[RP] Cauchemar éveillé.

Aller en bas

[RP] Cauchemar éveillé.

Message  L'Ombre le 18.01.09 2:06

Rez-de-chaussée de Poudlard, école de sorcellerie.
Dimanche 18 Janvier, 01H06.


    ___ Le premier d’une longue lignée de sorts était maintenant lancé. Les éclairs d’un jaune vif à la gueule de serpent semblaient fondre sur les meubles, éclatant, déchirant le bois à chaque impact. A seulement quelques secondes d’exercice, j’admirais ce qui été d’ores et déjà un champ de bataille, aux abris explosés, la terre retournée. Des quatre tables, une seule subsistait, c’était trop, ou pas assez. Je recommençais, cette fois-ci plus fort, sans m’arrêter à l’abreuvoir des Gryffondor, j’anéantissais une partie de l’estrade, de la table des Professeurs. Je me décentrais alors du milieu de la salle, rejoignais les portes, pris entre les besoins de juger et de surveiller. Anéantir ces meubles avait-il un sens au fond ? Non. Il faudrait s’attaquer à l’essence même du Château, la pierre dans laquelle il aura été taillé. Je ressortais alors de là, sans un dernier regard, laissant un sortilège, comme un obus, retomber sur la rosace peinte au carrelage. Une explosion sans flammes qui laisserait son empreinte.

    ___ Je refaisais des pas dans l’immense Hall de Poudlard, quitté depuis ce qui n’avait été que quelques dizaines de secondes, dans un désordre similaire à celui de la Grande salle. J’avais fait perdre de sa superbe au précieux escalier de marbre, anéanti le parallélisme du carrelage, vidé les sabliers de leurs billes colorées, envahit la salle des Professeurs pour tout en retourner, …

    ___ En une paire de minutes, j’avais changé le visage du Rez-de-chaussée, rien qui n’atteindrait Poudlard, LE Poudlard. C’était sans compter un courant d’air qui m’aurait inspiré. Les grandes portes de chêne m’invitaient à les passer, pour atterrir dans ce Parc, au frais, un froid qui ne s’arrangerait que par un feu qui ne s’éteint pas. Une belle cheminée que je venais d’allumer, là. Des hectares de bois qui n’attendaient que de disparaitre en cendres, comme je disparus en un CRAC!

L'Ombre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Artemis Lone le 18.01.09 10:22

Dortoir des Serdaigle, dans une des tours de Poudlard, école de sorcellerie.
Dimanche 18 Janvier, 01H08.


    Tous les élèves dormaient d'un profond sommeil, et aucun bruit du désastre du hall ne semblait parvenir aux oreilles de quiconque, ici ou ailleurs; mais tous les élèves ne dormiraient bientôt plus.

      *<<Arty, Arty, attends-moi ! Allez quoi !>>

      Mais Artemis n'attendait pas, il courrait, il riait, rien que pour voir Crystal derrière lui qui s'énervait à lui courir après pour le simple plaisir d'essayer par la suite de le jeter par terre. Puis il ralentissait, innocement, et la gamine à la tignasse blonde se jetait tel un félin sur son camarade. Elle se mit à le chatouiller et comme il se mettait à se tordre de rire, elle le chatouillait de plus belle. Et puis ils s'étaient enlacés, amoureux, un sourire aux lèvres.
      Et puis elle avait disparu.*


    Artemis, le vrai, non pas celui du rêve, se réveilla en sursaut d'un rêve délicieux. D'ailleurs, tous les rêves avec Crystal étaient délicieux, à l'image du sourire de la gamine qui faisait fondre le garçon. Seulement voilà, un rêve sans elle ne valait pas la peine d'être rêvé, aussi son organisme avait décidé de le réveiller. Peut-être pas simplement pour sa bonne conscience personnellement, mais aussi pour le salut commun de tous les étudiants de Poudlard -mais ça, même son inconscient ne le savait pas encore.
    Entièrement réveillé désormais, il enfila un pantalon et une paire de chaussette avant d'aller se rafraîchir les idées sous le robinet de la salle de bain. Comme il savait de toute façon qu'il n'arriverait pas à se rendormir de sitôt après la disparition frustrante de son rêve de la fille la plus merveilleuse du monde, il avait dans l'idée de descendre en bas pour aller faire un tour. À cette heure-ci, les préfets étaient déjà couchés, de toute façon. La salle commune était déserte, à l'exception habituelle peut-être de sa petite princesse qui dormait doucement dans un des fauteuils près de la cheminée. Cela faisait longtemps qu'elle ne dormait plus que rarement dans le dortoir, à vrai dire. Il la laissa dormir, attendri par son air endormi, et quitta la maison des Serdaigles avec une discrétion exemplaire.

    Artemis descendit les escaliers, encore un peu plongé dans ses rêves et ses pensées, quant une légère odeur lui parvint au nez. N'étant pas odeur courante, il lui fallut quelques secondes pour l'identifier, avant de remarquer avec ironie que ça sentait ... Le pikachu pyromane. Ou, plus communément, le brûlé. [...] Le brûlé ? Pour une odeur peu commune, de surcroît entre les quatre murs de Poudlard, c'en était une et, sentant autant que devinant l'anormalité de la situation, le garçon dévala à toute allure les dernières volées d'escalier de l'école jusqu'à atterrir au balcon du premier étage, qui offrait une vue panoramique sur le hall et la situation catastrophique.
    Le carrelage était défoncé en de nombreux endroits, l'escalier de marbre détruit à moitié, les grandes portes de chêne sortie de leurs gonds qu'on croyait pourtant si solides et l'ensemble des meubles, tableaux et autres décorations en cendres ou en lambeaux. Mais à dire vrai, ce n'était pas là le plus inquiétant, en deux trois coups de baguette et on réparait tant bien que mal les dégâts qui semblaient sortir d'on ne sait où. Ce qui avait surtout attiré Artemis dès qu'il était arrivé là, et ce qui l'avait amené là, c'était l'odeur de brûlé, cette même odeur de brûlé qui provenait du parc de Poudlard, en flammes.

-"Oh pu..."

    Aussitôt, ses rares neurones qui gardaient encore le contrôle de la situation analysèrent rapidement la situation : Quelqu'un, ou quelque chose, avait démolit le hall, et peut-être même d'autres pièces, et cette même personne avait foutu le feu au parc. Qui, quoi, pourquoi ? On verrait ça plus tard, si on ne trouvait pas de coupable de suite Artemis en avait un tout choisir : Benjamin Harris, l'actuel directeur. Certes, c'était un peu dingue d'accuser un directeur d'avoir foutu le feu à sa propre école, mais en même temps, il avait bien failli tuer tout le monde lors du bal d'Halloween, alors avait-il encore quelque chose pour se faire innocenter ? Toujours était que la question n'était pas là.
    En deux trois bonds kamikazes qui lui étaient restés de sa deuxième année de Tourisme à Poudlard, il était arrivé au bas des marches, et le spectacle en était d'autant plus impressionnants que la grande salle avait elle aussi été ravagée, et percée en son centre d'un grand trou béant. Si vous auriez été à la place d'Artemis, je ne sais pas si vous auriez su comment réagir; toujours est-il qu'il préféra à la technique de flippage instantanée, son habituel tactique d'improvisation, et son don inespéré pour se sortir des situations les plus désespérées.

-"Aguamenti !"

    Même avec toute la bonne volonté du monde, il ne parvint à faire sortir de sa baguette qu'une giclée d'eau à peine capable d'humidifier une plante verte. C'est à ce moment-là qu'il se rendit compte qu'il ne pouvait pas sauver Poudlard tout seul -quoiqu'il en était déjà certain avant- et qu'il valait mieux au plus vite avertir tout le monde. Il aspira une grande bouffée d'air et, inspiré comme jamais, se mit à crier à plein poumons.

-"AU FEU, AU FEU !"

    Il descendit dans les cachots, sachant les Blaireaux et les Serpents y avait leur salle commune, il remonta rapidement l'escalier de marbre en morceaux et courrut un instant au hasard des couloirs, cherchant à avertir le plus du monde du massacre, pour avoir une chance peut-être de sauver le parc avec que tout le monde ne se retrouve plus qu'avec un tas de cendre sur lequel bronzer quand les beaux jours reviendront.
    Essoufflé, exténué d'avoir tant crié et espérant en vain avoir su avertir quelqu'un, il continua néanmoins jusqu'au dortoir des Serdaigles, le seul dont il connaissait le mot de passe. La salle commune n'était plus déserte, ses cris semblant les avoir réveillés; et lui, pour être réveillé, il l'était : il s'effondra hors d'haleine au milieu de la salle.

-"Le ... le parc ... il ... ya ..." dit-il en espérant retrouver son souffle, "... il ... flambe."

    Ça y est, ils étaient au courant. D'ailleurs, le reste de Poudlard l'était aussi. Mais serait-ce suffisant pour empêcher le plus gros du désastre qui avait déjà fait brûlé une grande partie du parc, et dont le reste ne tarderait pas à partir en cendre ?
    Artemis avait de sérieux doutes.


Dernière édition par Artemis Lone le 18.01.09 20:45, édité 1 fois
avatar
Artemis Lone
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 1104

• Année  : Cinquième année
• Caste  : Indifférents
• Baguette  : 27 cm, bois de chêne et plume d'hippogriffe, très maniable et souple, pour sorts et métamorphoses.
• Commentaire d'Ombrage  : Moi je l'aime ma Pastèque.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 18.01.09 15:56

Eikee était allongée sur son lit. Les mains tremblantes, elle n’arrivait pas à dormir. Deux heures qu’elle se retournait entre les couvertures chaudes sans parvenir à atteindre le sommeil. Deux heures qu’elle était rongée par ses pensées, par ses souvenirs, par ses angoisses. Deux heures de perdues, tout simplement. Quelque chose la gênait, mais malheureusement elle ne savait pas ce que cela pouvait bien être. Ses membres la picotaient, elle transpirait et sa bouche pâteuse semblait parvenir que difficilement à réapprovisionner ses poumons en air frais. Tout était calme, trop calme. Il lui sembla un instant qu’elle étouffait. Elle se redressa dans un sursaut, respirant à grandes inspirations, le visage déformé par une douleur interne.

Soudain, des éclats de voix semblèrent lui parvenir. Elle se retourna, alerte, pensant tout d’abord que ce n’était que le fruit de son imagination, mais les cris devinrent plus amples, plus insistant. Elle se frotta rapidement les yeux et sauta au pied de son lit, ses cheveux décoiffés retombant énergiquement contre son dos. Elle attrapa à la volé sa baguette et fonça au dehors de sa chambre, toujours en chemise de nuit, les pieds nus. Elle sauta au bas des escaliers : la salle commune était déserte, mais elle entendait des gens bouger dans les dortoirs, et se rua donc vers la sortie.

Cela la prit aux trippes immédiatement : une intense odeur de feu. Son cœur battant de plus en plus fort, elle monta les marches quatre à quatre, le froid du sol remontant le long de ses pieds, jusque dans ses jambes, mais elle ne s’en souciait guère. Le souffle coupé, elle atterrit dans le Hall …, enfin ce qu’il en restait. Elle resta figée sous le choc. Ce qu’elle avait vu la veille. Ce qu’elle avait vu depuis qu’elle était arrivée à Poudlard n’était plus. Elle failli chanceler sous la surprise mais se rattrapa au mur défoncé, une de ses chevilles glissant, se tordant, et son genoux stoppant alors sa chute dans un bruit sourd. Elle retint un cri de douleur, se releva difficilement et s’avança vers les portes dégondées, se tenant toujours au mur, sa cheville la faisant souffrir terriblement maintenant. Mais elle oublia sa douleur physique lorsqu’elle arriva à l’entrée du château. Toujours accrochée au mur, elle écarquilla les yeux et sa bouche s’ouvrit lentement.


« Le … parc … ! »

Elle émit une plainte, une souffrance plus que physique cette fois, ses yeux s’embuèrent, et elle baissa la tête. C’était comme si elle venait de voir quelqu’un mourir. Elle fronça les sourcils, essayant de retenir sans succès les quelques larmes qui coulèrent le long de ses joues pâles. Elle resserra l’étreinte de ses doigts sur le mur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Crystal Andreas le 18.01.09 16:53

Un bruit de porte, un bruissement, éveilla doucement la petite sorcière. Ses sourcils fins comme un fil s’étaient froncés, quand elle avait vu que, une fois de plus, elle s’était assoupie dans la Salle Commune. Décidément… Pfeuh. Elle bailla comme un chat, à s’en décrocher la mâchoire et en silence. Elle n’était pas bruyante comme fille, avec sa carrure de plume et sa voix fluette. Elle inspira profondément. Et toussota. Recommença, et trois fois de suite ce fut le même manège, avant que sa mémoire des sens lui revienne complètement. Cela sentait… comme quand Mathieu avait voulu faire un barbecue en intérieur et qu’il avait cramé la moitié de la bibliothèque. La jeune damoiselle sauta en bon félin de son fauteuil et s’acharna à ouvrir la porte de la Salle commune, pour respirer à plein poumons. Ce n’était pas son imagination, rien. Alarmée, elle crapahuta jusqu’aux dortoirs des filles, leur assénant de se réveiller. Puis elle bifurqua dans celui des garçons, et quand elle s’arrêta à celui des secondes années son cœur fit un arrêt cardiaque. Artemis. Où était-il ?! Sans attendre que tout le monde se réveille, elle prit Ethan par les épaules.

« Où est Artemis ?!
- Nnh… J’sais pas ! »


Artemis = Insomniaque = Touriste. Il était forcément descendu. Chawki sur ses talons, elle dévala les escaliers, poussée par l’adrénaline. L’adrénaline aide dans beaucoup de cas, dont celui-ci. Elle entendu Artemis hurler, et paniqua encore plus. Arrivée au palier des escaliers qui donnait dans le hall, haletante, elle écarquilla les yeux. Devant elle… non. Elle devait rêver encore. Mais cette odeur de brûlé ne pouvait qu’être vraie. Une braise vola et vint à la rencontre de sa joue, qui rougit sous l’impact. Et elle cria. Tout était réel. Le hall était dévasté. Des émeraudes, des saphirs, des rubis et des topazes éparpillés sur le sol inégal du hall, reflétait des flammes qui léchaient, se lovaient contre tout ce qu’elles trouvaient. De là où elle était elle pu voir la Grande Salle. Et que de ce qui personnifiait l’harmonie des maisons, plus rien n’existait. Chawki émit un glapissement plaintif et se terra derrière les jambes de sa maitresse, qui elle, pour ne pas tomber de terreur, s’accrochait, s’agrippait à la rambarde du balcon comme si sa vie en dépendait. Mais rien ici ne brûlait, rien ne pouvait avoir projeté une braise sur sa joue maigre...

Et elle releva les yeux. Aucun son ne sortir de sa bouche, tout s’étrangla dans sa gorge tant elle était terrifiée. Le Parc. Le parc était en flamme. Elle dévala ce qui restait de l’escalier, trébuchant sur une marche défoncée, et se hâta dehors. Dans ses yeux d’eau, rien d’autre que les flammes. Elle en avait oublié Artemis. Des arbres étaient calcinés. Déjà la moitié du parc s’était volatilisé pour devenir des cendres qui s’envolait à l’aide du vent, qui attisait, lui, les flammes. Derrière elle, devant elle, à côté d’elle, des cris et des sorts. Chacun essayait de son côté d’éteindre les flammes. Les plus vieux et les professeurs y arrivaient, mais il y en avait trop.

Chawki gémit de nouveau et tira la jupe d’écolière de sa maitresse, vers le Lac. Le LAC ! Elle y courut, tomba devant en s’éraflant les genoux et chercha frénétiquement sa baguette dans la poche. Une fois prise en main, elle la secoua et prononça à voix forte, haute, et avec précision :


« Wingardium Leviosa !»


Un filet d’eau se leva. Avec un grand arc de cercle elle indiqua une flamme. Le filet d’eau s’attaqua à cette flamme et la réduisit à néant.
avatar
Crystal Andreas
Elève de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 2092

• Année  : Cinquième année
• Caste  : Indifférents
• Baguette  : 23 cm, bois de saule pleureur trempé dans du sang de vampire, trois perles d’huitre magique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Wiluna Qadehar le 18.01.09 18:36

Wiluna dormait tellement bien. Cette année était un peu différente puisque le couvre-feu avait été banni par le directeur. Cela n’empêchait pas les préfets de devoir faire leur ronde mais ils ne pouvaient plus tellement punir les élèves qui vagabondaient la nuit dans le château. Ils se contentaient de leur faire la morale…
En tout cas, ce soir là, Wiluna était montée tôt dans son dortoir et elle n’avait même pas attendu Peach pour s’endormir profondément. Son entraînement pour le Dr LeBeau la fatiguait plus qu’elle ne se l’était imaginée. Elle avait plongé avec délices dans un rêve merveilleux, du genre de celui qui devrait durer tout le temps mais qui évidemment se fait interrompre brutalement.

Et ce qui devait arriver, arriva et Wiluna se réveilla en sursaut. Quelle heure pouvait-il bien être et surtout, pourquoi était-elle sortie de son rêve ? Une odeur, oui, à cause d’une odeur qu’elle exécrait. La fenêtre entre son lit et celui de Peach était entrouverte et une odeur montait du parc, bien plus bas. Une sale odeur de brûlé.
La jeune fille se retourna dans son lit mais personne d’autre n’était réveillé. Elle finit par se décider à aller voir. Après tout, elle était préfète-en-chef. Elle glissa donc ses pieds dans ses chaussons, enfila sa robe de chambre par-dessus son pyjama, prit sa baguette et sortit du dortoir.
Personne dans la salle commune, quelle bande de veinards. Personne non plus dans les couloirs. Quoique… Elle entendit des cris, un peu plus loin.

Arrivée au premier étage, elle eut une vue imprenable sur les dégâts causés par… on ne sait qui. L’odeur lui prenait les narines et la gorge, elle avait l’impression d’étouffer ! D’autres élèves apparaissaient, tous paniqués, des profs sortirent eux aussi et Wiluna descendit les escaliers pour sortir en courant dans le parc, là où elle trouverait sûrement un peu d’air frais, vu l’heure et le climat.


Par la barbe de Merlin !

C’est tout ce qu’elle put sortir, arrivée aux deux grandes portes de l’entrée. Elle resta figée là, ne pouvant se décider à marcher sur ces cendres encore fumantes pour aller aider ceux qui le pouvaient, à éteindre le reste du feu. L’air qu’elle recherchait n’existait pas, au contraire. Il faisait chaud, elle se sentait moite, elle avait peur. Quel imbécile avait eu l’idée de mettre le feu à l’école ? Le feu !
Heureusement, elle n’avait pas complètement paniqué comme au bal d’Halloween mais il n’en restait pas moins qu’elle n’irait pas aider, qu’elle ne s’approcherait pour rien au monde de… ça.

La jeune fille se retourna pour examiner de nouveau le hall, tenter de calmer sa respiration et les battements de son cœur. Elle s’approcha de la Grande Salle et remarqua l’énorme trou au milieu. Elle ne put empêcher deux larmes de couler de ses yeux, qu’elle essuya rageusement avec son bras.
Wiluna se rendit compte qu’elle serrait trop fort sa baguette dans sa main gauche. Elle se demanda ce qu’elle pouvait faire et décida d’essayer de rassembler les élèves, ceux trop jeunes pour pouvoir changer quoique ce soit à cet énorme bordel.
avatar
Wiluna Qadehar
Préfète en Chef
Préfète en Chef

• Nombre d'écrits  : 8394

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois d’acajou, poil de licorne, 20 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Bah Wilu eh bah je l'OVERKIFFE.
Clé'

Bah Wilu et bah je l'overdeteste.
Val.

Arty : Bah Wilu ... Rien du tout en fait. J'aime bien son nouveau vava.

WILOUNANOU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 23.01.09 20:47

20H00, Mariella était dans sa salle commune devant la cheminée en train de faire ses devoirs. Autour d’elle de nombreuses personnes discutaient, un peu trop bruyamment à son goût car elle n’arrivait pas à faire ses devoirs. Mais elle ne faisait pas vraiment d’effort pour se concentrer car c’était de l’histoire de la magie : la matière qu’elle aimait le moins. En plus il faisait bon devant le feu et elle commençait même moitié à s’endormir. Elle se essaya donc de se concentrer sur son devoir malgré tout.
Puis elle se trouva dans une forêt étrangement sombre, elle ne savait pas où elle était. Elle se força à avancer pour essayer de sortir de cet endroit qui lui faisait extrêmement peur mais Mariella se rendit vite compte qu’elle ne savait pas où était la sortie et qu’elle tournait en rond. Alors elle s’arrêta et se mit à pleurer tout son saoul pensant qu’elle était perdue pour de bon. C’est à ce moment là qu’elle se mit à entendre de drôle de bruit derrière elle. Elle se retourna donc et vit alors apparaître de nombreuses araignées, elle était tétanisée et ne pouvait plus bouger même crier tellement elle avait peur.
Au moment où les araignées allaient l’atteindre, Mariella entendit une personne crier, c’est ce qui la réveilla en sursaut dans la salle commune devant la cheminée avec son livre d’histoire de la magie sur ses genoux.
Ce n’était qu’un cauchemar, heureusement, se remettant lentement de ses émotions Mariella entendit à nouveaux crier mais ne put distingué ce que la voix disait. A ce moment là une jeune fille descendit et sortit de la salle commune sans la voir. Mariella décida donc de la suivre, c’est à ce moment qu’elle se rendit compte qu’il y avait comme une odeur de brûlé dans l’air. Mais étant dans un cachot elle ne pouvait voir ce qu’il se passait dehors. Alors elle sortit et l’odeur de brûlé était encore plus forte. Suivant la jeune fille devant elle, Mariella arriva dans le hall et vit le désastre

Mais … Que … Qu’est ce qui s’est passé ?

Elle était choquée de voir son hall d’école dans cet état, qui avait pu faire un tel désastre ? Malheureusement elle n’était pas au bout de ses surprises. Ses pas la portèrent vers la sortie où bon nombre d’élèves qui étaient réveillés se trouvaient. Alors à ce moment elle vit vraiment l’ampleur du désastre et comprit d’où venait cette odeur de brûlé. Le parc brûlait !
C’en était trop pour la fragile Mariella, elle s’assit sur les marches d’entrées et se mit à pleurer tout son saoul comme dans son cauchemar sauf que cette fois c’était la réalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 07.02.09 21:18

Kilian. Seul. Dans une maison abandonnée. Plus Emily s'approchait de son petit frère plus elle avait l'impression que celui ci reculait ou plutôt qu'elle s'éloignait de la scène qui se passait devant elle : elle voyait son frère agenouillé, en pleurs, tenant une photo. Plus la jeune fille s'éloignait de son petit frère plus elle arrivait à reconnaitre cette maison qui n'était autre que la sienne, celle de sa famille. Tout d'un coup, le lieu prit feu:

"KILLIAAAAAAAAAAAN" s'était alors mise à hurler la serpentard. Soudain. Elle se réveilla en sursaut dans son lit dans le dortoir de sa maison. Un cauchemard.. Juste un cauchemard, rien d'autre.

*Ca parraissait tellement réel..*

Elle n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il passait qu'elle entendant des hurlements a la fois proche et lointain. Quasiment toutes les filles dans le dortoir se réveillérent en même temps. Dans un ensemble de:

"Quoi?"
"Qu'est ce qu'il se passe?" Emily Envers enfila rapidement sa robe de sorcier, ne passa même pas la main dans ses cheveux pour se recoiffer et descendit en trombe les escaliers. Dans la salle commune tout semblait tellement calme mais cela était si terrifiant.. Tout le monde était aglutiné derrière les fenêtres. Mais que se passait-il donc? Sans réfléchir la première année poussa ses camarades pour pouvoir se frayer un chemin et voir ce qui était l'objet de temps d'activité à cette heure si tardive.. Le parc... Enfin non, ce qu'il restait du parc plutôt.. Il avait complètement brulé, c'était apocalypstique. Ily n'avait jamais vu quelque chose d'aussi terrifiant.. Comment? Pourquoi?

"Le hall... le hall.."

Avait alors hurlé un élève qui venait d'entrer en furie dans la salle commune des Serpentards.

"Ne bougez pas!" Leur ordonnait le préfet.. mais toute personne qui connaissait Emily aurait deviner qu'elle n'avait pas d'ordre à recevoir et qu'elle était bien trop curieuse pour rester dans une pièce sans rien faire.
Discrétement elle s'écarta de tous les élèves qui s'étaient rassemblés autour du préfet pour avoir plus de détail sur la scène dans le hall et la première année sortit en silence de sa salle commune.
Elle monta les escaliers en courant, longea les couloirs en pressant sa baguette contre elle au cas où il arrivait quelque chose et resta stupéfaite devant la scène qui s'offrait à elle: le hall complètement dévasté, on ne le reconnaissait pas mais alors pas du tout.. Son regard se porta partout, au plafond, sur le sol, les murs.. et la grande salle.. Tout était devenu "fin du monde" dans cette école.


*C'est pas possible* essayait de se convaincre la Serpentard.. Mais il fallait l'avouer, celui ou celle qui avait fait ça avait fait du grand travail.. Déplorable pour l'école des sorciers certes mais tout en était du n'importe quoi c'était quand même un travail impressionnant.. Tout en était choqué Emily était émerveillé.. Elle aurait presque applaudit si elle n'apprciait pas ce lieu dans lequel elle était depuis plusieurs mois. Et oui aussi bizare que cela puisse parraître n'étant pas quelqu'un de normal et de particulièrement gentil, Emily Envers aimait plus ou moins la vengeance, les farces et attrape ayant elle même plusieurs fois eut l'envie de détruire les maisons des personnes qu'elle n'appréciait guerre... Mais c'était tout de même Poudlard.. son Poudlard.
Elle tourna la tête et vu une fille absolument pathétique se mettre à pleurer sur les marches, d'ailleurs en observant les autres élèves autour d'elle, la jeune Envers constate qu'ils étaient presque tous en train de pleurer.. Elle avait un coeur, elle était tout de même attristé parce qui venait de se passer mais elle préférait se convaincre que le poudlard d'aprés, le hall, la grande salle sera encore mieux qu'avant..Pourtant en regardant le parc de dehors elle se dit que celui qui avait fait ça aurait mieux fait de se bruler lui même.


*Quel imbécile*

Emily n'avait pas envie de rentrer.. Elle voulait rester encore même si les préfets ordonnaient aux élèves de rentrer dans leur salle commune, la première année voulait resté.. Ca n'arrivait pas tous les jours ce genre de situation.. Et puis pour le moment, en plus du rêve plus ou moins prémonitoire qu'elle venait de faire, elle n'avait aucune idée de retourner se coucher et de dormir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Naomah Farwell le 05.03.09 0:03

Les yeux sombres et immenses au milieu de son visage pâle, Noamah restait muette devant le spectacle qui se jouait sous ses yeux. Comme tout le monde, elle avait été réveillé par l'odeur et par le bruit, et trop vite, elle s'était obligée à se lever. Toujours suivant le flot des autres élèves et de la curiosité, elle était allée vers le grand hall, obligée de s'arrêter bien avant, en haut des escaliers. Habituellement, elle se serait amusé d'un spectacle nouveau, quel qu'il soit. Mais c'était la seconde fois que l'horreur la prenait au sein même du château. Une première fois, personne n'aurait cru que ce soit possible. Mais que dire d'une seconde fois?
Des chaussures qui ne sont même pas à elle aux pieds, et les bras serrés autour d'elle pour mieux conserver la faible chaleur de son corps, elle resta là, à regarder, se laissant vaguement écarter par la masse des élèves.


- Qu'est-ce qui s'est passé...? Questionna-t-elle à mi-voix en tentant d'en voir plus.

Mais il y avait peu de chance pour qu'on lui réponde. Déjà, les préfets tentaient de ramener l'ordre parmi les groupes d'enfants, et des adultes leur criaient qu'il n'y avait pas à s'inquiéter, qu'il suffisait de retourner dans sa salle commune, qu'ils allaient s'occuper de tout.
Manquant se faire écraser par les plus grands, et poussée du coude par ceux de sa taille qui tenaient à se mettre à l'abri, elle ne manqua pas de sentir une peur panique se couler tel un ruissellement d'eau glacé au fond de son estomac. Plus ça allait, plus elle se sentait mal, et la fatigue aidant, elle ne tarda pas à avoir les larmes aux yeux.
Elle aurait aimé n'avoir jamais quitté son lit. Elle aurait aimé être chez ses parents.
Se mordant la lèvre pour éviter de chouiner, elle manqua tomber et trébucha, poussée par quelqu'un. Grâce à une robe de chambre amie, elle put se rattraper. Sans s'en rendre compte, elle resta agrippée, espérant que le vêtement la ramènerait chez elle.


- Pourquoi vouloir détruire notre maison...?


Que d'incompréhension dans ces quelques mots....
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 07.03.09 13:08

Un brouhaha qui semblait venir de loin. Quand Kimberley se réveilla, il se rendit compte que tout ce bruit venait d’au-dessus et de sa salle commune. Il n’avait pas de réveil et pas de fenêtres dans son dortoir donc impossible pour lui de connaître l’heure exacte. Pourtant il sentait qu’il ne devait pas être l’heure de se lever pour aller en cours. Alors que se passait-il ? Il se demanda si ce n’était pas encore une blague foireuse des sang-purs et décida de ne pas bouger de son lit.

Les bruits de pas se précisaient, il entendit même crier et quelqu’un pleurer. Kimberley se leva tout d’un coup, revenant sur sa décision de ne pas bouger de son lit. Il enfila sa robe de chambre car il n’avait pas trouvé son haut de pyjama hier soir, quand il s’était couché. Il n’eut pas le réflexe de prendre sa baguette ni de mettre ses chaussons malgré le sol froid.
Arrivé dans la salle commune, il croisa des élèves agités, mal coiffés, apeurés. Il n’en questionna aucun et sortit car rien à cet endroit ne l’aiderait à comprendre ce qu’il se passait.

Dans les escaliers qui montaient vers le hall, d’autres élèves, de sa maison ou de celle du blaireau. Le petit Serpentard comprit bien vite ce qui se passait en voyant l’était du hall. Quelqu’un s’était amusé, quelqu’un avait fait une bonne blague. Un imbécile, comme ceux qui l’embêtait depuis le début de l’année. Le grand escalier semblait bancal, des élèves trébuchaient sur les rubis ou les émeraudes qui s’étaient éparpillés par terre et des adultes criaient, pour essayer de se faire entendre, sans succès.

Kimberley avait les yeux qui le piquaient, mélange de sommeil et de la fumée qui venait du parc. Il se les frotta et les rendit un peu plus rouges mais il n’y fit guère attention. Lui ne criait pas, ne pleurait pas. Il restait juste planté là. Poudlard avait été un rêve qui s’était transformé en cauchemar à son arrivée, à cause de ses origines. Il commençait pourtant à l’aimer et voilà qu’on le détruisait.

Le petit garçon se pencha pour commencer à ramasser les émeraudes et à les mettre dans la poche de sa robe de chambre. Il laissait le soin aux plus grands d’arrêter cette folie. Lui voulait juste reconstituer le sablier de sa maison. Pour que l’imbécile qui l’avait détruit ne gagne pas cette partie. Ni la prochaine. Jamais. Et puis, cela lui permettait de ne pas trop penser. Chercher les petits cailloux verts parmi les débris, éviter d’entendre les cris, de voir le reste. Kimberley ne voulait pas entrer dans la Grande Salle, ni sortir dans le parc. Il ne voulait pas voir, il voulait garder son rêve intact.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Ash le 07.03.09 16:37

Le boucan maintenant ambiant du Château ne reveilla pas Malloy, il ne dormait pas. A vrai dire, il ne dormait plus grand chose les jours de cours, à l'aide de potions et de sortilèges d'éveil, il vadrouillait dans le Château - bien que son badge lui en donne le droit - préférant garder son repos pour les weekends et les vacances. Enfin bref, quand le vacarme commença, il était dans l'aile Ouest, la plus loin. Le temps qu'il revienne vers le lieu du sinistre, il était déjà trop tard, le mal était fait.

Il respira un grand coup, pour calmer et ordonner ses pensées, puis, une fois refroidi, il passa quelques possibilités en revue, avat que l'une d'elle ne s'impose comme la plus intelligente et surtout la plus urgente. Il posa sa baguette contre sa gorge et prononça
S o n o r u s. Il fallait faire vite avant que la panique n'emporte tout le monde dans des abîmes de stupidité.

Un peu de calme, s'il vous plait. Tout le monde se réunit dans la Cour.* On y va calmement et le plus vite possible. Ceux qui foutent le bordel auront affaire à moi. Je répète : Tout le monde se réunit dans la Cour, dans le calme et la discipline.

S o u r d i n a m.


Sa voix redevenu normal, il se jucha sur un vieux débris pour surplomber la scène et pouvoir superviser, mais surtout, il cherchait sa collègue et plus si affinité dans ce merdier digne d'un film catastrophe moldu.

¤ Merde Wilu, t'es où ?... ¤



* Je parle de l'espèce de Cour qu'on voit dans les films à partir du 3, avec la fontaine au milieu, et où Dumby empêche Trelawney de se faire virer dans le 5 ( même si la fontaine a disparu entretemps )
avatar
Ash
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 3549

• Caste  : Brigade Inquisitoriale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Wiluna Qadehar le 08.03.09 16:52

Une voix de stentor fit sursauter les trois quart des personnes présentes dans le hall. Wiluna la reconnut tout de suite, même si elle ne portait pas autant d’habitude. Evidemment, avec un Sonorus bien prononcé, on pouvait faire des miracles. Bref, tout ça pour dire que la jeune fille avait été surprise d’entendre Malloy « crier » comme cela. Mais elle en fut aussi extrêmement soulagée.
Et un peu vexée… Pourquoi n’avait-elle pas pensé à utiliser ce sort pour se faire entendre ? Cela faisait bien cinq minutes qu’elle s’évertuait à rassembler les’petits’, sans grand succès. Elle avait l’excuse de ce qui se passait dehors mais tout de même…

Comme Malloy s’était perché sur un vieux reste de ce qui avait dû être un bout du grand escalier en marbre, la préfète n’eut aucun mal à jouer des coudes pour le rejoindre. Elle se planta devant lui, les mains sur les hanches, sa baguette toujours bien serrée (mais un peu moins maintenant)


Ah ba te voilà ! Tu traînais où encore ?


Et pour qu’il ne lui dise pas que ce n’était guère le moment de lui faire des reproches, elle le tira par une manche et l’entraina avec elle vers un groupe d’élèves qui n’avait pas dû bien comprendre.

Alors, vous vous bougez ou on doit vous aider ?!

Evidemment, en robe de chambre et vieux chaussons, elle ne faisait pas très sérieuse mais elle espérait bien que sa manière de jouer avec sa baguette, son air décidé et la présence de Malloy à ses côtés, décideraient les retardataires à rattraper le coche.
La plupart était déjà dehors et Wiluna se demanda si ils n’allaient pas tous mourir de froid maintenant. Il ne faisait pas très chaud en Ecosse, fin janvier.


¤ Ba, ça devrait pas durer longtemps. ¤


Vu l’heure, elle avait bon espoir que tout le monde serait dans son lit en moins d’un quart d’heure. Optimisme, quand tu nous tiens…
avatar
Wiluna Qadehar
Préfète en Chef
Préfète en Chef

• Nombre d'écrits  : 8394

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois d’acajou, poil de licorne, 20 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Bah Wilu eh bah je l'OVERKIFFE.
Clé'

Bah Wilu et bah je l'overdeteste.
Val.

Arty : Bah Wilu ... Rien du tout en fait. J'aime bien son nouveau vava.

WILOUNANOU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Ayne Welsh le 08.03.09 18:07

    Ayne fut sortie de son rêve par un tapage impossible. Elle ouvrit brusquement les yeux et regarda autour d'elle. Le dortoir était vide. Elle essaya de localiser le bruit, mais ne réussit pas, probablement parce qu'elle était encore assommée par son réveil soudain. Toujours aussi perplexe, elle jeta un autre coup d'oeil au dortoir et s'extirpa de son lit, dans la plus grande hâte. Elle enfila un chandail assez épais, il faisait froid car le feu dans la plupart des cheminées était éteint. La Serpentarde prit sa baguette.

- Lumos, chuchota-t-elle tout bas.

    Elle vérifia encore qu'il n'y avait personne dans le dortoir et sortit de la pièce. Il ne restait que quelques rares élèves dans la salle commune. Apparemment, la jeune fille était en retard par rapport aux autres. Que c'était-il passé ? Elle suivit le petit groupe d'élèves qui sortirent rapidement de la salle commune et montèrent vers le rez-de-chaussé. Le rez-de-chaussé était un des lieux qu'Ayne aimait beaucoup à Poudlard. Pour quelque raison, elle trouvait son ambiance agréable. Ce soir-là, lorsqu'elle vit le lieu, elle figea.

    Débris. Cris. Odeur de brûlé. Pleurs.

    Qui avait fait tout cela ? Ayne resta là pendant quelques minutes. À l'écart de la foule, à côté de l'éscalier, qui lui - Dieu merci - était encore intact. Elle regarda. Poudlard en détresse, une image qu'elle n'avait jamais imaginée. Ça ne lui était jamais venu à l'esprit. Elle regarda les personnes, une par une, examina leur réaction. Il y avait là un garçon qui ramassait les pierres qui étaient tombées des sabliers. C'était une des rares personnes qui n'avait pas l'air hystérique, au bord de la crise des nerfs.

    Ayne s'approcha de lui et toucha son épaule.

- Veux-tu que je t'aide ?

    Eh oui, les difficultés font naître des gestes de solidarité.
avatar
Ayne Welsh
Préfète de Serpentard
Préfète de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 556

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 24 cm ;; Lierre ;; Plume de phénix
• Commentaire d'Ombrage  : Elle, c'est une gentille *O*

... mais elle a des gros yeux de poisson.

Mais è_é

Je confirme .

<< 'Tain, j'ai trop la Ayne ! >> Uhuhuh !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 27.03.09 12:28

Le bruit continuait à être important et Kimberley n’aimait pas ça. Il avait besoin de calme et ramasser les émeraudes parmi tout ces débris lui en procurait. C’est pourquoi il n’entendit pas la fille s’approcher de lui et sursauta fortement quand elle lui toucha l’épaule, laissant tomber la dizaine de pierres qu’il tenait dans sa main.
S’il voulait de l’aide ? Pour quoi au juste ? Parce que là, il avait bien envie qu’on lui explique ce qui se passait, qu’on le rassure aussi un peu. Il commençait à avoir peur, comme les autres. Mais est-ce que sa préfète pouvait l’aider ? Il avait reconnu son visage mais avait complètement oublié son prénom.


* Welsh… Welsh quoi ? *

Je sais pas. Faut peut-être pas le faire.


En effet, il se demandait maintenant s’il n’était pas complètement débile d’essayer de reconstruire quelque chose détruit par magie. Une magie bien plus grande que ce qu’il était capable de faire, lui, misérable petit de première année, venant du monde moldu en plus. Mais quand une catastrophe surgit, on se raccroche à ce qu’on peut. Kimberley n’avait pas grand-chose ici. Les émeraudes représentaient beaucoup pour lui. C’était peut-être bête, peut-être pas.

Et puis, il y avait eu l’ordre donné de se retrouver dans la petite cour. Et Kimberley avait attendu de voir la réaction de sa camarade avant de bouger. Il était perdu à vrai dire, il ne pouvait pas se battre contre de l’inconnu, contre un courant d’air. La préfète n’était qu’en deuxième année, mais elle était une sang pure. Quelqu’un lui avait bien fait comprendre juste après son arrivé. Alors peut-être avait-elle plus de connaissances que lui sur… ce bordel.


On doit… sortir ? J’ai rien aux pieds.


Le garçon s’inquiétait tout d’un coup de son confort, alors que Poudlard était détruit. Et il pensa soudain qu’il allait peut-être en partir, que dehors, ils feraient le tri des élèves et que lui irait rejoindre le train. Pensées bien sombres, en accord avec le parc, qu’il n’avait même pas vu mais dont il ne pouvait ignorer le destin, avec les cris des autres élèves.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Lou Adams le 27.03.09 15:01

Au milieu des premières années surexitées, Lou avait bien envie de leur donner des claques ! Se rendaient-ils compte de la situation ? Le château était quand même à moitié détruit ! Ils devaient sans doutes penser que Harris allait sortir sa baguette et lancer un grand "REPARO", et que tout rentrerait dans l'ordre ? La jeune fille avait lu "L'Histoire de Poudlard", et elle savait que le château était contruit de manière magique, et surtout, qu'il était protégé par d'inombrables charmes et enchantement qui assuraient la sécurité des élèves. Elle savait qu'ils n'étaient qu'une bande d'élève vulnérable. Elle avait même un peu peur.

Lou suivit la masse d'élèves qui se précipitaient vers la sortie dans le désordre le plus total. Elle se retrouva à côté d'un première année de Serp' qu'elle entendit gémir :

- J'ai rien aux pieds.

Elle leva les yeux au ciel, "Ce qu'ils sont douillets ces Serpentards !" mais son bon coeur la rattrapa. Elle leva sa baguette et tenta un sortillège d'attraction. Elle l'avait vu utilisé des centaines de fois, mais ne le maitrisait pas très bien. D'ailleurs, elle ne l'avait jamais vu en classe.

- ACTIO CHAUSSURES !

Son sourire se crispa en une sorte d'hésitation, car les chaussures tardaient à venir, d'ailleurs elles ne vinrent pas, mais à la place une paire de grosses pantoufles orange fluo apparurent.

- Ce sont les tiennes ? Demanda-t-elle à Austen.

Comme il ne disait rien, elle poursuivit :

- En tout cas, elles ne sont pas à moi non plus ! Quel mauvais goût ! (elle leva les yeux au ciel). Enfin ! ça fera l'affaire. Espérons que son propriétaire se lave les pieds ...

Elle lui tendit les pantoufles, surprise elle-même de sa bonne action. C'était peut-être les circonstances du moment qui changeait son état d'esprit. Elle en avait presque oublié le désordre qui règnait au rez-de chaussée.
avatar
Lou Adams
Préfète de Gryffondor
Préfète de Gryffondor

• Nombre d'écrits  : 1448

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 32 cm, bois de cèdre, plume de simurghe (phénix arabe)
• Commentaire d'Ombrage  : Louuu 8).

Mon Loir préféré !

Ma soeeeuuuuur <33

Je vois qu'on m'aime =D (à tous les coups c'est Ayne pour les trois xD )

A ne pas emmener avec soi au casino !

Bah merci x)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 28.03.09 20:01

S'il s'agissait d'un mauvais rêve, il était on ne peut plus réaliste... Songeait Cosmo, qui, tout comme les autres élèves de Poudlard s'était réveillé en catastrophe suite à des cris de toute sorte. Dans son dortoir, ce fut un petit brun qui réalisa le premier ce qui se passait. Peut-être qu'entre deux mouvements pour se retourner dans son lit il avait remarqué d'anormales lueurs qui s'élevaient derrière les rideaux de toile jaune qui pendaient aux fenêtres du dortoir. C'était dimanche, Cosmo n'était pas couché depuis très longtemps, mais tout de même, les premières heures de sommeil sont précieuses ! Il fallait que la raison soit bonne pour qu'on vienne ainsi perturber son repos. Mais pour être bonnes, elles l'étaient grandement, et en deux temps il était déjà debout, dans son pyjama noir, les cheveux hirsutes et les yeux clignant toutes les trois secondes.

- Qu'éssi s'passe ?
- Regarde, le domaine de Poudlard est en feu !

De quoi lui faire reprendre ses esprits rapidement ! Il regarda alors par la fenêtre, et effectivement, de grandes flammes noires s'élevaient, prenant dangereusement la direction du château. Nul besoin de perdre du temps à se demander qui, pourquoi ou comment. Il fallait bouger.

C'est alors qu'un Sonorus retentit, et, comme tous les Poufsouffle – certains n'avaient de toute manière pas attendu que le Préfet en Chef donne des directives – il s'engouffra dans les couloirs afin de rejoindre la Cour principale, non sans avoir oublié de prendre sa veste de jogging. C'est qu'il fait pas chaud, en hiver.

Dans tous les couloirs de Poudlard, c'était la panique. Les élèves courraient dans tous les sens, personne ne savait qui était à l'origine de ce problème, mais une chose était certaine, un incendie en plein hiver dans la forêt interdite, ça n'avait rien d'un hasard. Mais pourquoi faire ça alors ? Quelqu'un avait une dent contre l'école ? Quelqu'un voulait la voir disparaître ? Ainsi que tous ses habitants ? Ça n'avait pas de sens ! L'odeur de brulé se répandait avec force et entre les cris, l'incompréhension et les pleurs, Cosmo finit par atteindre la Cour, où là encore, la panique était à son summum. Une autre question lui venait alors à l'esprit : et les professeurs ? Où étaient-ils ? Que faisaient-ils ? Il n'en avait pour le moment croisé aucun. Faisaient-ils une réunion d'urgence ou quelque chose comme ça ? Ils feraient mieux de s'occuper de leurs élèves et de trouver le moyen de les calmer... Le château risquait de devenir une montagne de cendres. Il n'y avait donc rien à faire pour empêcher ce désastre ? L'air un peu hagard, il regardait partout au tour de lui, avançant difficilement au milieu du groupe d'élèves. Une voix qu'il avait déjà entendu auparavant l'arrêta dans son chemin hasardeux : Lou Adams. Elle était préfète, peut-être savait-elle quelles directives prendre ? En tout cas, la phrase qu'elle prononça était en total décalage avec le contexte actuel : elle tendait d'étranges pantoufles orange fluo à un autre élève, un jeune Serpentard, visiblement. S'intégrant rapidement à la conversation qui après tout, le détendrait un peu, il lança :


- En tout cas, ce ne sont pas les miennes. Peut-être celle de Madame Troy, qui sait ?

Oui, le moment ne s'y prêtait guère, mais que pouvaient-ils faire de plus ? Cosmo n'était qu'un première année, s'il voulait soudainement jouer les héros il risquait de se mettre dans les pattes des élèves des années supérieures qui essayaient déjà de tempérer la panique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  'Doc' R. LeBeau le 28.03.09 20:41

N*m d* D* d* b*rd*l d* m*rd d* p*mp* * c*l d* ch**tt* d* s*l*p*r** d* m*rd* !

Un chapelet de jurons long comme un jour sans pain flottait à la suite du Doc, tandis qu'il parcourait les couloirs au pas de course. Même magiquement accéléré à l'aide de sortilèges réservés aux Aurors, il trouvait encore qu'il se trainait. Il est vrai que la situation était plutôt mauvaise et qu'il n'avait pas le temps de flâner, mais il pensait qu'il se déplacerait surement plus vite en moto, même si ça aurait été moins pratique pour les escaliers.

Dès qu'il avait pris conscience de l'ampleur du désastre, il avait entrepris de faire le tour du Château - enfin des parties où les élèves étaient censés se trouver ( c'est à dire les dortoirs ) - histoire de ne laisser personne derrière, et heureusemet, il n'avait encore trouvé personne. Ce ne fut qu'à la dernière salle commune, chez les Jaunes et Noirs qu'il trouva un retardataire visiblement complètement paumé. Il lui jeta un sortilège d'allègement, puis une fois qu'il fut sûr que persone d'autre en trainait dans le coin, il jeta l'élève sur son épaule comme un fétu de paille, et se dirigea vitesse grand V vers le Hall.

Une fois rendu, il se déchargea de l'élève auprès des Préfêts en Chef à qui il demanda de faire évacuer les élèves, et une fois qu'ils lui eurent répondu que c'était déjà en cours, il replongea dans les couloirs, en quête du Directeur.


¤ Où est encore cet espèce de tordu, jamais là quand on a besoin de lui ! ¤
avatar
'Doc' R. LeBeau
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 215

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Aulne ( 33.02cm/13" ) et Sang de dragon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Invité le 29.03.09 16:25

Tout d’un coup, Kimberley vit apparaître sous son nez une paire de pantoufles oranges fluo, qu’une fille lui tendait. Il ne la connaissait pas, mais elle lui proposait ce truc. Etait-ce à lui ? Cette question était d’une débilité… Franchement, avait-il une tête à porter des chaussons comme … ça ?!
Comme il ne répondait rien, un peu atterré que cette demoiselle pense qu’il avait si mauvais goût, la fille enchaîna en disant que ce n’était pas non plus les siens mais qu’ils feraient l’affaire pour les pieds de Kim. Le petit garçon en doutait sérieusement. Il n’avait pas encore fait un geste pour les prendre et grimaçait quand une seconde voix se fit entendre.


- En tout cas, ce ne sont pas les miennes. Peut-être celle de Madame Troy, qui sait ?


C’est en s’imaginant son professeur de sorts et enchantements en chemise de nuit avec ses chaussons aux pieds que Kimberley éclata de rire. Plusieurs têtes se tournèrent vers cet impudent qui osait se montrer joyeux alors que l’heure était grave mais le Serpentard n’y fit pas du tout attention. Cela le décida à prendre les fameuses pantoufles.
Il les enfila et suivit les autres dans la cour où tout le monde, ou presque, était en train d’attendre de plus amples instructions. Les mains dans les poches de sa robe de chambre, il jouait avec les émeraudes qui s’y trouvaient, les faisant rouler, machinalement. Il se dévissa le cou pour tenter d’apercevoir un adulte et juste avant que le Dr LeBeau n’apparaisse, il demanda aux trois élèves avec lui :


Ils sont où les profs ? Et le dirlo ?

A ce moment là, il crut apercevoir la silhouette d’un homme mais ne put déterminer de qui il s’agissait. Arrêtant de se tordre dans tous les sens, il attendit simplement de voir ce qui allait se passer. De toute façon, il avait sa préfète à côté de lui et il s’y accrocherait sans vergogne si on tentait de le séparer de sa maison. Etrange, quand on savait l’accueil qu’on lui avait réservé à son arrivée chez les Serpents. Entre temps, il avait essayé de se remettre à niveau et il comptait bien prouver qu’il était digne des couleurs vert et argent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Ayne Welsh le 30.03.09 2:04

    Alors qu’elle discutait avec le jeune Serpentard, une Gryffondor du nom de Lou Adams s’approcha. Super, pensa Ayne sarcastiquement mais se priva de faire quelque remarque désagréable au sujet de Adams. Tolérance, tolérance.

- Je n’ai rien au pieds, s’exclama le garçon.

    Pour une certaine raison, un clic se fit dans la tête de Mademoiselle Welsh et elle se souvenit du nom de son interlocuteur. Kimberley … Kimberley Austen. Bon, d’accord, maintenant que faire de son problème. Malheureusement, Lou fut plus rapide et d’un coup de baguette magique, elle fit apparaître une paire de pantoufles oranges – fort inésthétiques, ma foi – mais à défaut d’autre chaussure, Kimberley les enfila. Les mains d’Ayne se crispèrent à cause d’un mélange d’honte, de jalousie et de fureur. J’aurais pu y penser, siffla-t-elle entre ses dents de façon à ce qu’elle soit la seule à s’entendre. Allez, allez, on est en situation difficile, sois un peu plus indulgente.

    Après que Lou ait commenté le mauvais goût des pantoufles orangeâtres, un élève de Poufsouffle - Cosmo Brown, pensa Ayne - s'approcha du trio et lança.


- En tout cas, ce ne sont pas les miennes. Peut-être celle de Madame Troy, qui sait ?

    Ayne échappa un petit sourire qu'elle adressa à Cosmo Brown, avant de regagner son air un peu inquiet. Après tout, ils n'étaient pas là pour causer, ils était peut-être encore en danger !

    Suivant la masse d’élèves, Ayne, Kimberley, Lou et Cosmo se dirigèrent vers l’extérieur d’un pas plutôt pressé.

    Dehors tombait une pluie fine et probablement froide vu la température qu’il faisait. Se servant des connaissances qu’elle avait acquis en dévorant la bibliothèque de ses parents, Ayne utilisa un sortilège afin de rendre son pull en laine imperméable.


- Impervius, murmura-t-elle, avant de partager l’astuce avec les autres. Faites comme moi, ça va nous garder secs – au moins pour un peu.

    Ah ? Depuis quand Miss Welsh n’est plus égoïste et détestable ?
avatar
Ayne Welsh
Préfète de Serpentard
Préfète de Serpentard

• Nombre d'écrits  : 556

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : 24 cm ;; Lierre ;; Plume de phénix
• Commentaire d'Ombrage  : Elle, c'est une gentille *O*

... mais elle a des gros yeux de poisson.

Mais è_é

Je confirme .

<< 'Tain, j'ai trop la Ayne ! >> Uhuhuh !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cauchemar éveillé.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum