T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Thimoty S. O'Connell le 05.08.10 10:57

    Les mains enfoncées dans ses poches, Thimoty se tient face à l’entrée de la bibliothèque, un sourcil légèrement arqué. Combien de temps ça faisait que le jeune Serpentard ne s’était pas rendu dans cet endroit ? Au moins un bail. Il n’y venait que pour les retenues, et encore. Il pousse lentement l’une des deux grandes portes, presque du bout des doigts, comme si cet endroit remplit de livres allait l’aspirer et l’emporter loin. Bien sûr. Un ricanement perce la barrière de ses lèvres, et il continue d’ouvrir la porte, avant d’inspirer et de faire un pas à l’intérieur. Génial. C’est un vrai idiot, faire ça juste pour pouvoir parler à l’autre qui arrive à capturer le soleil dans ses cheveux, l’autre qui quand elle marche le met en transe. T’es tombé bien bas, mon gars. Ses mains se serrent un peu dans ses poches, il hésite, mais trop tard ; il est déjà engagé dans la bibliothèque. Il avance, déambule, comme un funambule sur une corde. Et finalement il la trouve, assise sur le coin du bureau, comme d’habitude, plongé dans l’un de ces nombreux ouvrages. Mais si Thimoty reste ici, il va être malade. C’est à l’infirmerie qu’elle devra le conduire. Alice. Il s’approche d’un pas, avant de prendre un air décontracté, il ne faut pas tout casser non plus.

    Il arrive face à elle, et ses yeux océans se perdent dans les siens, et quand il est face à elle, il ne sait plus rien. Tu sais, Alice, quand je panique, la mécanique de mon cœur déraille au point que je me prends pour une locomotive à vapeur dont les roues décollent dans les virages. Je voyage sur les rails de ma propre peur. Mais, tu sais de quoi ai-je peur Alice ?

    Tim ▬ « Salut. »

    Entrée en matière : pourrie. Alors il s’imagine même pas ce que ça va être lorsqu’il va lui proposer de sortir. Parce que oui, le Serpentard a fait toute cette démarche dans l’espoir de pouvoir l’inviter à venir avec lui à Pré-Au-Lard, ou même n’importe où, du moment qu’elle acceptait. Mais c’est sûrement peine perdue. Elle s’en fiche de lui, de toute manière, ils jouent tellement à se rembarrer que la réponse est presque sûre. Négative. Le jeune homme relève la tête vers le ciel, l’observant à travers ses cheveux de jaïs, son air de gosse chieur toujours collé sur son visage.

    Tim ▬ « Vous avez changé votre parfum ? Vous ne sentez pas très bon. »

    Mais oui, Thimoty croit que c’est comme ça qu’il va réussir. En plus, elle sent tellement bon, c’est juste que c’est un sale gosse dans l’âme et lui dire qu’elle a un super parfum ça aurait été débile et sans intérêt, il n’y aurait pas eu de jeu. Mais il n’a pas peur de ses représailles, il veut juste qu’elle reste là. J’ai peur de quoi, Alice ? J’ai peur de toi. Enfin, de toi sans moi. Regarde, tu vois la vapeur filtrer sous les rails.

Thimoty S. O'Connell
Thimoty S. O'Connell
Elève de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 57

• Année  : Sixième année
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 28, 7cm, fait d'un mélange d'écorce d'acajou et de frêne, contenant un ventricule de coeur de dragon.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Alice V. Flamel le 05.08.10 13:00

    Aujourd’hui encore, la demoiselle ne dérogeait pas à l’habitude qu’on lui connaissait de passer ses journées le nez dans un livre, lunettes sur le nez, à s’en brûler les yeux. Depuis son arrivée, la jeune femme avait vécu les trois quart du temps dans la bibliothèque, et avait avalé tous les livres concernant les potions. Elle qui n’était pas aussi douée que ses frères, elle les avait surpassés dans ce domaine. Désormais elle savait soigner, empoisonner, endormir, faire des philtres d’amours, des philtres de chances… elle aurait pu faire professeur, si elle l’avait désiré. Elle le savait pertinemment, mais préférait ses postes qu’elle s’était arrogée avait que la nouvelle Directrice arrive. Et son statut de fille Flamel empêchait l’exclusion qui serait survenue dès le premier jour. Dans l’ombre, Alice se dressait contre Ombrage, tel un combat de chats. La Résistance, c’était son œuvre.

    Puis des pas la sortirent de son ouvrage. Des pas familiers. Persuadée de voir Benjamin ou Armand – encore un que la Brigade avait changé – la rouquine leva la tête, et ne pu s’empêcher d’écarquiller les yeux. Si elle ne s’attendait pas à voir un de ses amis, anciens amis devenu Brigade, c’était bien Thimoty. Alice eut pourtant un sourire, et referma le livre ouvert devant elle, marquant sa page avec un fil turquoise. « Salut ». La bibliothécaire rangea tranquillement ses lunettes, hochant la tête en réponse et attendit la suite. Il ne venait pas ici pour rien. Puis il lui parle de son parfum, et elle ne peut s’empêcher de rire doucement.

« Heureuse que mon parfum te déplaise, Tim. »

    Elle sait qu’il ment, alors elle ne se vexe pas. Elle n’a jamais lu dans les pensées des élèves, éventuellement lorsque sa défense mentale se brise, mais jamais volontairement, et pourtant, elle peut les lire, les deviner aisément. Surtout Tim. Alice se lève et s’approche de Tim, pour le serrer dans ses bras. Il est plus grand qu’elle finalement, et ça la fait rire. Elle a environ sept ans de plus que lui, et il la dépasse, ce grand dadais. Elle se recule et l’observe, quelques secondes. Que vient-il faire ici ? Même si sa visite ne déplait aucunement à la jeune femme, elle reste néanmoins étrange.

« Tu as décidé de t’intéresser enfin à tes études ? »

    Blague. Elle le sait glandeur au possible, et aussi qu’il ne bossera certainement jamais. Pire, elle se demande comment il a réussit à faire six années sans redoubler une seule fois… un coup de chance ? L’anglaise s’assoit sur son bureau, comme d’habitude. Comme une femme d’affaire, elle porte un pantalon noir avec une chemise par-dessus. Le règlement d’Ombrage l’inquiète quelque peu, et elle essaye de s’y conformer aussi bien qu’elle en est capable, pour protéger la Résistance. Après tout, leur point de rendez vous est à l’Infirmerie, dans la Réserve au pire des cas. Si la Directrice réussit à la renvoyer, les élèves auront des problèmes. Ils en ont déjà. Et Alice se pose alors des questions. Si Tim est au courant ? Ami, mais Brigade. La peur lui serre un peu le ventre.
« Que viens-tu donc faire ici ? Je te croyais allergique aux livres. »
Alice V. Flamel
Alice V. Flamel
Infirmière, Petit Rat de Bibliothèque. Overbookée.

• Nombre d'écrits  : 121

• Année  : Autre
• Caste  : Résistance
• Baguette  : 33 cm, poudre de Sombral, sève et écorce de chêne mélangées.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Thimoty S. O'Connell le 06.08.10 10:46

    Thimoty se surprit à l’observer, cette jeune fille avec ses lunettes qui lui faisait une drôle de tête, une tête de flamme… à lunettes. Mais elle est belle, cette petite allumette, et le Serpentard fronce les sourcils : ferme-là. Il essaye de s’intimer des ordres, rien n’y fait, et finalement c’est son rire qui le fait sortir de ses rêveries. Pourquoi rit-elle ? Ah oui, le parfum. Mais pourquoi rit-elle, c’est horrible, elle l’a tellement découvert. C’est trop facile de lire sur son visage, ou bien ? Il penche un peu sa tête en arrière, se regarde dans une fenêtre et finalement non, il trouve que ça va. Alors c’est elle, la sorcière, elle a un don. La Résistante. C’est pour ça qu’elle réussit très bien son combat contre Ombrage, hein ? Tu peux tout lui dire, Alice, il est tellement naïf qu’il y croirait.

    Alice ▬ « Heureuse que mon parfum te déplaise, Tim. »
    Tim ▬ « Il ne faut pas se donner tout ce mal pour moi. »

    Il la regarde se lever et lorsqu’elle vient pour le serrer dans ses bras, il se surprend de leur différence de taille… Tiens, il ne se pensait pas si grand, ou alors elle était vraiment petite. Mais Thimoty se pose trop de question, il le sait, alors il se contente de passer ses bras autour d’elle et de l’enserrer doucement. Avant de croiser son regard. Oui, elle n’y croit pas trop à cette visite… Et le Vert et Argent s’en doute bien, après tout il est tellement en horreur de cet endroit, mais aussi tout ces trucs de Brigade Inquisitoriale, et de Résistance… Parce que oui, ils jouaient dans les camps adverses. Et même si Ombrage venait à lui demander de voir ce que manigance la jeune Flamel, Tim se sentirais dans l’impuissance, pris au piège. C’est la panique mécanique de son cœur qui est en jeu.

    Alice ▬ « Tu as décidé de t’intéresser enfin à tes études ? »

    Il fronce les sourcils, fait la grimace, et fini par voir qu’elle plaisante. Heureusement tiens. Alors pour toute réponse il se contente de se racler fortement la gorge, presque comme pour embêter les autres élèves studieux qui traînent par ici. Au bout de six longues années, il la connait trop bien cette Alice, et il voit que quelque chose ne va pas. C’est lui. Forcément. Il l’embête, fait quelque chose qu’elle n’aime pas… Il est aux ordres d’Ombrage. Il savait pour Ben, et les autres élèves. Elle le haïssait. C’était clair. Mais Alice, gare à moi sans toi, mon cœur est lourd, il ne flotte pas dans les océans.

    Alice ▬ « Que viens-tu donc faire ici ? Je te croyais allergique aux livres. »

    Et dans son cœur, loco-loco-locomotive à vapeur, c’est la panique mécanique de son cœur. Comment faire ? Il déglutit. C’est le moment de lui demander ce fichu rendez-vous, et c’est le moment de s’excuser. Non, stop. Reprends-toi Thimoty, tu joue comme un imbécile. Une pensée pour sa sœur et son visage se referme quelque peu, il tourne alors sa tête vers elle. Impossible, il ne va pas s’excuser pour ce qu’il sait quand même. Alors il inspire un peu et remets ses mains dans ses poches, essayant d’atteindre le plus que possible le fond.

    Tim ▬ « Je pourrais faire brûler tout les livres ici, mais je suis tellement… innocent. »

    Mauvais sourire. On pourrait croire qu’il a quelque chose à se reprocher. Finalement il soupir et détourne un peu le regard, préférant mille fois le plafond que les yeux de la belle.

    Tim ▬ « Vous faites quelque chose demain ? C’est que la journée à Pré-au-Lard est prévue, et comme il devient pas évident de se voir ici… »

    On pourrait penser à un coup bas d’Ombrage… Mon dieu qu’elle ne croit pas ça, parce que dans le cœur du Serpentard c’est une dangereuse cavale qui a commencé. Love is dangerous for your tiny heart.

Thimoty S. O'Connell
Thimoty S. O'Connell
Elève de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 57

• Année  : Sixième année
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 28, 7cm, fait d'un mélange d'écorce d'acajou et de frêne, contenant un ventricule de coeur de dragon.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Alice V. Flamel le 06.08.10 16:10

    Elle a autant de parfums que de goûts de cigarettes, et en change comme elle change de collants. Aujourd’hui, elle sent la mûre, le miel, un subtil mélange des deux. Tout dépend du côté où l’on se place pour sentir, à gauche la mûre, à droite le miel, un pas sur l’un des côtés et tout se chamboule dans l’air. Et ce jour-ci, Alice l’avait choisit, au hasard les yeux fermés. Et elle est, au fond d’elle-même dans un coin qu’elle ne connait pas encore, contente du compliment dissimulé de Tim. Ce petit bout d’homme, elle l’apprécie bien, elle le connait depuis longtemps maintenant. Ce sale gamin qui s’est enrolé dans la Brigade, et à qui elle aurait volontiers fait une crise le jour où elle l’apprit. Du genre, lui hurler dessus dans la Grande Salle. Ou lui faire un croche patte. Tout ! Mais l’envie de vengeance lui est passée, et elle a grandit depuis.

    La rouquine patiente. Pourquoi est-il venu, pourquoi, pourquoi. Ce mot, cette interrogation se retourne sans cesse dans sa tête de demoiselle, sous ses cheveux de feu, brûlant les autres pensées qui pourrait lui venir. Il n’y a aucun explication logique. Elle n’a rien fait qui puisse mettre en rogne la Directrice, elle se fait la plus discrète possible pour ne pas risquer son job. Alors, bon sang, pourquoi un membre de la Brigade est ici ? Parce que, oui, en ce moment même, elle ne le voit plus comme un ami. Une personne de sexe masculin, aussi, chose qu’elle devrait plutôt voir en lui. Mais comme un toutou d’Ombrage, à sa solde, guettant le moindre bout d’os à ramener.

    Puis soudainement, alors qu’elle est sur son nuage, le pauvre Tim soupçonné de haute trahison suggère qu’il aurait pu brûler les livres. Ahah. Un sourire se dessine sur le visage pâle et elle penche la tête, un peu.

« Toi, innocent… Voyons, voyons Tim ! Tu es a peu près aussi innocent que je le suis. Et songe encore une fois à brûler mes livres, et c’est tes oreilles qui finiront au feu. »

    Ton détendu, mais véritable menace. Quand bien même elle sait qu’il ne le fera pas, jamais, par respect pour elle. Si une chose est sûre, c’est que la demoiselle est la seule à pouvoir détruire ces livres. Et encore. Elle a bien essayé, auparavant. A cause de cela désormais, ils sont protégés au niveau maximal, si bien que n’importe quel sort se retourne contre le sorcier. Ce qui les empêche aussi de tricher… bonne chose. Elle suit son regarde au plafond, étonnée. Une fissure ?

    Ah. Non.
    Une invitation.

Tim ▬ « Il ne faut pas se donner tout ce mal pour moi. »

    La jeune femme le dévisage lentement. Mais. Mais ? Elle est partagée entre le doute – une tentative d’Ombrage d’éloigner Alice ?, et l’envie de répondre oui, immédiatement – et là, elle n’a aucune explication. Pourquoi dirait elle oui, de toute façon. Ce n’est qu’un élève, qui plus est soldat d’Ombrage. Et en argument, il avance qu’il devient difficile de ce soir. Evidemment ! Il fait partit de la Brigade, et généralment, Résistance et Brigade ne se cotoient que très rarement. Amère, elle hésite quelques secondes, pour ensuite ravaler sa rancœur. La fille Flamel pose ses deux mains froides sur les joues du bonhomme, et baisse ce visage rivé au plafond.
    Sans s’apercevoir de leur proximité, elle plonge ses yeux dans les siens, curieuse, méfiante, et douloureusement inquiète.

« Pourquoi tu m’invites ? Quelle est la raison qui te pousses à faire ça Tim ? »
Alice V. Flamel
Alice V. Flamel
Infirmière, Petit Rat de Bibliothèque. Overbookée.

• Nombre d'écrits  : 121

• Année  : Autre
• Caste  : Résistance
• Baguette  : 33 cm, poudre de Sombral, sève et écorce de chêne mélangées.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Thimoty S. O'Connell le 18.08.10 20:48

    Tim se surprend souvent à respirer les différents effluves de la jolie bibliothécaire, et aujourd’hui c’est le ton du miel qui le séduit. Il soupire, ne comprend pas, d’où ça vient tout ça, petit à petit il se transforme comme son père et bientôt il sera dépendant des femmes, traité par les femmes, soumis. Ca non, jamais ! C’est pourquoi il doit s’éloigner de cette sorcière, c’est pas possible… Le Serpent pousse un soupir assez audible, en faite, il essaye de se remettre les idées en place. Finalement il préfère oublier et observe plus attentivement le visage de la jolie rousse face à lui… Il se rend alors compte de son air soucieux et s’en veux étrangement. De but en blanc, ça sort. Il a pas réussit à le retenir plus longtemps, et n’aurait jamais réussit, de toute manière.

    Tim ▬ « Si vous me détestez, vous pouvez me le faire savoir tout de suite, je quitterais ce lieu. »

    Non, il n’a même pas encore eu la réponse, n’est même pas encore au courant des accusations qu’on lui porte, mais c’est plus fort que lui, il déteste qu’on le dévisage comme ça. Il est à deux doigts de partir qui plus est, et se sent totalement stupide d’être là. Casse-toi. Ca gueule dans son esprit, l’instinct de survie, une intuition ou je ne sais quelle connerie encore. Puis finalement un sourire sur les lèvres d’Alice mais ce n’est pas vraiment le bon, pas celui auquel il s’attendait. I’m conflicted, I inhale now I’m addicted.

    Alice ▬ « Toi, innocent… Voyons, voyons Tim ! Tu es a peu près aussi innocent que je le suis. Et songe encore une fois à brûler mes livres, et c’est tes oreilles qui finiront au feu. »

    Bien sûr qu’il est innocent, ça se sent. Enfin non, ça se trouve plutôt au fond de ses yeux bleus électriques, mais avec son air de mauvais garçon et ce regard effronté, ses cheveux en bataille et la petite cicatrice sur son menton, on ne croirait pas. Mais il s’en fou. Il n’a pas peur pour ses oreilles, elles n’ont qu’à brûler, mais la Sorcière brûlera avec. Et même si Alice paraît détendue, Thimoty sait qu’elle ne ment pas, que la menace est réelle, mais la sienne aussi l’est. Il a envie de vomir, un truc qui le prend au ventre, qui le serre tellement fort qu’il en a mal, mais il ne connait pas tout ça.

    Et puis merde. Elle ne répond pas à l’invitation. La bibliothécaire n’en a rien à faire, c’est clair et net. Are you even listening when I talk to you ? De toute manière, regarder le plafond semble être la meilleure chose à faire et Tim passe expert en la matière. Lorsqu’il sent deux mains froides sur son visage, il sursaute, ses yeux bleus s’écarquillent légèrement sous la surprise, et il possède ce regard effrayé sur Alice. Parce que de toute manière il est effrayé, effrayé qu’elle le remballe aussitôt, qu’elle se moque de lui, qu’elle lui dise qu’il n’est qu’un idiot et… il ne l’aurait pas volé. De toute façon, ça ne devait pas arriver, Tim n’aurait jamais du lui demandé ça, il est un élève. Alice s’en fiche. Et même si elle ne se rend pas compte de la proximité des deux visages, Tim est mal à l’aise, c’est presque de la torture ça. Alors il essaye de se reculer légèrement mais ne peut s’empêcher de tomber dans ce regard qui le scrute. Merde, il semble qu’une foule de sentiments se bat dans ses yeux, et tout ça, c’est de sa faute à lui.

    Alice ▬ « Pourquoi tu m’invites ? Quelle est la raison qui te pousses à faire ça Tim ? »

    Et subitement il comprend : elle pense que c’est Ombrage qui le pousse à faire ça. Directement, les sourcils du jeune homme se fronce, et il se dégage de son étreinte, la regarde d’un air mauvais… On peut dire que c’est son côté d’enfant terrible qui remonte, et il fait surface d’un coup. Le Serpent s’est réveillé, et le mauvais garçon est là. Comment peut-elle croire ça ? C’est insensé. Son regard bleu lance des éclairs alors que Tim se recule d’un pas, ses mains se glissent dans ses poches où ses points se serrent.

    Tim ▬ « Comment vous pouvez croire une telle chose ?! »

    Il se sent … quoi ? Trahit. Déçu. Il ne la pensait pas comme ça, à juger si rapidement. Tout ce qu’il espérait vient de s’écraser d’un seul coup, et finalement il a raison depuis le début : les femmes c’est vraiment débiles. Ca ne sert à rien à part vous enfoncer. Et surtout : la colère. Il s’approche à nouveau d’Alice, hausse un sourcil et la regarde droit dans les yeux, de son regard bleu, attirant et terriblement dérangeant où la colère semble régner.

    Tim ▬ « J’aurais jamais dû faire ça, j’ai été un pauvre con, merci de me l’avoir fait remarqué, je tomberais plus dans le piège. »

    Et finalement, il se détourne. Casse-toi.
Thimoty S. O'Connell
Thimoty S. O'Connell
Elève de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 57

• Année  : Sixième année
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 28, 7cm, fait d'un mélange d'écorce d'acajou et de frêne, contenant un ventricule de coeur de dragon.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Alice V. Flamel le 18.08.10 22:16

    Les mots s’entrechoquent sous son épaisse chevelure et commencent à peser lourd. Pourquoi le détesterait-elle ? Pour quelle raison sordide a-t-il eu cette idée ? La jeune femme n’a pas le temps de réagir à ces paroles que déjà Tim se recule, prestement. Une boule assiège la gorge d’Alice et l’empêche de déglutir facilement. Les yeux grands ouverts comme une enfant qu’on frappe pour la première fois, elle recule elle aussi de quelques pas. La jeune femme laisse les remarques glisser sur elle et s’abattre en plein dans son cœur, qui menace de s’effondrer au nouveau coup de vent, tel un château de cartes. A ce moment précis, elle préfère même qu’Ombrage mène une vendetta contre elle, plutôt que de voir partir Tim. Et à cause de, grâce à, pour cela, Alice s’élance et attrape le bras droit de Tim avec ses doigts de fée, pour l’enserrer avec fermeté.

    La chose qui obstrue sa gorge grandit de plus en plus et la fait presque suffoquer. Rapide, elle se place devant le Serpentard, pour lui bloquer l’entrée. La sortie, plutôt. Ses pulsions lui disent de la gifler, sa raison de lui parler. Sous médicaments, la Flamel est plus raisonnable, et elle attrape le haut de Tim dans son poing crispé, les yeux fixés sur son visage, rageuse. Ses yeux brillent. De peine.

    « Te détester ? Non mais t’es vraiment un gamin ! Apprends donc que j’ai des raisons de me méfier, non ?! Je me méfie de mes amis comme du reste Tim ! »

    Elle aurait pu lui jeter un livre à la figure, aussi. Mais elle s’en empêche et ne cesse de le fixer. Elle ne veut pas qu’il parle. Elle ne veut pas lui donner l’occasion de la blesser une nouvelle fois. La demoiselle est connue pour ses réactions extrêmes et inappropriées, et peu seraient surprit en apprenant que le supplice de sa gorge et de son cœur qui se fend la pousse à sentir des gouttes couler le long de sa peau. Cependant, le fait est que tous seraient choqués en voyant la suite. Alice prend de nouveau le visage de Tim entre ses mains, et le baisse une nouvelle fois vers le sien. Elle sait bien que suivre ses instincts est toujours une mauvaise chose. Et pourtant. Sur la pointe de pied, elle fait presque la même taille que lui. Et délicatement, elle embrasse les lèvres du jeune garçon.


Alice V. Flamel
Alice V. Flamel
Infirmière, Petit Rat de Bibliothèque. Overbookée.

• Nombre d'écrits  : 121

• Année  : Autre
• Caste  : Résistance
• Baguette  : 33 cm, poudre de Sombral, sève et écorce de chêne mélangées.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Thimoty S. O'Connell le 18.08.10 22:42

    En colère, bouillonnant, tout le monde sait que Thimoty Sean O’Connel est du genre à s’emporter facilement, trop facilement. Il ne faut pas l’énerver, c’est dans son caractère, il est du genre violent. Oui sans doute, oui il l’a toujours été, et même si les autres élèves présent lèvent des regards soit incertains, soit terrifiés sur le Serpentard, lui seul sait qu’il n’est pas du genre à frapper les jeunes filles… Alice encore moins. Alors à tout ses Serdaigle outrés qui l’observent avec des yeux de merlan frit, il les emmerde. Il veut juste leur frapper un peu dessus, et si ça continue, il ne s’en empêchera pas. Enfin, même si on croit que rien ne peut vous arrêtez, il y a toujours une main qui se pose sur votre épaule pour vous mettre un bémol. Et là, en l’occurrence, on vient de poser sa main sur son épaule… Tim se retourne d’un seul coup, prêt à virer cette main de son épaule, mais se fige en reconnaissant Alice. Merde, elle va donc jamais le laisser tranquille ? Il a juste envie de s’enfuir, mais elle lui bloque l’entrée en deux mouvements.

    Mais d’où elle est si rapide celle-là ? Thimoty ne comprend plus rien, il a juste envie de partir. Et lorsqu’elle l’attrape par le col, il pense que c’est la fin du monde, mais tant pis… Du moment que c’est elle qui le tue, il s’en fiche… Vous imaginez, mourir tuez par Ombrage ? Oh non, la mort est si douce près de la jeune Flamel. Quoi ? Mais mon pauvre Tim, tu délires ! Mais ses yeux brillent. Elle va pleurer ? T’es qu’un pauvre con.

    Alice ▬ « Te détester ? Non mais t’es vraiment un gamin ! Apprends donc que j’ai des raisons de me méfier, non ?! Je me méfie de mes amis comme du reste Tim ! »
    Tim ▬ « Et moi alors ?! Vous me regardez comme si j’étais la chose la plus horrible du monde… »

    Et là, le Serpentard la voit pleurer. Merde. Mais qu’est ce qu’il t’arrive Tim, depuis quand on fait pleurer des filles ? Il écarquille légèrement les yeux sous la surprise, toute trace de colère ayant disparut. Il est désolé, tu sais… Et avant de pouvoir faire quoi que ce soit, Alice a déjà capturé son visage entre ses mains. A nouveau. Que va-t-elle faire ? Le blesser, encore ? Merde, te laisse pas avoir. Thimoty la regarde avec méfiance mais lorsque son regard croise le sien, il se calme automatiquement et, apaiser, il pose deux doigts sous ses yeux pour essuyer les larmes salées sur sa joue. Puis sa main glisse dans ses cheveux et lorsqu’elle vient l’embrasser, son autre bras encercle sa taille pour la serrer contre lui. Il répond avec son baiser, le ventre serré, mais la belle dans ses bras. Il n’y a que ça qui compte. Et les Serdaigles qui l’observent, ou plutôt les observent, avec des regards choqués, outrés, il s’en fiche. I can’t stay away.

Thimoty S. O'Connell
Thimoty S. O'Connell
Elève de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 57

• Année  : Sixième année
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 28, 7cm, fait d'un mélange d'écorce d'acajou et de frêne, contenant un ventricule de coeur de dragon.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Alice V. Flamel le 19.08.10 22:19

    Ses mains se plantent dans le visage de Tim et, après le baiser, elle baisse la tête contre le torse du garçon. Comme honteuse, terrifiée, angoissée. Non, elle est juste inquiète. Et fatiguée. Et contente. Ses larmes cessent peu à peu, sans qu’elle n’y soit pour grand-chose. Son cœur balance, et la pousse à répliquer à sa phrase :

    « Non. C’est juste que… ça m’angoisse. Toutes ces histoires. Et tutoies moi. »

    Puis, petit à petit elle prend conscience de l’endroit où elle est. Là où elle se trouve, elle n’a pas la permission pour ce qu’elle vient de faire. Elle entend. Elle sent leurs pensées qui martèlent les siennes. Des pensées moqueuses. Coléreuses. Des pensées de gens qui iront dévoiler ce qui vient de se dérouler à qui ne devraient pas le savoir. Des pensées qui la font rejeter Tim. Son visage d’enfant renvoie sa frayeur. Elle commence à comprendre. A savoir. A juger. Elle a embrassé un élève. Qui plus est, un membre de la Brigade. Qui plus est, un mineur. Si à une autre période elle ne s’en serait pas soucier, ici, sous la direction d’Ombrage, tout pas de travers équivaut à commettre un acte de magie noire sous le nez de la directrice.

    Alice entend les chaises racler sur le sol et les élèves s’en aller. Toutes leurs pensées se dardent sur elle, et sa respiration se couvre. Non non non. Dans la bibliothèque règne un silence mortel. Sa propre respiration se couvre et d’un geste rapide et maitrisé, elle renoue ses cheveux roux. D’un coup de baguette, elle clôt les portes de la pièce et se précipite à son bureau, ouvrant les tiroirs à la volée. Un se fracasse au sol, et c’est justement dans celui là qu’elle fouille, accroupie. En peu de temps, ses doigts agrippent un flacon de comprimés qu’elle vide de deux médicaments.

    Lentement elle se laisse choir au sol. La demoiselle respire mieux, même si son cerveau lui donne l’impression d’être un train qui déraille et finit en chute libre. Elle tourne doucement ses yeux vers l’adolescent et sourit, un peu, faiblement :

    « Tu sais que là, on va avoir des problèmes ? »

Alice V. Flamel
Alice V. Flamel
Infirmière, Petit Rat de Bibliothèque. Overbookée.

• Nombre d'écrits  : 121

• Année  : Autre
• Caste  : Résistance
• Baguette  : 33 cm, poudre de Sombral, sève et écorce de chêne mélangées.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Thimoty S. O'Connell le 23.08.10 16:32

    Thimoty reste un moment interdit, histoire de bien se secouer les neurones, parce que de toute manière il a juste envie de la serrer dans ses bras, et là comme ça, c’est très bien. Il ne comprend presque plus pourquoi il était en colère contre elle, non l place il se demande comment il a pu faire pour être énerver envers la Bibliothécaire… Mais sa phrase le ramène un peu à la réalité.

    Alice ▬ « Non. C’est juste que… ça m’angoisse. Toutes ces histoires. Et tutoies moi. »

    Ca l’angoisse ? Mais en faite, tu ne comprends pas Alice ? Cet idiot de Thimoty, en face de toi, contre toi, il est prêt à mener un coup d’état sur Ombrage juste pour toi. Idiot le Timi ? Oui, on peut dire. Et puis elle lui demande de la tutoyer et à là c’est le drame… Tout heureux, le jeune Serpentard ne peut retenir un sourire en coin, jusqu’à ce qu’elle le rejette. Il descend soudainement de son petit nuage et observe la jolie rousse face à lui en fronçant les sourcils. D’un coup il sent les regards pesés sur lui, et il fronce ses sourcils en jetant un regard aux alentours, croisant certaines paires d’yeux qui jugent totalement. Colérique, à s’emporter trop facilement, il est à deux doigts d’en attraper un et de le frapper.
    Alors ils partent, s’éloignent, fuient. Et Alice s’attache ses cheveux de feu, avant de fermer les portes et de courir presque vers son bureau. Tim est choqué, il laisse ses mains glisser dans ses poches, comme d’habitude, et s’approche d’elle doucement. Et elle avale deux comprimés. Lui, il fronce les sourcils en s’approchant lentement d’elle, et lorsqu’elle s’assoit au sol, le Vert et Argent s’accroupit face à elle, sa main glisse sur sa joue puis il l’écoute et pousse un soupir. Thimoty ricane ensuite, c’est un chieur, et il en a rien à faire.

    Tim ▬ « Et qu’est ce qu’elle peut nous faire la harpie ? »

    Il fronce les sourcils, légèrement inquiet mais pas plus que ça quand même. Son cerveau tourne à fond, il a une idée si quelqu’un ose tout raconter à Ombrage… Alors ile ne s’inquiètes pas plus que ça, mais au pire il dira que tout est de sa faute, et il se fera virer, au pire écarteler… Bref, il s’en fiche. Il veut juste un peu plus d’Alice, un peu plus de ses sourires, un peu plus de ses lèvres. Ses lèvres. Il lui vole un tendre baiser, comme pour la rassurer, et caresse sa joue.

    Tim ▬ « Et cette sortie, alors ? »
Thimoty S. O'Connell
Thimoty S. O'Connell
Elève de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 57

• Année  : Sixième année
• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 28, 7cm, fait d'un mélange d'écorce d'acajou et de frêne, contenant un ventricule de coeur de dragon.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice Empty Re: T'as oublié ton allergie ? ▬ pv Alice

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum