La nuit tous les chats sont gris [pv]

Aller en bas

La nuit tous les chats sont gris [pv]

Message  Morgwen Fowl le 21.05.06 16:21

hj-le titre à aucun raport je sais >_<-

22.45 -salle commune des serpentards-

Morgwen était assise au fond du grand fauteuil situer en fasse du feu, la Serpentarde était assise en tailleur bien au fond du siege son chat sur les genoux, elle le carressait tranquillement et la boule de poil noir émettait des ronronnements qu'on aurais pu entendre à vingt mètres à la ronde!
Devant elle l'évitait un bouquin sur les métamorphomages, pourquoi? Elle avait l'intention d'en devenir une, rien que ça oui. Enfin ça pouvait changer deux jours ou bien dix minutes plus tard, un enfant de onze ans n'as généralement pas des idées bien fondée sur son avenir. La salle commune se vidait peu à peu et bientôt il n'y avait plus que quelques dernières année et la jeune fille qui était perdut dans sa lecture. On entendait le bruit des page tourner, le livre toujours en l'air et la petite fille qui commençait à s'endormir...Ses paupières de plus en plus lourdes finirent pas se fermer.

23.12

Un bruit sourde fit sursauter Morgwen qui se réveillat instantanément, la salle était vide et plus aucune lumière ne l'éclairait, elle cherchat à taton sa baguette pur mumurer un "Lumos" et découvrir la source du bruit....Son livre était tomber! Elle vennait d'avoir peur d'un livre! Elle émit un grognement et envoyat le fameux livre contre le mur avant de la reposer sur le fauteuil, il attendrais bien le lendemain!
Elle cherchat du regard son chat qui avait bien sûr profiter de son sommeil pour s'enfuir, après une inspection détaillé de la salle pour trouver son chat elle décidat de sortir, allant rapidement chercher une cape et son écharpe bicolore avant de sortir. Ses pas résonnaient dans les couloirs du château, niveau discretion elle avait fait mieux! Mais là elel était fatigué et elle avait perdut Ysengrin alors vu son humeur même Rusard ou Miss Teigne aurais réfléchis à deux fois avant de l'aborder...Elle errat un moment dans les couloir avant d'arriver devant les grandes porte du hall, porte qui bien sûr mennai à l'extérieur et par conséquent à la foret interdite...Un sourire en coin apparut sur son visage, elle remontat son écharpe de sorte qu'on ne voyait désormais que ses yeux et ses long cheveux noir, elle poussat les grande porte étonné de voir qu'aucune enchantement ne les scéllait pour la nuit....à moin que Rusard ne soit prévenut...Elle se glissat furtivement à l'extérieur et refermat les porte avant de courir silencieusement vers l'objet de ses désire à savoir la forêt interdite.
Il faisait froid et la forêt interdite n'était pas l'endroit le plus acceuillant pour une enfant de onze ans mais c'était l'endroit qui l'attirait le plus depuis qu'elle était arrivé et pourquoi? Et bien simplement parce qu'elle était comme son nom l'indique, interdite!

23.34

C'est la respiration saccadé et les poumons en feux qu'elle arrivat enin à la lisière de forêt, éssoufler elle s'adossat au tronc d'arbre le plus proche pour ensuite reprendre sa marche. Elle parcourut ainsi un long moment la lisière sans entrer pour se décidé à pénétré dans la noirceur des arbres, elle soupirat de déseption...Rien, il n'y avait absolument rien qui puisse justifier qu'on interdisse son entrer. Morgwen s'enfonçait de plus en plus dans la forêt sans jamais rien entendre, ni rien voir, que des ombres qui n'était à son goût nullement inquiètente...Au bout d'une bonne demie heure elle commençat à entendre des bruit suspect et sentit son coeur battre plus vite, ça devennait amusant mais trop dangereux, le pire c'est que l'inconsiente ne reculait pas! Soudain un craquement se fit entendre et elle se figeat sur place avant de pivoter à une lenteur ahurrissante...
avatar
Morgwen Fowl
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 68

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard et fière de l'être!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit tous les chats sont gris [pv]

Message  Invité le 21.05.06 19:15

Pour se trouver nez à nez avec un ... un ... un rat? Un rat ! Un rat ... Oui oh, c'est bon, vous allez le répéter sur combien de tons différents? Oui, un rat, et alors? on est dans une forêt non? ça gêne un rat? non! Non? Bien! repos. mais .. pourquoi vous pointez le rat du doigt comme ça? C’est très impoli vous savez ! Quoi ? Que je m’approche. Si vous voulez … Voilà. Ben quoi ? Ah ! Il est mort … ah ouais, en effet … et ? Ah ! Il est complètement éventré ! Plein de sang, comme si on l’avait lacéré avec une épée. Ça vous choque ? Ben ne continuez pas à lire ! Donc, ce rat venait de tomber par terre. On entendit un juron étouffé, et une silhouette noire semblant tomber du ciel le rejoignit. Une personne entièrement vêtue de noir. Tout sombre mais … non ! deux points verts perçants. Deux abysses émeraudes … deux yeux. La silhouette se pencha et ramassa le rat dans sa main droite, la gauche tenant sa baguette. Il eut un murmure très léger, comme une approbation. Puis il lâcha sa victime et rengaina sa baguette, daignant enfin relever la tête vers la jeune fille, dont il avait bien sûr perçut la présence, mais dont il se fichait éperdument.

Les rayons de la lune frappèrent alors le visage du jeune homme, révélant des traits altiers, un visage très très pâle, tranché par donc le vert puissant des yeux et le rouge carmin des lèvres. Un jeune garçon cheveux noirs ébouriffés … Murthag McFairth. Comment en être sûr ? Vous connaissez une autre paire d’yeux comme celle là, à par sa sœur ? Non ? non ! Bonne réponse. Mais que faisait le jeune Murthag dans la forêt interdite à cette heure-ci, Un jeune homme de si bonne famille. oh patati et patata, me saoulez pas, c'est bon, je vais vous raconter …


[Flash-back]

Soirée de ce jour ... de son premier jour de cours. Ras le bol. Marre de toutes ses salles fermées et de ses professeurs qui vous crient dessus pour un oui ou pour un non. Marre de tous ces élèves qui vous bousculent, de ces filles qui vous dévisagent. marre de ... de tout ! Il avait réussi à éviter sa soeur toute la journée. Bonjour l'exploit! Mais bon, avec toutes les questions qu'on lui posait à la suite de leur réppartition: vous êtes de la même famille? Jumeaux ... oh ! Et c'est comment d'avoir un jumeau ? très bonne question. Il n'en savait pas grand chose. cela faisait un peu moins d'un jour qu'il avait une jumelle à part entière, un peu plus d'un mois qu'il savait seulement qu'il n'était pas fils unique, mais qu'il existait quelque part quelqu'un du même sang que lui, et qui lui ressemblait vraiment. Eryn ... Oui. mais il avait besoin de temps pour se faire à l'idée. Alors pour l'instant, ça lui faisait surtout les pieds.

Au début, il se contentait de tous les ignorer, leurs questions glissant sur lui avec aisance, comme s'il ne ressenati absolument rien. Mais au bout d'un moment, je vous jure que même la plus patiente et la lus compréhensive des personnes aurait vcraqué. Or, il n'était ni l'une, ni l'autre. Alors ... alors et bien il avait mis son regard en mode "abysse". Explication. Quiconque lui adressait la parole se perdait soudain dans une immensité de vert ... un vert hypnotique, comme qui dirait ... magique. Nul ne sait ce qu'il y voyait ... mais la personne se détournait soudain, soit ravie, soirt complètement effrayée. Et Murthag était tranquolle jusqu'ayu prochain. mais il en avait marre même de faire ça. Alors, après le dîner, après qu'il eut fait semblant de s'endormir dans le dortoir commun des Serpentards, pour éviter les questions des garçons, toutes des variantes de "Tu me la présentera, dis? " [ils pouvaient toujours courir, le premier qui s'approchait de sa soeur ...], il s'était subrepticement glissé hors du cachot de Serpentard, vêtu entièrement de noir, un capuchon rejeté sur sa tête. Il voulait de l'air, de l'air et du calme. Direction : dehors. Et puis ... et puis il avait vu tous ces arbres ... cette immensité qui n'appelait que lui ... alors il était allé dans la forêt interdite. Quand il en eut marre de marcher, fixé sur ses pensées, il choisit un arbre, vigoureux, un chêne, et se percha dedans. Seulement, im y avait déjà un rat en haut. Il eut un sourire cruel. c'était interdit, ce qu'il allait faire ... et alors? Il était dans la forêt interdite. Une baguette levée, une formule prononcée sectumsempra ! ... un éclair de lumière ... un rat par terre ...


[Fin du Flash-back]

Et le voilà donc, la lune dévoilant ses traits à la personne en face de lui. vrai statue de cire. On aurait presque crut une des statues que l'on voyait dans les couloirs de l'école. A part, les yeux, à ça, les yeux ...Il détailla la jeune fille des pieds à la tête, des son regard scrutateur puis, détournant les yeux, il tourna les talons pour se renfoncer dans la forêt. Il n'était pas très sociable, et n'avait pas envie de parler. Quel intérêt pouvait avoir cette fille, même si son blason était semblable au sien? Avoir peur d'un rat qui tombe, je vous jure ...Il s'éloigna d'un ou deux pas, quand soudain ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit tous les chats sont gris [pv]

Message  Invité le 21.05.06 20:18

Dans le dortoir des filles de première année ... Une jeune fille qui faisait la pantomine. Oui, nous parlons bien de mademoiselle Morganne Essaïdi. Cette jeune fille qui est sans cesse stressée, toujours glaciale, devenue quasiment muette depuis son entrée à Poudlard, n'ouvrant sa bouche que pour répondre aux questions des professeurs. Nous ne savons rien de ce qui se passait dans la tête de la jeune fille, mais il était certain qu'elle n'était pas bien dans sa peau. Elle avait le teint blême, et ne mangeait absolument rien. Elle se nourissait que, rarement, un petit trognon de pain et encore ... Bref, elle n'était pas bien dans sa tête. Non, elle n'était pas folle - quoique ... - mais en se remémorant les aurevoirs avec ses parents et ce qu'elle avait vécut avant Poudlard, tout celà la troublait, et se posait toujours des questions ...

Quelques minutes plus tard, nous pouvions la retrouver dans la forêt interdite, une longue cape noire sur elle, sa baguette en main ... Mais que faisait-elle là-bas ? Elle était vraiment bizarre cette fille ... Soudain, elle se figea brusquement. Des bruits. Quelque part, il y avait des bruits. Les sortilèges qu'elle avait appris ces derniers jours lui serviraient sûrement ... Elle s'avança lentement, sa baguette en main. Elle s'avança encore quelque peu ... Puis regarda discrètement. Un garçon et une fille ... Qu'il y avait-il de plus normal par une nuit comme celle-ci ? Des personnes comme elle ... Soudain, sur son visage apparu quelque chose qui semblait être un sourire narquois. Elle avait envie d'attaquer la jeune fille. Pourquoi ? Très bonne question. Question à laquelle un humain moyen n'est pas capable de répondre.


- " Pétrificus Totalus ! "

La voix éraillée de la jeune fille dut sûrement alerter les personnes environnantes, mais qu'est-ce qu'elle s'en fichait après tout. L'éclair se dirigea vers la jeune fille, la heurtant de plein fouet ( si tu veux pas j'éditerai ^^ ). Morganne avait sauté de sa cachette, avait brandit sa baguette sur la jeune fille et lancé un sort. Acte qui aurait été réprimandé par n'importe quelle autorité de cette fichue academie de magie. Elle se tenait à présent debout; à côté du jeune homme. Elle s'était tourné vers ce dernier, le fiwant. Mmh ... Il était mignon ... Mignon ... Mignon ? Vous rendez-vous compte de ce que venait de penser la jeune fille ? Non ? En tout cas, je me rends compte de ce que vous pensez. Vous pensez que cette jeune fille est tombée sous le charme de Murthag, et qu'ils seront bientôt amoureux l'un de l'autre ... Pourquoi faut-il toujours que les gens pensent cela dès que l'on qualifie quelqu'un de mignon ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit tous les chats sont gris [pv]

Message  Morgwen Fowl le 21.05.06 21:23

Bon on résume, un rat éventré sortit de nul part ça encore Morgwen n'en avait rien à faire après tout elle était dans une forêt qui était sencé habrité toute sorte de monstre alors un rat frenchement! Ensuite un serpentard sortit de nul par, ok il était plutôt mignon mais bon ça ne lui donnait pas le droit de trainer dans la forêt en pleine nuit. Et ne faites pas la remarque que Morgwen se trouvait aussi dans la forêt en pleine nuit! Elle était venue oui mais pas pour taper la cosette, dailleur celui qui vennait d'apparaitre semblait être du même avis qu'elle mais le truc qui clochait c'est que Morgwen ne surporte pas dêtre ignorer alors l'air du Serpentard non merci. Il se prennait pour qui lui?
Enfin là elle n'était pas au bou de ses surprise, la serpentarde qui était venut pour découvrir la forêt et dans un certain sens être au calme allait bientôt être stupéfié par une folle allié. Enfin pour le moment elle allait interpeller le brun, la façon dont il l'avait regarder avant de l'ignorer comme si elle n'était digne d'aucun interet la mettait hors d'elle, enfin presque puisque son visage n'exprimait rien juste une calme douceur trompeuse mais efficace!
Elle ouvrit la bouche quand elle entendit une voix éraillé lancer un Perfictus Totalus. Morgwen tourna la tête pour voir d'où ça vennait...Trop tard, elle vennait de prendre le sort de plein fouet! Elle s'immobilisat, on aurais put croire que la surprise marquerais ses traits mais non son visage était toujours calme mais en revanche ses yeux dorée semblait s'être glacé sous la colère.
Mais qui c'était cette folle? Elle ne se rappellais pas lui avoir fait quoi que se soit qui puisse lui valoir ce sort mais par contre l'idiote de...Serpentard?! Mais c'est quoi ce bordel? C'est la sorti des attardé des vert et argent ce soir ou quoi?Elle ne pouvais rien bouger même pas un infime mouvement de paupière! Rien! Cette stupide Serpentarde allait s'en rappelle, elle allait lui pourrir la vie et ça pour toute sa scolarité!
Toutes ses pensées c'était bousculer dans sa tête en à peine trentes secondes, ce temp lui avait suffit pour trouver tout un tas de vengence différente et toute plus douloureuse les unes que les autres. Cette inconsiente n'allait pas s'en sortir comme ça...


hj- merci pour l'acceuil -_-' -
avatar
Morgwen Fowl
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 68

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard et fière de l'être!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit tous les chats sont gris [pv]

Message  Invité le 22.05.06 20:52

Le jeune homme s'apprêtait en effet à repartir, non pas pour retourner bien gentiment dans sa salle commune, mais juste pour trouver un coin tranquille. Cette fille le gênait. Il avait envie de continuer ses "exercices" histoire de ne pas perdre la main, mais jamais de la vie devant elle. Même si elle était à Serpentard. Rien à voir. En plus, il n'aimait pas faire ami ami avec le premier venu. Et il avait trop parlé pour aujourd'hui, il avait dépassé son quota de mots quotidiens. Il avait donc tourné les talons mais s'était soudain figé, les sens en alerte. Il sentait une présence ... il y avait quelqu'un ... Il resta un moment là, à scruter l'obscurité de ses deux grands yeux verts. Une présence, quelque part ... il n'eut pas à attendre longtemps. Un voix très étrange se fit soudain entendre. Accompagné d'un rayon de lumière que Murthag suivit du regard, en même temps que son esprit analysait froidement la situation, comme à son habitude. Un sort ... communément appelé maléfice du saucisson. le rayon se dirigeait vers ... il finit son demi-tour, et se retrouva face à la jeune fille qu'il venait à peine de dévisager et à laquelle il avait tourné le dos. Il vit exactement le moment où l'éclair la frappa en pleine poitrine. Il accompagna du regard et d'un mouvement de tête sa chute. Aucune expression à part les yeux. Décidément, bien décevante cette jeune fille ... méritait elle vraiment son blason vert et argent? Même les yeux ne devaient rien faire voir des émotions, rien. Ils ne devaient être qu'un instrument au service de la volonté de son possesseur. Rien de plus. M^me si soit disant les yeux étaient: le miroir de l'âme"! Teh! Foutaises ouais! Que quelqu'un s'amuse à essayer de déchiffrer la sienne comme ça ... il aurait une surprise !

Il la regarda donc tomber, sans faire le moindre geste, sans esquisser le moindre mouvement, ni pour ressortir sa baguette ni pour l'aider ... il tourna encore sur lui même pour faire face à la personne qui avait fait ça. Rien dans la voix ne laissait déterminer le sexe de l'individu ... aussi fut il légèrement surpris en voyant qu'il s'agissait d'une jeune fille. A Serpentard elle aussi. Un long rideau de cheveux noir, il ne l'avait pas remarquée de la journée. Elle n'était sans doute pas venue lui parler. tant mieux ... un bon point ... l'autre? L'autre: ses yeux. Ils ne reflétaient rien ... rien du tout. Impossible vraiment d'y lire quoi que ce soit ... étrange cette fille vraiment ... mais bon ... Il resta absolument de marbre, calme, la regardant un bon moment, dans les yeux, puis des pieds à la tête. cela avait le don de déstabiliser les gens le plus souvent. Puis il se détourna, reportant son regard sur la fille à terre, il dit, d'une voix aussi particulière que son regard:


"Pourquoi as-tu fait ça?"

Il y avait sans doute une raison ... peut être s'était elle disputée avec cette fille, allez savoir une histoire d’honneur, de garçon ... mais bon, cela ne le concernait pas vraiment. Seulement, il avait été témoin de ça et voilait savoir pourquoi. Tout simplement. Il se retourna vers elle et la fixa de nouveau du regard, sans ciller.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit tous les chats sont gris [pv]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum