Historique

Message  Hécaterinaa Laherte le 01.08.10 18:41

Le Professeur eut un léger sourire, lorsqu'un de ces vêtements dont les Moldus raffolaient vint remplacer les collants à la limite de la décence. Pensait-elle avoir à se changer parce que son interlocutrice avait émis la pensée que cette tenue ne convenait pas ? Encore une petite lecture dans ses propres réflexions, sans doute. Hécaterinaa poussa un léger, mais audible et volontaire, soupire.

Tout ceci commençait à l'agacer, mais il semblait pourtant en être autrement lorsque ce nouveau sujet de conversation, trouvé par la Flamel, vint tout à coup lui faire tourner la tête. En levant un sourcil, elle exprima clairement qu'elle y voyait là encore une étrangeté. Ferait-on un rapport entre son arrivée au poste de Professeur, en considérant que l'ascension d'Ombrage soit un défaut ?

Décidément, cette petite paraissait ne pas avoir d'éducation ; qu'elle veuille bien penser que ce qu'elle veut de qui que ce soit, toute personne digne-de-ce-nom n'en vient pas à afficher ses opinions, politiques ou autres, au premier inconnu qui passe. Fut-ce un Collègue.

« Tout simplement parce que le poste se libérait. » Fit-elle, d'un trait, sur un ton qui ne laissait pas de doute quant à sa sincérité. Il était important pour elle de tirer un trait sur son passé, ce qui voulait dire, s'éloigner du Ministère.

« Et pensez-vous qu'il soit étonnant d'avoir proposé ma candidature lors d'un changement de Directeur ? Voudriez-vous me souffler votre désaccord avec les décisions du Ministère, Mademoiselle Flamel ? »

Le visage d'Hécaterinaa s'était mué en un masque froid. Elle avait longtemps travaillé au Ministère, avait côtoyé les acteurs actuels de cette situation, avait déploré la révélation du Monde Magique aux Moldus, et était en accord avec les idéaux prônes par Dolores Ombrage.

C'était désormais une grande question : pourquoi donc la Directrice n'avait-elle pas expulsé toute personne n'étant pas de sa mouvance dans le Collège à son arrivée ? Si elle en avait l'occasion, le Professeur d'Etude des Runes irait lui en toucher deux mots ...

Il était inadmissible qu'au sein même du Personnel de Poudlard, certaines personnes se permettent d'émettre de telles opinions, et d’entacher la réputation de la Directrice. C'était un manque de loyauté envers son Supérieur et ce ne devait pas rester impuni...

- - -

avatar
Hécaterinaa Laherte
Professeur d'Etude des Runes

• Nombre d'écrits  : 31

• Année  : Professeur
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 29,7 cm – Bois de Saule – Écaille de Sirène.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rattrapage Historique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum