BUSE Défense Contre les Forces du Mal : Théorie

Aller en bas

BUSE Défense Contre les Forces du Mal : Théorie

Message  Evariste Bernoclon le 05.08.09 23:43

Evariste fit signe aux élèves d'entrer dans la Grande Salle. Sur chaque table, un encrier, une plume, un rouleau de parchemin et un énoncé, face cachée. Une fois que tous furent entrés, il leur désigna le tableau où était rappelé l'intitulé de leur BUSE, ainsi que la durée maximale. Puis il claqua dans ses mains, signe qu'ils pouvaient commencer.

1 ) Combien y a-t-il de Sortilèges Impardonnables, quels sont-ils ( nom + formule ) et quels sont leurs effets ?
2 ) Qu'est ce qu'un détraqueur et comment s'en débarrasser ?
3 ) Quelle est la formule du sortilège de désarmement ?
avatar
Evariste Bernoclon
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 27

• Caste  : Brigade Inquisitoriale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUSE Défense Contre les Forces du Mal : Théorie

Message  Ash le 29.08.09 10:38

[ Attention, Gryffondor bashing inside Grand sourire ]


Malloy entra parmi les derniers. Il avait regardé d'une œil légèrement ironique entrer les autres élèves, se creusant la tête les uns autant que les autres. Les Serdaigles récitaient ce qu'ils avaient appris par cœur ces derniers jours, les Gryffondors essayaient de réviser encore un peu, et les Poufsouffle, avaient l'air de se dire "ça passe ou ça casse". La plupart des Serpentard, eux, préféraient tabler sur le fait que le Professeur Komatsu était leur Directrice de Maison et que quoi qu'il arrive, ils auraient au moins la moyenne. Malloy, lui, s'en fichait. Il faisait partie des tout meilleurs élèves en Défense, pour ne pas dire le meilleur de cette année. Il connaissait le cours sur le bout des doigts, et même une partie des programmes des années supérieurs. Normalement, cet examen ne serait qu'un parcours de santé, histoire de décrocher un O supplémentaire. Cependant, il préférait ne pas vendre la peau du Niffleur avant de l'avoir tué, il se réjouirait une fois l'examen terminé.

Il entra donc dans la salle, tranquillement, les mains dans les poches. Il essuya les regards assassins des Gryffondors d'un air blasé, et alla s'asseoir à une table encore libre. Visiblement, quelque chose dans son air sur de lui dérangeait les Rouges et Or, probablement parce qu'eux même n'étaient pas plus sûrs d'eux que ça. Fallait dire qu'en dehors de quelques élèves par année, la Maison Gryffondor ne brillait pas particulièrement par ses résultats scolaires. Mais bon après tout, ça faisait peut être partie du caractère Gryffondor, pousser la bravade jusqu'à se présenter aux examens sans les réviser... Bon, ou alors c'était parce qu'il avait du en coller quelques uns, la veille au soir, qui rôdaient dans les couloirs à traîner dans son chemin au lieu d'aller dormir... Ou p'tet encore c'était parce qu'il tournait un peu beaucoup trop autour de Wilu, ces derniers temps... Ah, Wilu... Peu importe ce que pensaient cette troupe d'abrutis congénitaux, il serait près à les affronter tous autant qu'ils étaient pour un sourire... Euh, mais attend, qu'est ce que c'est que ces niaiseries ? Il y avait un examen, là, c'était pas le moment de se casser la tête là dessus !

Il soupira volontairement à la figure de son voisin Gryffondor qui essayait de le transpercer du regard, puis se vautra sur ses bras croisés sur sa table, attendant que la Professeur distribue les sujets et que les Gryffondors se rappellent qu'ils avaient un examen en cours, et que c'était pas celui d'hypnose de Malloy. Heureusement que les Serdaigles et les Poufsouffle avaient décidé de ne pas se mêler - dans l'ensemble, il y avait toujours des réfractaires - de cette histoire, sinon avec trois Maisons contre lui, il aurait peut être été tenté de leur démontrer par A plus B qu'il était dangereux de le dévisager comme ça. Mais là, pour l'instant, il avait décidé de s'expliquer avec Wilu avant de faire quoi que ce soit de déplorable ( pour la Maison Gryffondor, s'entend. )

Il commença à somnoler et ne fut tiré de son coma que par le Professeur Komatsu qui déclara qu'il avaient une heure et qu'ils pouvaient commencer. Il s'étira longuement, fit craquer ses phalanges, histoire d'être complètement à l'aise, puis jeta un coup d'œil au sujet. En découvrant le sujet, il eu un grand sourire de forban qui aurait certainement fait trembler ses détracteurs s'ils n'avaient pas été eux aussi plongé dans la lecture du sujet. Il jeta un coup d'œil autour de lui, et vit que les visages des élèves reflétaient ce qu'il avait vu quelques instants plus tôt. Les Serdaigles étaient concentrés, les Gryffondors affligés ( probablement parce qu'ils avaient fait l'impasse sur ce sujet, va savoir ) ou déterminés ( à ne pas trop saborder l'examen ), et les Poufsouffles résignés. Et les Serpentard avaient l'air de s'en foutre, pour la plupart. Seuls quelques uns avaient l'air concentrés.

Il décida de faire abstraction de ceux qui l'entouraient, c'était pas en les regardant qu'il allait réussir son examen, si ? Il commença par lire le sujet, histoire de voir s'il y avait des questions à répondre en priorité, mais non, il connaissait les réponses à toutes, autant qu'elles étaient.


1 ) Combien y a-t-il de Sortilèges Impardonnables, quels sont-ils ( nom + formule ) et quels sont leurs effets ?

¤ Facile ¤, pensa-t-il avec un pincement au cœur. Avec la menace de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, ces sorts étaient malheureusement redevenus d'actualité... Il se remit à écrire.

Il fronça imperceptiblement les sourcils. Il était un peu gêné de pouvoir parler de ces sorts de manière si impersonnelle, comme si ils n'avaient qu'une existence théorique. Pourtant, au dehors, des gens mourraient et souffraient à cause d'eux... Bah, après tout, ça n'était qu'un devoir, ce n'était pas parce qu'il en parlait de cette manière qu'il pouvait s'en servir avec la même indifférence, n'est ce pas ?


2 ) Qu'est ce qu'un Détraqueur et comment s'en débarrasser ?

Il eut un flash, se revoyant faire face à une version charmeuse de Lys, et eu un bref sourire en se revoyant la contrer. Mais presque aussi, le souvenir plus vivace d'un escadron de Wiluna déchaînées remplaça cette vision. Les joues rouges, il prit sa plume et recommença à écrire.

Ne voyant rien à ajouter, il passa à la question suivante, gardant la relecture pour la fin.


3 ) Quelle est la formule du sortilège de désarmement ?

Cette fois, il eut un vrai sourire. La Défense Contre les Forces du Mal étaient une de ses matières préférées, et les Duels étaient sa branche préférée de la DCFM, il s'y entrainait régulièrement. Il trempa sa plume dans l'encrier et répondit prépara sa dernière réponse...

Finalement, il eut largement le temps de relire sa copie en long, en large et en travers, et de sortir, un quart d'heure avant la fin de l'épreuve, le sourire aux lèvres...
avatar
Ash
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 3549

• Caste  : Brigade Inquisitoriale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum