Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Aller en bas

Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Invité le 20.11.07 18:30

Contrairement à la veillle, le soleil était au rendez vous. Les oiseaux chantaient et les élèves n'hésitaient pas à sortir dehors pour s'amuser. Ils avaient abandonnés leurs manteaux d'hier pour profiter de cette journée qui pourrait l'unique belle journée de la saison. Tandis que les plus vieux étaient assis dans l'herbe et révisaient pour leurs BUSE ou leurs ASPICS, les plus jeunes, eux, courraient et gambadaient, certains même s'envoyaient des avions en papier ensorcelés qui envoyaient de l'encre sur leurs cibles mouvantes.

William avait passé la journée à attendre le moment où il pourrait rejoindre ces cris joyeux et ce beau temps. A chaque cour il révassait, tête par dessus la fenêtre, et s'imaginait le moment qu'il passerait avec Kate.
Durant le cours de sortilèges et enchantements il fut placé à un bureau à côté de celui du professeur, afin de lui ôter toute idée de reproduire la bêtise de la veille. Il s'en fichait, et avait brillé en pratique du sortilège de découpe. Mais il n'avait aucun mérite, il l'avait tant travaillé, et tant utilisé, que ce soit pour de bonnes, ou de mauvaises raisons.

Le soir même il devrait revoir Mlle. Troy pour sa retenue. Contrairement à la plupart des élèves collés, il n'appréhendait pas ce moment passé avec son professeur, car malgré tout, il l'aimait bien. Même s'il avait une étrange façon de lui montrer. Et puis, passer une soirée avec un professeur ne l'intimidait pas. Non, ce qui l'intimidait, c'était cette après midi. Sentiment étrange, 'autant qu'il n'avait jamais ressenti un tel trac de toute sa jeune vie.

Vint l'heure fatidique. A la sonnerie, William était déja prêt à sortir. Le professeur de défense contre les forces du mal dû le rappeler à l'ordre quand celui-ci voulut partir sans noter ses devoirs, qui de toute façon ne ferait pas.
Une fois notés, il s'était précipité dans les couloirs, avait dévalé les escaliers et était entré dans le cachot des serpentards, pour y déposer son sac et enlever sa robe macculée de peinture rouge. Peinture qui avait giclé sur son dos lorsqu'un élève au premier rang avait utilisé le sortilège de découpe sur un tube de peinture, alors qu'il visait la feuille de papier qu'il y avait à côté. William s'était fermement énervé et avait promis une leçon à ce jeune maladroit, qui se trouvait être à Poufsoufle.

Après s'être changé, il avait courru jusqu'au parc et s'était assis dans l'herbe éclatante.
Kate ne tarderait pas à arriver, et il avait, sans s'en rendre compte, réservé un espace privilégié, faisant peur aux autres élèves qui couraient autour de lui.
L'inquiétude et les battements de son coeur se faisaient sentir. Qu'allait-il lui dire? Lui qui avait tant attendu ce moment fut pris par le doute qui s'immiça en lui comme un virus mortel. C'est lui qui l'avait invité, il se devait de l'occuper, de lui faire passer une bonne après midi; elle ne devait pas regretter d'être venue. Le souffle court, il se crut dans le lac, aux côtés de la belle Kate qu'il avait sauvé la veille. Non. Il sut alors que ce pouvait être qu'une bonne après-midi. Rien qu'à voir son visage, il serait alors libéré et tranquil, car elle était comme lui, du moins, c'est ce qu'il pensait.

Un avion en papier atterit à côté de lui. Levant le regard vers le propriétaire de cet airbus sommaire, il sourit. Un mauvais sourir. Il pointa sa baguette sur le morceau de papier plié, et une fraction de seconde plus tard, ce n'était plus qu'un petit tas de graffiti.


- Amusez vous bien! leur lança-t-il avec un sourire et une voix amical qui pourrait parraître pour quelqu'un qui venait d'arriver de réellement sincère.

Le groupe d'élèves repartit déçu, n'osant se frotter au jeune serpentard. William était fier d elui; au fil des années, il avait appris à modeler son visage et sa voix de toutes sortes de manières, ainsi il jouait avec les émotions des gens, paraissait heureux quand il était en colère, ou triste quand au fond de lui il se moquait éperdumment de la personne qui essayait de le consoler, récoltant ainsi tous ses soins et tout ce qu'il voulait. William était un manipulateur, mais avec Kate, il n'y arrivait pas. Non, Kate était quelqu'un de particulier...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Kate Warren le 20.11.07 21:25

Les yeux émeraudes de Melle Warren étaiten fixés sur la grande horloge qu'elle aperçevait par la fenêtre. Les immenses aiguilles semblaient tourner avec une lenteur horrible. Plus qu'un quart d'heure et elle pourra rejoindre William. Elle était impatiente d'en savoir plus sur lui. Cependant, par un certain paradoxe, elle appréhendait ce rendez-vous. Et si tout se passait mal? Elle ne s'en remettrait pas. Tant pis, de toute façon elle s'en voudrait encore plus si elle n'irait pas. Elle voulait absolument le revoir.
Assise au fond de la classe, les affaires mêmes pas sorties, elle observait ses camarades de classe noter le cours d'Histoire de la Magie, amusée. Ce cour était certainement l'un des plus ennuyants et plus inutiles enseignés à Poudlard.

Enfin, après 15 minutes qui lui semblèrent une éternité, le Dong! de l'horloge résonna et la Serpentard fut la première à se ruer dehors. Elle fit un crochet par la salle des Serpentard pour déposer ses affaires. Elle s'arrêta devant un miroir et se regarda. Des yeux d'un océan vert scrutait une peau blanche où ressortait des lèvres fines rosées. Ses cheveux noirs retombaient en pagaille sur ses épaules frêles. Le col de sa robe de sorcière laissait entrevoir un tee-shirt blanc.
Avec surprise, elle se rendit compte qu'elle se regardait dans le miroir. Cela lui fit une étrange impression. Ca devait faire plus de six mois qu'elle n'avait pas prit le temps de s'observer, d'arranger un détail sur son visage comme faisait la plupart des filles de son âge. Elle ne le faisait pas car elle n'en avait jamais vu l'interêt. Aujourd'hui, oui.

ll avait dit dans le Parc. Mais où dans le Parc? Il était si vaste. Elle cherchera, elle trouvera bien. Le temps semblait être de la partit. Kate inspira une grande bouffée d'air frais. Ses yeux s'arretêrent sur le Lac et elle observa la surface lisse brillante. Et si, hier, William n'avait pas été là? Est-ce que seulement quelqu'un se serait rendue compte de sa disparition? A cette pensée, elle savait déjà la réponse: Jilian, n'ayant pas de nouvelles de sa petite fille se serait inquiété et aurait été au courant la première. Mais, personne d'autre ne l'aurait remarquée.

Elle le vit, au moment ou un groupe d'élèves s'éloignait de lui, sous un arbre un peu à l'écart. Il ne la voyait pas encore. elle hésita un instant à aller le rejoindre. Après tout, elle n'était pas quelqu'un avec qui les gens ont envie d'être. De plus, il lui avait sauvé la vie et elle se demanda pourquoi il souhaitait la revoir. Satan surgit derrière elle, lâcha un miaulement et partit après lui avoir jeté un dernier regard. Kate comprit qu'il la poussait à rejoindre le jeune homme, qui, d'ailleurs venait de l'aperçevoir.

Elle s'avança vers lui, ne sachant pas quoi lui dire. Elle était tellement contente de le revoir. il avait toujours le même regard pénétrant, beau et étrange.


"- Salut."

Ce fut les seuls mots qui sortirent de sa bouche. Elle se sentait un peu intimidée par sa présence, elle ne savait pas vraiment pour quelles raisons. Finalement, elle se décida à engager une conversation, ce qui était rare chez elle:

' - Tu as passé une bonne journée?"
avatar
Kate Warren
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 513

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Invité le 21.11.07 15:11

William jeta un dernier coup d'oeil au groupe d'enfant qui s'en allait et il la vit. Ses longs cheveux noirs remuaient derrière elle, et elle lui faisait des signes de la main.
William se leva, elle était juste à l'heure. Elle s'arrêta en face de lui;


"- Salut."

Elle avait l'air gênée et timide, tout comme Will d'ailleurs qui murmura un petit "salut", inaudible.

" - Tu as passé une bonne journée?"

Heureusement, elle avait engagée la conversation, chose qu'il n'aurait osé faire.

- Une journée comme les autres. Assieds toi, on sera mieux.

Sur le conseil de William, ils s'assirent au pied de l'arbre, et la conversation reprit.

- En première heure j'ai eu histoire de la magie. Qu'est ce que ça peut être ennuyant! J'ai cru que j'allais m'endormir. " Mieux connaître ses origines magiques " tu parles....j'en sais pas plus qu'avant.
Sinon, ça s'est très bien passé au cours de sortilèges et enchantements. Au fait, tu es au courant? Je suis collé ce soir...


Soudain, Will sentit gigoter dans sa poche ventrale. Il y enfonça sa main et en sortit une grosse rate noire aux yeux jaunes. Seul la moitié de son corps était recouverte de poile, l'autre était de la peau qui avait une étrange couleure de métal.

- Eh ben...Kate, je te présente Luna, ma rate.

Il la posa sur l'herbe délicatement, et le spécimen gambada difficilement dans l'herbe, pour ensuite retourner sur les genoux de son maître.

- Tu me crois si je te dis qu'à la base, ce n'est pas un rat mais un téléscope?
Je l'ai acheté sur le chemin de traverse à un vendeur pas très commode qui se disait vendre des animaux à des prix très bas. On s'est approché et il a transformé un vieux téléscope qu'il avait dans sa charette et l'a changé en rat. Bien sûr, on peut voir que le travail n'est pas parfait. Il nous a expliqué qu'il avait loupé son diplôme de métamorphose supérieur et qu'il a du se reconvertir dans la vente.
C'est sûr, ce n'est pas une rate à part entière et il lui arrive même de faire de petits bruits métalliques, à croire qu'il reste quelques morceaux de téléscope dans son ventre. Mais n'empêche, elle n'est pas mignonne cette petite rate?


La rate en question était immobilisé, et ses yeux, à présent devenus vitreux, observaient le ciel d'un regard de spécialiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Kate Warren le 21.11.07 16:29

Elle s'assit à ses côtés, suite à sa demande et se sentit un peu mieux lorsqu'elle entra en contact avec l'herbe fraîche. Il faisait beau, le ciel bleu était parsemé de nuages blancs aux formes originales. Petite, Kate s'en souvenait, elle s'amusait à découvrir le plus de signification à une seule des masses mouvantes. Elle voyait des ours en peluches, des pélicans, des bateaux, des hyppogriffes...Elle adorait faire ça. Elle ne s'attarda pas à contempler les nuages, car William venait de lui répondre:

- En première heure j'ai eu histoire de la magie. Qu'est ce que ça peut être ennuyant! J'ai cru que j'allais m'endormir. " Mieux connaître ses origines magiques " tu parles....j'en sais pas plus qu'avant.

Kate se mit à rire et hocha la tête:
"- Pareil pour moi. Je suis sûre que ça pourrait être intéressant si le professeur se débrouillerait pour rendre son cours passionant. Au début, je voulais plus en savoir sur mes origines, mais, finalement, la Révolte des Gobelins ou les Sorcières de Salem ne m'apportent rien de nouveau..."

Elle-même n'ayant pas d'histoire, elle s'imaginait que celle de la Magie serait vraiment interéssante. Hélas, les cours étaient à mourrir d'ennui.


Sinon, ça s'est très bien passé au cours de sortilèges et enchantements. Au fait, tu es au courant? Je suis collé ce soir...

Elle eut un sourire. Sans vraiment se rendre compte, dès les premières paroles de William, elle avait oublié sa timidité et parlait autant que lui.

"- Tu as fait quoi pour être collé?"

Elle n'avait jamais été en retenue. Pour la simple et bonne raison qu'elle restait tout le temps assise, à ne pas s'occuper de ce qui se passait autour d'elle. Les professeurs ne la remarquaient pas et elle faisait tout pour ne pas attirer leur attention. Elle aimait rester dans l'ombre. Elle avait trop peur des moqueries.

Soudain, une bête sortit de la poche du jeune homme. La Serpentard poussa un grand cri avant de se rendre compte que c'était...


"-...Luna, ma rate.
- Rate?"répéta Kate avec un air étonné

L'animal semblait être en mauvais état. Ses yeux jaunes regardaient partout avec effarement. A moitié recouvert de poil, l'autre partie semblait être de la peau, mais, couleur métal. Il n'y avait pas un aspect complètement vivant dans cette bête étrange. C'était la première fois que Kate avait un sentiment de dégoût envers un animal. Finalement, elle la regarda de plus près et la prit en pitié.


"- Qu'est-ce qui lui est arrivé à cette pauvre bête?"

La réponse de William ne se fit pas attendre:

"- Tu me crois si je te dis qu'à la base, ce n'est pas un rat mais un téléscope?
Je l'ai acheté sur le chemin de traverse à un vendeur pas très commode qui se disait vendre des animaux à des prix très bas. On s'est approché et il a transformé un vieux téléscope qu'il avait dans sa charette et l'a changé en rat. Bien sûr, on peut voir que le travail n'est pas parfait. Il nous a expliqué qu'il avait loupé son diplôme de métamorphose supérieur et qu'il a du se reconvertir dans la vente.
C'est sûr, ce n'est pas une rate à part entière et il lui arrive même de faire de petits bruits métalliques, à croire qu'il reste quelques morceaux de téléscope dans son ventre. Mais n'empêche, elle n'est pas mignonne cette petite rate?"

Mi-amusée, mi-inquiète par cette histoire Kate observa la rate-téléscope assise sur les genoux de son maître.

"- Mignonne ce n'est peut-être pas le mot, plaisanta la jeune fille, mais quand on regarde bien...Elle est attendrissante"

C'est vrai qu'elle faisait un peu de peine à voir et semblait être bien sur les genoux du jeune homme.


"- A l'origine c'est un téléscope et tu l'as appelée Luna...C'est fait exprès?" demanda-t-elle, amusée par le rapport entre l'objet et le prénom.

A son grand bonheur, le sujet avait dérivé sur celui qui était le préféré de Kate. Son regard s'illumina, son visage rayonna lorsqu'elle lui posa la question suivante:


" - Tu aimes bien les animaux?"
avatar
Kate Warren
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 513

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Invité le 21.11.07 17:20

Kate semblait inquiète et dégoutée à la vue de l'animal. Puis elle en rit.
"- Mignonne ce n'est peut-être pas le mot, plaisanta la jeune fille, mais quand on regarde bien...Elle est attendrissante"

- Bien dit, admit William, amusé par la rate qui bougait à présent ses yeux comme un globe oculaire, en alissant entendre parfois de petits bruits de frottement métallique.

"- A l'origine c'est un téléscope et tu l'as appelée Luna...C'est fait exprès?"

- Tout à fait. J'ai toujours été passionné par les étoiles, et quand le vendeur m'a demandé de choisir un objet, mon regard s'est immédiatement posé sur le téléscope. Le prénom de Luna est venu tout seul. mon rêve, c'est d'y poser les pieds.
Je me souviens, quand j'étais plus jeune, je sortais souvent la nuit pour observer le ciel, au plus grand désespoir de mes familles d'accueil qui me hurlaient dessus à chaque fois. Mais dans ma famille d'accueil actuelle, mon plafond est entièrement vitré, ce qui fait que la nuit, je regarde les étoiles. Ca m'apaise...


William ressentait une certaine douleure en parlant de son passé, qui n'a pas toujours été facil. Il semblait nostalgique lorsqu'il repensait à toutes ces années passées dans des familles différentes, toutes aussi différentes les une des autres, même si leur dégout pour William les rassemblait. Heureusemeent maintenant il avait une vraie famille...une famille sur qui compter.

- Et si je suis collé, c'est parceq'hier, j'ai utilisé un sortilège de réduction sur le flacon d'encre d'un élève en cours. L'encre à déborder et j'ai été obligé de me dénoncer.

Kate sourit à l'évocation de cette bêtise, puis revint au sujet principal;

" - Tu aimes bien les animaux?"

Le sujet avait l'air de l'intéresser, malheureusement, William n'était pas un fan de la faune et de la flore. Ne pouvant mentir pour lui faire plaisir, il choisit la solution de la vérité, à ses risques et périls.

- Pour être franc avec toi,...je n'ai jamais vraiment beaucoup aimé les animaux, du moins, les animaux domestiques. Quand j'étais petit...ma famille d'accueil ne s'occupait pas beaucoup de moi, c'était des personnes âgées et ils étaient constemment avec leur chat, moi, j'étais secondaire. J'ai noyé le chat dans la baignoire....

Kate étouffa une exclamation indignée, choquée et appeurée.

- J'étais petit, très petit, et ma jalousie et ma haine pour les animaux est née à cet instant. Bien sûr, je n'ai plus jamais tué d'animaux...enfin, hormis les insectes...dit-il en se remémorant les faits de la veille, lorsqu'il s'était amusé à tuer des fourmis. Tu dois te dire que je suis fou, mais depuis que je suis chez les Geller, j'ai appris à aimer les animaux, les animaux des bois. Oui, car je vis à la lisière de la forêt, à Canterbury.
Mais tout ceci ne m'empêche pas d'avoir des animaux; j'ai Luna, comme tu peux le voir, même si on ne peut pas vraiment la qualifié d'animal à part entière, et un chat sphynx, Oliver. Tu as sûrement dû le voir, il monopolise un fauteuil de la salle commune, près de la cheminée...


Kate l'observait. Que pouvait-elle epnser de lui à présent? Elle aimait les animaux, et lui, il les tuait! Finalement, ils n'étaient pas si semblables....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Kate Warren le 21.11.07 20:26

- Tout à fait. J'ai toujours été passionné par les étoiles, et quand le vendeur m'a demandé de choisir un objet, mon regard s'est immédiatement posé sur le téléscope. Le prénom de Luna est venu tout seul. mon rêve, c'est d'y poser les pieds.
Je me souviens, quand j'étais plus jeune, je sortais souvent la nuit pour observer le ciel, au plus grand désespoir de mes familles d'accueil qui me hurlaient dessus à chaque fois. Mais dans ma famille d'accueil actuelle, mon plafond est entièrement vitré, ce qui fait que la nuit, je regarde les étoiles. Ca m'apaise...

C'était la deuxième fois que William parlait de familles d'accueil depuis qu'il l'avait sauvée de la noyade. Elle se demandait bien qu'est-ce qui était arrivée aux parents du garçon qui se trouvait devant elle. Poser cette question était un peu délicat et elle préféra s'abstenir de toutes réflexions à ce sujet.

" - C'est vrai que c'est superbe, les étoiles."

Lorsque Kate observait les étoiles elles se demandaient si sa mère brillait dans le ciel. Jilian, lui avait quand elle était petite, que chaque fois que quelqu'un partait de ce monde il devenait une étoile pour l'éternité. Bien qu'elle était à présent adolescente, l'idée de sa mère illuminer la nuit lui plaisait. Par contre, elle ne cherchait jamais son père dans le ciel. Pourtant, s'il y avait l'un des deux à blâmer, c'était bien la mère.


- Et si je suis collé, c'est parceq'hier, j'ai utilisé un sortilège de réduction sur le flacon d'encre d'un élève en cours. L'encre à déborder et j'ai été obligé de me dénoncer.

La Serpentard se mit à sourire à cette évocation et lui demanda ironiquement:

" - Je suis sûre que c'était un accident..."

Elle aimait bien faire ce genre de blagues aux autres élèves, mais, les réalisait rarement, de peur de se faire prendre.

- Pour être franc avec toi,...je n'ai jamais vraiment beaucoup aimé les animaux, du moins, les animaux domestiques. Quand j'étais petit...ma famille d'accueil ne s'occupait pas beaucoup de moi, c'était des personnes âgées et ils étaient constemment avec leur chat, moi, j'étais secondaire. J'ai noyé le chat dans la baignoire....

Le sourire de Kate disparut. Bien évidemment, il n'était pas obligé d'aimer la nature, mais de là à aller noyer un chat. Elle étouffa une exclamation et lança un regard glaçial au jeune garçon, lui laissant continuer ses explications.


- J'étais petit, très petit, et ma jalousie et ma haine pour les animaux est née à cet instant. Bien sûr, je n'ai plus jamais tué d'animaux...enfin, hormis les insectes...
Tu dois te dire que je suis fou, mais depuis que je suis chez les Geller, j'ai appris à aimer les animaux, les animaux des bois. Oui, car je vis à la lisière de la forêt, à Canterbury.
Mais tout ceci ne m'empêche pas d'avoir des animaux; j'ai Luna, comme tu peux le voir, même si on ne peut pas vraiment la qualifié d'animal à part entière, et un chat sphynx, Oliver. Tu as sûrement dû le voir, il monopolise un fauteuil de la salle commune, près de la cheminée.."

Ses dernières paroles la radouçit, mais n'éteignit pas le feu brûlant qui luisait dans les yeux de la jeune Serpentarde.

" - Tu...tu as noyé un chat?"

Elle avait murmuré cela avec un voix pleine de regrets. Comme s'il s'était attendu mieux de la part de William. Généralement, elle serait devenue furieuse. C'était certainement la seule chose qu'elle avait retenue de tout ce qu'il lui avait raconté. Elle-même avait manqué de se noyer la veille. Elle savait ce qu'avait enduré la pauvre bête. Cependant, elle, elle avait eu la chance d'être sauvé. Sauver par la personne qui avait fait perdre vie au chat. Tout n'était qu'un méli-mélo; un bric à brac, un bordel dans sa tête.

"- William...Hier, j'ai faillit me noyer. J'ai un chat...Tu te rends compte de ce que tu as fais? Un pauvre bête innocente qui eut le malheur de croiser ton chemin..."

Sa voix était lourde de reproches. Elle lui en voulait. Elle s'imaginait le chat se débattre dans l'eau assassine sous le regard bleu hypnotisant...

Elle observa longuement William, ne sachant plus quoi penser de ce jeune homme aux yeux si étranges. Est-ce que ses yeux avaient été remplis de haine, de jalousie? Pas avec elle. Le Serpentard ne lui demandait pas d'excuses, n'avait pas dit qu'il regrettait son geste. Cependant, Kate, ne pouvait s'empêcher d'apporter un jugement. Si quelqu'un d'autre lui avait avoué cet acte, elle aurait déjà sortit sa baguette. Mais la personne qui se trouvait devant elle l'attirait tellement, et l'avait sauvée de la mort.

"Tout le monde fait des erreurs, Kate"lui disait toujours Jilian. Elle lui avait dit ça lorsque sa mère l'avait abandonnée pas "erreur", lorsqu'un Auror avait tué son père "par erreur", "lorsque sa mère l'avait oubliée dans son testament par "erreur". Sa vie n'était qu'une suite d'erreurs. Et si la noyade du chat n'était qu'une "erreur" ? Elle préféra regarder William comme le sauveur de sa noyade que l'assassin d'une pauvre bête domestique. Elle murmura doucement:


"- Imagine qu'Oliver aie été à la place de ce chat..."

Ses yeux perdirent de leur intensité de colère. Elle ne savait pas pourquoi elle réagissait si calmement. La maltraitance des animaux semblait être la seule chose la mettre hors d'elle. Ce garçon, en plus de la reconaissance qu'elle lui devait, avait un grand impact sur ses réactions. Elle arrivait à en discuter et à lui reprocher sans pour autant devenir une furie. Elle faillit lui demander s'il regrettait, mais si la réponse serait négative, elle ne s'en serait pas remise.
avatar
Kate Warren
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 513

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Invité le 21.11.07 21:39

Kate lui reprochait son acte vieux de plus de 7 ans. Il regretta ses paroles. Le contraste était flagrant; jeune, il avait noyé un chat, aujourd'hui, il a sauvé une juene fille de la noyade. Voyait-il ça comme un pardon? Comme une manière de se racheter? Non, William savait très bein que s'il avait sauvé Kate, c'était pour une toute autre raison, une raison qu'il ignorait.

" - Tu...tu as noyé un chat?"

La réponse n'était pas nécessaire. Elle était choquée, et devait difficilement contenir sa colère. Elle se contrôlait parfaitement bien, un peu comme lui.
Oui, il a tué un chat, tout comme des enfants avaient déja tués des rongeurs, des poussins, des lézards...Mais il savait que dans son cas, c'était différent. Il ne pouvait pardonner son acte, et il le regrettait. Il le regrettait depuis qu'il fut accueuilli chez les Geller.


"- William...Hier, j'ai faillit me noyer. J'ai un chat...Tu te rends compte de ce que tu as fais? Un pauvre bête innocente qui eut le malheur de croiser ton chemin..."

La dernière phrase l'avait marqué " Un pauvre bête innocente qui eut le malheur de croiser ton chemin..."...Le malheur de croiser son chemin. Etais-ce donc un malheur de croiser William? Ce fait l'avait traumatisé durant toute sa jeunesse, alors qu'il était jeune, ses nombreuses familles d'accueil avaient peur de lui, étaient effrayés de lee voir et n'espéraient qu'une seule chose; le voir sortir de leur vie, pour toujours. SErais-ce le cas pour Kate?

"- Imagine qu'Oliver aie été à la place de ce chat..."

Il y songea un instant, mais ce n'était pas possible. Certes la vision était atroce, mais William était du genre insensible, et cela ne lui faisait qu'un petit pincement au coeur. Mais il était sûr que cela lui ferait mal, de voir son chat mourir ainsi.

- C'est sûr....tu sais, maintenant, je regrette mon acte, mais...

William ne voulait pas se justifier. Il ne voulait pas jouer les victimes. Ce n'était pas dans ses habitudes.

En face de lui, Kate sembalit toujours aussi interloquée. Que pensait-elle à cet instant précis?


- Tout ce que je sais, c'est que j'avais une raison de faire ça, je n'ai pas fais ça inconsciemment, même si je n'avais que quatre ans...C'est sûr, je n'aurais pas ût aller jusque là, mais...comme on dit, " c'est fait c'est fait".
Tu sais, je ne m'imaginais pas parler de ça cettre après midi...


Soudain, des cris résonnèrent derrière eux. Ils se retournèrent; derrière eux, le groupe d'élèves qui jouaient précédemments avec des avions en papier couraient dans tous les sens, en montrant du doigt le ciel. Au dessus d'eux, un avion en papier géant, presque aussi grand qu'une voiture, volait, avec à son bord un élève chétif de Poufsoufle. L'avion volait à toute vitesse dans les airs, sans se préoccuper de son passager qui hurlait de peur. L'avion tournait autour des tours, survolait les toits et frôlait le lac, à la vitesse d'un balai volant.
Kate et lui éclatèrent de rire, oubliant ainsi leur gêne et l'histoire du chat.
William était heureux, ils allaient ainsi changer de sujet...


- Eh ben! Comme quoi, même maladroitement, on arrive faire des choses pas mal!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Kate Warren le 22.11.07 21:42

Kate remarqua que l'une de ses phrases choqua William. "Une pauvre bête innocente qui eut le malheur de croiser ton chemin". Rien qu'en le regardant, on pouvait comprendre qu'il n'a pas eu une vie toute rose. Et cette reflexion a dut ne pas lui faire réellement du bien. Elle ne pouvait pas regretter ses paroles. Pas après ce qu'il avait fait. Il s'en tirait à bon compte, selon elle.

- C'est sûr....tu sais, maintenant, je regrette mon acte, mais...

Elle eu l'ombre d'un sourire à cette phrase teintée d'une légère amertume de la part du jeune garçon. Au moins, il avait un peu de remords. C'était déjà ça. La rate ne bougeait plus et regardait son maître ainsi que son interlocutrice discuter. Satan surgit de nulle part et vint se frotter contre sa maîtresse. Kate échappa à la tentation de se l'imaginer en train de se noyer. Cela lui paraissait inimaginable.

- Tout ce que je sais, c'est que j'avais une raison de faire ça, je n'ai pas fais ça inconsciemment, même si je n'avais que quatre ans...C'est sûr, je n'aurais pas ût aller jusque là, mais...comme on dit, " c'est fait c'est fait".

Il en parlait un peu à la légère à son goût. Il avait quand même tué. Kate n'arrivait pas à lui en vouloir, à sa grande surprise. Cet acte remontait à longtemps. Il fallait aussi savoir tirer un trait sur le passé. William avait certainement changé depuis. S'il l'avait fait c'était certainement pour des raisons valables. Il était certainement plus à plaindre qu'à critiquer. La Serpentarde savait qu'elle ne pourra jamais lui pardonner cet acte, bien que William ne lui demandait pas, mais, elle préféra plutôt l'oublier.

Tu sais, je ne m'imaginais pas parler de ça cettre après midi...
- Moi non plus."

Soudain, un cri provint du ciel. Un élève hurlait sur un immense avion papier. Kate éclata de rire en même temps que William, ce qui laissa aux jeunes élèves le temps d'oublier leur discussion.

- Eh ben! Comme quoi, même maladroitement, on arrive faire des choses pas mal!

Elle hocha la tête. Soudain, l'avion atterrit en haut d'un arbre. Le Poufsouffle se mit à faire des grands gestes pour demander de l'aide à ses camarades qui essayèrent de monter à sur l'arbre pour aider leur ami. Kate s'esclaffa et cru mourrir de rire lorsque l'un d'eux se retrouva coinçé entre deux branches.
Cela faisait très très très très très longtemps qu'elle n'avait pas rit autant en compagnie d'un élève. Elle se sentait revivre. Elle essuya une larme qui coulait au coin de son oeil et elle murmura:

"- Heureusement que les Poufsouffles sont là. Ils sont parfaits lorsque l'on veut se moquer d'eux"

Finalement, deux garçons arrivèrent à faire descendre leur confrère à moitié évanoui et l'emmenèrent à l'infirmerie sous les rires des élèves se trouvant autour. Le spectacle n'avait plus grand interêt. Ils s'étaient éloignés du sujet de départ et elle embraya sur autre chose:

" - A ton arrivée ici, tu voulais aller dans quelle maison?"

Pour elle, elle n'avait jamais vraiment eu d'idée précise. Elle n'avait jamais sut de quelle côté se mettre: le bien ou le mal? Son père avait été Mangemort et avait été tué par un Auror. Celui-ci l'avait privé de son père, mais, si ce dernier ne se serait pas embrigadée parmi les partisants de Voldemort elle pourrait peut-être encore le serrer dans ses bras. C'est pour cela qu'elle n'avait jamais su quelle maison "choisir". Peut-être avait-elle eu une attirance pour Serdaigle car elle était un peu neutre, mais, leur côté un peu "intello" l'agaçait certaines fois.
avatar
Kate Warren
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 513

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Invité le 27.11.07 23:38

Kate se mit à rire. La serpentard qu'il connaissait revenait à la surface. William voulut effacer la discussion sur les animaux. Il aurait voulu q'uelle n'ait jamais existée. Mais cela était impossible. Heureusement que ces idiots de Poufsoufles étaient là.

Finalement, l'avion géant de papier se planta dans un arbre. Les POufsoufles, qui paniquaient, couraient autour de l'arbre et s'entraidaient pour monter et sauver leur camarade, coincé entre les branches feuillus du chêne. L'élève, enfin à terre, se retira rapidement vers l'édifice sous les moqueries des autres élèves présents dans le parc.


"- Heureusement que les Poufsouffles sont là. Ils sont parfaits lorsque l'on veut se moquer d'eux"

Avait elle lu dans ses pensées? Le sourire de William s'élargit.

" - A ton arrivée ici, tu voulais aller dans quelle maison?"

Bonne question...Il ne connut l'existence de ces "maisons" qu'une semaine avant son entrée du château. Il l'avait lu dans un livre qu'il avait acheté en avance, et n'avait pas vraiment espéré de maison.
Serpentard l'avait attiré en premier, pas par préférence, mais par comptabilité avec son caractère. Mais il aurait aimé aussi aller à Gryffondor, pour son courage, sa bravoure. Ou Serdaigle, car il avait toujours eu de très bons résultats...Poufsoufle, il n'y avait jamais songé, et ce qu'il en avait lu l'avait plus dégouté qu'autre chose. Ce mépris et son intérêt pour cette maison était aussi fort que pour un champignon d'orteil. Cette niaiserie et cette joie de vivre qu'ils faisaient preuve l'insupportait.


- A vrai dire...je n'en sais rien...Je me setais proche de Serpentard, c'est sûr...mais aussi Gryffondor et Serdaigle. Pas Poufsoufle! Non. Ce que j'en avais lu ne m'attirait vraiment pas, et à en voir les idiots qui y sont, je reste sur ma position.

Les élèves de Poufsoufles qui avait aidés leur camarade étaient revenus, toujours sous les moqueries, chercher leurs affaires qu'ils avaient, dans la hâte, laissés. Un préfet arriva alors et rétablit l'ordre, menacant de punir tout ceux qui continuaient de se moquer.

Et toi? Ou espérais-tu aller?

Le soleil disparut un instant derrière les nuages. Le parc se retrouva alors dans une immense zone d'ombre fraiche.
Il ne pouvait pas savoir ce qu'elle pensait, et aurait payer cher pour le savoir. Etait-elle toujours en colère contre lui ou avait-elle retiré ce passage de son esprit, tout comme lui essayait péniblement de le faire? Seule sa réponse le ferait ressentir...




hj: Désolé pour le retard, j'avais des problèmes d'internet, et ça ne fonctionnait que par brèves...enfin bref, je suis de retour^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Kate Warren le 01.12.07 13:20

Et toi? Ou espérais-tu aller?

Kate mit un certain temps à répondre. Elle regardait le ciel tout en méditant sur la réponse du jeune homme. Il semblait avoir à peu près les mêmes avis qu'elle au sujet des maisons de Poudlard. Elle tourna son regard vers William et répondit avec calme:


" - Ma mère a étudié à Serdaigle. Ma grand-mère à Gryffondor. Et mon père à Serpentard. Au début, j'étais surtout attirée par Serdaigle. Mais, j'aurais été contente si j'avais été dans l'une de ces trois maisons, comme toi. Mais, Poufsouffle..."

Elle ne pouvait s'empêcher de parler avec dégoût des élèves portant l'insigne jaune. Elle ricana en voyant les jeune Poufsouffles marcher sous les railleries des Serpentards.

"- Ils sont niais."

Ils étaient si beaux, si heureux, si innocents. Leurs vies avaient été berçés par l'amour et la joie de vivre. S'ils croisaient un jour un Détraqueurs, bien que étant donné leurs fréquentations ils sont loin de faire cette rencontre, leur pire souvenir serait seulement le jour où l'on a oublié les bougies sur leurs gâteaux d'anniversaire.
Elle soupira et préféra détacher son regard des Poufsouffles. Son coeur s'embrasait d'une sombre jalousie lorsqu'elle les voyait. Ils semblaient si joyeux! C'était horripilant.

"- Ils ont eu une vie si heureuse.Contrairement à..."

Elle s'arrête net et contempla le visage de William. Sans faire exprès, elle allait se confier à lui. Une infime partie d'elle allait être dévoilé si elle continuait sa phrase. Elle referma la bouche, un peu destabilisée. Pourquoi était-elle là déjà? Pour en savoir plus sur lui. Et peut-être que lui aussi voulait en savoir plus sur elkle. Kate n'accordait pas sa confiance à n'importe qui. Mais elle l'avait attribuée à William très rapidement. Elle se décida alors:

"- Contrairement à moi"

Et certainement à lui, elle en était sûre. Sa vie n'avait pas du être rose tous les jours. Il parlait souvent de familles d'accueil et cela pouvait signifier qu'il était orphelin ou que ses parents ne s'étaient jamais occupés de lui.


[HJ: Pas grave Heureux . Désolée mon message est un peu nul. Je n'aurais peut-être pas trop le temps de répondre car je suis en pleine révisions du Brevet Blanc ce week-end]
avatar
Kate Warren
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 513

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Invité le 01.12.07 14:54

[ hj: Lol oui le brevet blanc je confirme; c'est chiant. Et stressant! xD Heureusement que c'est fini....mais bon...bientôt le bac! Et non, ton message n'est pas nul. Qu'aurais-tu pu mettre d'autre de toute façon? ]

" - Ma mère a étudié à Serdaigle. Ma grand-mère à Gryffondor. Et mon père à Serpentard. Au début, j'étais surtout attirée par Serdaigle. Mais, j'aurais été contente si j'avais été dans l'une de ces trois maisons, comme toi. Mais, Poufsouffle... Ils sont niais."

William sourit. Kate parlait des Poufsoufles avec la même répugnance que lui. Comme lui, elle n'avait pas une grande estime de ces petits malins au blason jaune qui sourient à tout le monde, sans se soucier de rien. Peut être...peut être étais-ce l'exemple à suivre?
Peut-être que cette maison, qui à priori n'a rien de special, hormis qu'elle accueille "tous les autres", serait un modèle de vie?
Serait-elle là pour montrer aux gryffondors qu'il ne faut pas seulement être brave et vouloir sauver tout le monde, qu'il ne faut pas avoir peur de montrer ses peurs et ses faiblesses.
Ou serait-elle là pour montrer aux Serdaigles qu'il ne faut pas tout le temps penser qu'au travail, qu'il faut s'accorder du repos de temps en temps, s'amuser, rire et se reposer!
Ou pour montrer aux Serpentards que la haine n'est pas la solution. Qu'il faut savoir tirer une croix sur son passé et tout prendre avec la bonne humeur, ne pas se renfermer sur soi-même et aimer?


Ces idées sur les poufsoufles tourbillonaient dans sa tête. C'est facil de dire ça...mais il n'a jamais eu vent d'un Poufsoufle qui a eu une vie malheureuse. La plupart sont nés de parents encores en vie et mariés, des parents qui les aiment. Les Poufsoufles ne pourraient même pas compter les moments qu'ils considèrent comme les plus beaux de leur vie...


"- Ils ont eu une vie si heureuse. Contrairement à..."

La phrase de Kate le sortit de ses songes. De qui parlait-elle? Avait-elle eu, elle aussi, une vie difficile?
Kate semblait regretter sa phrase, mais après un temps de réflexion...


"- Contrairement à moi"

William avait deviné juste. Elle non plus n'avait pas eu une vie toute rose. Sa curiosité naturelle lui soufflait de lui demander de lui en dire plus, mais le William inconnu qui l'habitait depuis quelques temps le suppliait de ne pas le faire, de ne pas se mêler de ce qui ne le regarde pas...

- Ah...mais pas pour tous...tu oubli le Poufsoufle de tout à l'heure. je crois que sa réputation est ruinée pour les 7 ans à venir!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Kate Warren le 05.12.07 18:35

- Ah...mais pas pour tous...tu oubli le Poufsoufle de tout à l'heure. je crois que sa réputation est ruinée pour les 7 ans à venir!

Kate eut un sourire amusé à cette remarque. Le énième depuis sa rencontre avec Wiliam. A force de crisper ainsi son visage, elle allait attraper des crampes! Dévoiler sa joie n'était pas dans les habitudes de la Serpentard. Tout simplement parce qu'elle en avait pas souvent l'occasion. Et la compagnie du jeune garçon l'apaisait. Elle se sentait parfaitement à l'aise avec lui.

"- Oui, tu as certainement raison. Tant mieux "

Elle s'allongea et regarda de nouveau les nuages avançer lentement dans le ciel bleu. Où allaient-ils? Nulle part. Ils se laissaient porter par le vent. Un long silence s'installa entre les deux élèves de Poudlard. On pouvait entendre la brise légère caresser l'herbe, les oiseaux s'envoler, les élèves parler. Les yeux plongés dans le bleu qui s'offrait à elle, elle remarqua que c'était la première fois depuis bien logtemps qu'elle ne s'était jamais sentie aussi bien. Elle aurait aimé que ce moment soit infini. Le temps semblait d'ailleurs suspendu. Tout était parfait.

Elle abandonna un instant la voûte céleste pour troquer le bleu du ciel avec celui des yeux de son compagnon.(Waâ qu'est-ce que c'est bien dit lol). Elle voulait en savoir plus sur lui. Ca brûlait en elle.


" - Sinon...Parle-moi un peu de toi"

Attention Mesdames et Messieurs! Kate s'intéressait à quelqu'un! Elle lui posait des questions! C'est phénoménal, sensationnel.
En effet, ce n'était pas dans son habitude. Mais quelque chose l'attirait chez ce garçon. Il régnait autour de lui un mystère, une histoire inhabituelle.


[Désolée du ptit retard ]
avatar
Kate Warren
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 513

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez vous au parc - Pv Kate Warren -

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum