Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 23.11.08 13:25

Enfin dans la bibliothèque ! Oui, Ievtikhi avait eu un peu de mal à y arriver à cause de plusieurs choses. Tout d’abord, il s’était rendu compte qu’il n’avait pas emporté son pot d’encre avec lui alors qu’il voulait prendre des notes et il avait donc dû retourner dans sa Salle Commune. Ensuite il avait été arrêté par un gamin de Première Année qu’il ne connaissait pas mais qui était perdu et il l’avait remis sur le bon chemin. Puis il avait voulu emprunter un passage secret pour aller plus vite mais il avait été incapable de le retrouver. Il était donc maintenant 11h et il arrivait tout juste à la bibliothèque.

Drôle d’endroit où traîner un dimanche matin me direz-vous, mais Ievtikhi avait besoin du calme qui régnait dans cette pièce. Il avait passé une semaine plutôt agitée, suite logique du désormais célèbre Bal d’Halloween car beaucoup d’élèves avaient demandé à leur prof de DCFM de leur apprendre à combattre les épouvantards. Ievtikhi se demandait si cela allait servir à grand-chose. Le Directeur n’allait pas faire la même blague deux fois de suite n’est-ce pas ?
Bref, une excitation régnait dans le château et le petit Poufsouffle avait besoin de tranquillité et aussi de faire des recherches pour son cours de potions. Pas de meilleur endroit donc que la bibliothèque, même un dimanche matin.

En entrant, il vit tout de suite Lulli Saarven, l’étrange bibliothécaire qui avait l’air de dormir à moitié. Ievtikhi alla donc directement dans la rangée des livres pour potions, sans le déranger avec un bruyant "Bonjour". Il chercha pendant une bonne dizaine de minutes ce qu’il voulait et alla ensuite s’asseoir à une table, trois livres sous les bras.
Ils avaient étudié la potion d’Enflure dernièrement et il se demandait à quoi pouvait-elle bien servir. Qui donc pouvait avoir envie de faire enfler quelqu’un ? Pas lui en tout cas et il avait donc décidé d’aller chercher l’antidote au cas où il se retrouvait face à une victime de cette potion.
Apparemment, pour préparer une Gorgée de Désenflage il fallait les mêmes ingrédients avec du gingembre en plus mais il ne fallait pas les intégrer de la même façon.

Prenant rapidement des notes sur un vieux parchemin, Ievtikhi n’entendait que le bruit de sa plume grattant le papier. Tout était silence et cela lui plaisait. Il se mit à rêvasser, sans s’en rendre compte. Il pensait aux futures vacances, celles de Noël, où il retrouverait son père et peut-être aussi Svetlana, sa tante. Il devait leur trouver des cadeaux au plus vite pour ne pas être pris au dépourvu.
Tranquillement assis sur sa chaise, bien au chaud dans son jean et son pull assortis, le temps filait et Ievtikhi rêvait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 24.11.08 2:18

Un dimanche matin où Naomah ne savait pas quoi faire... Voila qui était original! Pas de brunch? Pas d'activité en famille? Non, bien sur! Nous étions à Poudlard voyons! Il n'y avait pas de ce genre de passe-temps... Et quoi qu'il en soit, la demoiselle en herbe se faisait un devoir de ne pas le regretter. il fallait dire qu'elle avait les crocs contre ses parents. Ces derniers n'avaient pas vraiment digéré le fait qu'elle ne se retrouve pas à serpentard comme prévu.
En attendant l'heure du repas, Noa ne pouvait que s'habiller confortablement, et se rendre à la bibliothèque. A moins qu'elle se contente d'emprunter un livre et de le consulter bien coucounée dans un canapé de sa salle commune... Choix cornélien! Mais qui serait pour plus tard. Pour l'instant, elle était de fort bonne humeur et dégringolait joyeusement de son dortoir après avoir proposée l'activité à ses camarades de chambrée, sans grand succès, étonnement. Sa robe d'un beau vert émeraude (en prévision de son acceptation à serpentard), qui se portait normalement avec un corset, faisait parachute derrière elle, resserrée tant bien que mal par un simple bout de corde sous ce qui lui tenait lieu de poitrine. Autant dire qu'avec ses pectoraux de mioche, ça lui remontait sous les aisselles.
Quand à ses boucles rousses, elle les avait retenu en queue de cheval plutôt lache grâce à un ruban beige.
Elle allait pied presque nu, ne pensant pas à se vêtir plus chaudement dans l'enceinte accueillante de la salle commune, mais une fois le vent froid du couloir affronté un quart de seconde, elle se hata encore plus vivement de retourner enfiler des bottes rembourrées de fourrure, des collants bien chauds, et une cape bien trop somptueuse pour l'occasion.
L'air dans un paradis de douceur, elle se rendit pour de bon à la bibliothèque, aussi dignement que possible cette fois-ci. Oui, elle avait choisit de ne pas être à serpentard, et elle montrerait à ses parents qu'elle était assez grande pour prendre ses décisions possible. ils verraient de quoi elle était capable.
Pleine de cette conviction, et l'air de plus en plus déterminée à chaque pas qu'elle faisait, elle entra dans la bibliothèque, immédiatement happée par l'ambiance studieuse des lieux. Depuis le temps, elle se sentait toujours aussi intimidée par l'ampleur de la pièce, mais au moins développait-elle un réel attrait pour la source de livres qu'elle représentait. Intimidée, oui, c'était tout à fait le mot. Mais au lieu de se faire tortue, elle devint petite souris prête à se glisser jusqu'à l'endroit désirée; celui des potions. Une fois dans la travée, elle retrouva un semblant de dignité, redressant le menton pour mieux adopter l'attitude d'une grande dame à la recherche de la perle rare qui changera la face du monde. Rien que ça.
Il fallait dire qu'il y avait du public, alors mieux valait ne pas faire d'erreur au cas où on l'observerait.
Lentement, et méticuleusement, elle passa en revu beaucoup de titres, la plus part lui semblant juste terrifiant tellement elle n'y comprenait rien. Histoire de se donner contenance, elle en sélectionna quelques uns, pas vraiment au hasard, mais sûrement pas motivé par un choix rationnel. Rapidement, ses bras devinrent trop petit, et il lui fallut trouver un moyen de porter tout ça. Quelques regards furtifs autour d'elle, et elle se baissait pour poser les livres en une pile en équilibre précaire et dégainait sa baguette pour tenter un wingardium leviosa. Certes, c'était beaucoup moins lourd, mais pas beaucoup moins stable! Ce que ses elfes de maison pouvaient lui manquer... Des regrets dans l'âme, elle observa sa pile de livres osciller, et se risqua à faire un pas. Le tout s'écroula immédiatement peu discrètement dans le silence de la bibliothèque.
Peste soit de la gravité! Elle devait avoir une dent contre elle. Naomah tapa du pied avec humeur et pesta à mi-voix. Elle espérait juste que ça ne lui mettrait pas la bibliothécaire à dos en prime.
Décidée à ne pas laisser le destin se jouer d'elle, elle ramassa quelques livres, et alla les poser sur une table en bout de rangée, celle là même où travaillait un garçon de pouffsouffle. Sans que ça lui soit destiné, elle lui lança un regard noir toute à sa tache, comme lui en voulant de ce qui lui arrivait et aillant oublié ses petits airs de femme.


(HJ: T'es pas obligée de saisir la grosse perche tendue, mais je te laisse l'occasion de le faire au cas ou XD)
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 27.11.08 17:19

Un bruit, ou plutôt un fracas, sortit Ievtikhi de son rêve. Il secoua la tête, ébouriffant un peu plus ses cheveux qu’il n’avait pas coiffés, comme pour se débarrasser de ses dernières pensées. Il était toujours dans la bibliothèque et ce qu’il avait entendu était sûrement une chute de livres. Quelqu’un avait dû vouloir en prendre trop, comme d’habitude. A quoi bon se charger comme un baudet ?
Reportant son attention sur son parchemin, il y vit une belle tâche d’encre. Bien sûr, il n’avait pas fait attention à sa plume, perdu dans ses futures vacances. Heureusement il se souvint du sortilège de nettoyage, appris dès les premiers cours cette année. Pointant sa baguette vers son parchemin, il lança un
"Recurvite" à voix basse –il ne fallait pas déranger à nouveau le calme de la bibliothèque- et se retrouva avec un parchemin à moitié effacé.


¤ Zut ! Je n’ai plus qu’à tout recopier… ¤


Entendant du bruit sur sa gauche, il tourna la tête et vit l’auteur du crime poser ses livres en lui adressant un regard noir. Ievtikhi fronça les sourcils quelques secondes. Etait-ce de sa faute ? Non. Il ne devait donc pas s’en faire. A la place, apparut sur son visage son éternel sourire car malgré ce petit dérangement, il était toujours bien ici. Mais une question vint lui titiller l’esprit : si c’était cette fille qui avait fait tout ce boucan et qu’elle repartait dans les rayons chercher d’autres livres, il pouvait, logiquement, s’attendre à une nouvelle chute de manuels, non ? Mieux valait alors quitter son siège et proposer son aide.

Ievtikhi quitta donc son siège et son parchemin pour s’approcher de la fillette. Il fallait avouer qu’il était aussi un peu curieux de savoir qui pouvait avoir envie de venir ici un dimanche matin. A la fin de l’année, il savait bien que les 5ème et 7ème années seraient de plus en plus nombreux mais en novembre, les élèves étaient beaucoup plus rares.
Sans l’uniforme, le jeune Poufsouffle ne pouvait pas savoir à quelle maison appartenait cette fille mais il était prêt à parier qu’elle était une Serdaigle. Il ne l’avait jamais croisée dans sa Salle Commune et voyait mal une Serpentard ou même une Gryffondor ici. De toute façon, la maison importait peu pour lui et il lui proposa son aide le plus naturellement possible.


Salut. T’as besoin d’aide ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 29.11.08 1:40

Elle lui aurait bien tiré la langue rien que pour avoir été gentil et avoir sourit alors qu'elle avait tant de pensées mauvaises en tête. N'aurait-il pas pu se mettre un peu en accord avec son humeur du moment? Mais non! Encore un gentil hein? pfff! Voila qu'elle allait être obligé de s'en vouloir d'être peu aimable, ou pire que tout, elle devrait se forcer à être aimable.

Droite comme un I, après avoir posé sa première série de livres, Naomah retourna dans sa travée chercher ceux qu'elle avait laissé par terre.
Accroupie, elle se mit au devoir d'en faire un petit tas transportable.
A la proposition d'aide, Naomah leva un regard étonné sur le pouffsouffle. Elle l'avait peut-être vaguement entendu approcher, mais on ne pouvait pas dire qu'elle y avait apporté la moindre attention, pensant qu'il passerait à côté sans discuter. Enfin, en réalité, elle n'en avait pas pensé grand chose...
Quelques instants, elle le dévisagea, avant de répondre, une fois assurée que c'était la garçon à la table de travail:


Bonjour...?

Les conditions n'étaient pas bonnes du tout pour discuter avec quelqu'un, se rendit-elle compte. Et pour commencer, Naomah se releva, histoire de se donner un peu de contenance.
Oui, voila qui était mieux. Un petit toussotement et un lissage de robe lui permirent de s'approcher de l'image qu'elle se faisait de le jeune fille de bonne famille qu'elle était censée être. Pour finir, elle prit un petit air important, lèvres un peu pincées et espérant qu'on la prendrait ainsi un peu au sérieux. Il devait être étrange de voir un petit bout de fille se tenir ainsi, guindée et cérémonieuse, alors que quelques secondes plus tôt elle avait l'air d'une enfant entrain d'empiler des cubes pour s'amuser. Mais ce qui comptait, c'est qu'elle même y croit!


Je vous remercie pour votre proposition, mais je pense pouvoir m'en sortir seule.

L'imitation était parfaite. Peut-être un peu surjouée, mais on pouvait dire qu'il y avait de l'idée. Cette réponse ne la satisfaisant personnellement pas, elle esquissa une moue entre le mécontentement et l'ennui tout en regardant sa pile de livre.

Je vous demanderais bien de renverser mes livres, que je puisse vous accuser de toutes mes maladresses... Mais ce ne serait pas un procédé très honnête.

A cette dernière réplique, le vernie d'éducation à tendance coincée avait fini de s'effriter, et sans plus de cérémonie, juste parce que faire comme sa mère aurait aimé qu'elle fasse ne l'amusait plus, elle se baissa pour ramasser ses livres.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 29.11.08 12:47

La question à moitié cachée dans la salutation de la Serdaigle surprit un peu Ievtikhi. Il n’avait pas pensé à se présenter avant de lui proposer son aide. Pour beaucoup de gamins, si ce n’est la plupart, cela n’avait aucune importance mais le Poufsouffle n’avait pas été éduqué comme cela et apparemment celle qui se tenait en face de lui non plus. Ce n’était pas très grave, un sourire un peu plus accentué et une excuse feraient très bien l’affaire. Avec évidemment la présentation.

Désolé, j’ai été un peu rapide. Ievtikhi Smirnov, je suis à Poufsouffle.


A elle maintenant de choisir si elle voulait lui répondre ou non. Mais comme elle avait déjà enchaîné sur son refus après s’être relevée, il fut de nouveau surpris. Elle le vouvoyait ! Ievtikhi n’avait jamais vouvoyé les personnes de son âge ni même celles qui étaient un peu plus âgées, seulement les adultes. Et elle avait un air arrogant, comme si elle sortait d’un tableau du XIXème siècle représentant une noble s’adressant à son domestique. Peut-être était-elle de la maison du serpent finalement.
Pendant quelques secondes il ne sut pas quoi répondre mais il se rendit compte qu’elle ne paraissait pas très contente d’elle et il en eut la confirmation très vite :


Je vous demanderais bien de renverser mes livres, que je puisse vous accuser de toutes mes maladresses... Mais ce ne serait pas un procédé très honnête.

Le jeune Poufsouffle éclata de rire. Elle avait de l’humour cette petite et son vouvoiement était drôle aussi. Mais comme elle s’était déjà baissée pour récupérer le reste de ses bouquins, il en fit autant. Même si elle avait refusé son aide, il se voyait mal rester là les bras ballants, la regardant lutter car il y avait encore trop de livres par terre. Son père lui avait toujours dit d’aider les gens, en particuliers les filles, que cela s’appelait la galanterie et que ça ne voulait pas dire qu’on les considérait comme inférieures. Ievtikhi avait un doute là-dessus mais il savait que son père était loin d’être macho alors il l’écoutait volontiers.

En effet, surtout que je serai obligé de me défendre devant de telles accusations. A la place, je préfère t’aider et fermer les yeux sur ta prétendue maladresse. Parce qu’avec une quinzaine de bouquins à porter, on ne peut guère éviter une catastrophe.
Au fait, tu devrais me tutoyer, je ne suis qu’en seconde année et je t’avouerai que je ne suis pas habitué au vouvoiement. Personne ne me vouvoie… sauf certains profs. La plupart d’ailleurs, en y pensant.


Essayant de se rappeler quels enseignants ne le vouvoyaient pas, il faillit lui aussi laisser échapper les livres qu’il avait ramassés. Cela le fit revenir bien vite à la réalité et il se releva, trois livres dans les bras, attendant sa camarade pour aller les poser sur la table.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 03.12.08 17:40

Ani-Léa venais d’arriver devans la bibliotheque sans même s’en rendre compte tant elle etais absorbé par son livre, tant et si bien d’ailleur, qu’elle ne vis pas la porte qui se dresser devant elle et, comme il arrive a toute personne un peu distraite de temps en temps, elle se la mangea de plein fouet dans le visage et tombas sur le sol. Mais chose inabituel au lieu de regarder dans quoi elle avais cognais, elle se repandit en excuse sans même lever la tete
« Désoler je ne regarder pas ou j’allais veuiller m’excu… »La suite se perdit lorsque qu’elle vit qu’elle s’adresser a une porte pour le moins insensible a la douleur
**et bien ma fille tu comance bien ta scolarité parler à une porte !! J’espere que personne ne s’en est rendu compte !**
Elle leva donc la tête toute rougissante en esperant que personne ne l’avais vu mais ne fit toujour pas mine de se relever.
Il y avait effectivement du monde dans la salle et ce n’est pas en parlant à une porte qu’elle allait se faire des amis
**mais, pensa-t-elle en se frottant le crâne, je suis pas encore prête a me relever surtout pour parler a des gens qui vont surement se moquer de moi**
cepandant, elle se levas tout de même se tenant au montant de la porte le temps de reprandre ses esprits et surtout le temps que son monde cesse de tourné a l’envers, car depuis cet idiot de bal (elle pencer bien qu’elle n’aurais pas du y allais) plus rien n’allais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 08.12.08 21:37

Accroupie, et les livres dans ses bras, Naomah cogitait sur ce que le garçon venait de lui dire, front plissé, et bien trop occupée pour se soucier de la posture à adopter. Accroupie au milieu d'une bibliothèque ne convenait pas à une dame? Qu'on revienne lui en faire la remarque quand elle n'aurait rien d'autre à penser!


-Votre prénom est étrange. D'où venez-vous? Non, ne me le dites pas! Je préfère essayer de deviner un peu toute seule avant.
On dirait qu'il y a du russe, mais c'est un peu trop simple pour me plaire.

La demoiselle, la curiosité chatouillée, plissa les yeux en regardant le garçon, comme pour mieux la transpercer de sa sagacité. Puis, ce dernier s'étant saisi de quelques uns de ses livres, et ayant fait part de son envie d'être tutoyé, et se mit séant et au devoir de le rejoindre dans un froufroutement hatif.
Sans cacher une certaine forme d'étonnement, elle vint se placer à ses côtés, le regardant du bas de ses trois pieds six pouces.


-Vous n'aimez pas le vouvoiement?! Je trouve ça plutôt amusant. Enfin, pas quand les grands le font sérieusement... Là, c'est barbant.

Sans crier gare, elle adopta un ton et une attitude parfaitement snobes, dignes d'une vieille dame coincée issue de la plus sectaire des noblesses.

-Parfaitement condescendant, mon cher!
Pfffff!!!

Et au naturel de revenir au galop dans un tirage de langue qui aurait sans aucun doute outré même la vieille dame la moins coincée de la moins sectaire des noblesses, avant d'ajouter le plus sérieusement du monde.

-Je compte révolutionner l'utilisation du vouvoiement. Si vous voulez vraiment m'aider... Vous savez comment!

(HJ: désolée ani-léa, je n'ai pas trop su comment t'intégrer au RP étant donnée que je ne sais pas où tu es, et que tu n'as rien fait de particulier pour...)
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 13.12.08 13:28

Apparemment la demoiselle que Ievtikhi venait de rencontrer était plutôt joueuse. Tout d’abord, elle avait voulu deviner d’où venait son prénom et d’ailleurs, avait eu la réponse assez vite. Mais il n’avait pas compris totalement ce qu’elle entendait par trop simple. Aimait-elle les noms extrêmement compliqués à prononcer ? Ou alors était-ce le fait qu’en entendant son prénom, on devinait tout de suite de quel pays il était originaire ? Dans les deux cas, Ievtikhi ne s’en faisait pas vraiment, ce n’était pas son genre.

Si, tu as trouvé, c’est russe, tout simplement.

De plus, il eu bientôt une explication quant à son vouvoiement. Elle s’amusait à l’utiliser pour contrer le sérieux avec lequel les adultes s’en servaient. Et cette idée plaisait à notre petit Poufsouffle. Non pas qu’il ait déjà rencontré des gens parfaitement condescendants –ils ne viennent pas dans les pubs généralement- mais il aimait à penser qu’il aller jouer avec, lui aussi.

Disons que je ne le connaissais pas de cette manière. Mais je me ferai un plaisir de vous aider dans votre mission.

Son sourire s’élargit un peu plus. Cette fille savait passer d’un air orgueilleux et très sérieux à un air gamin et rigolo en un rien de temps. Lui-même ne serait pas capable de singer les adultes de cette manière. Elle pouvait vraiment avoir l’air d’une femme en modèle réduit alors qu’il ne pouvait avoir l’air que d’un enfant.

Que comptez-vous faire maintenant ? Vous étiez sûrement venu ici pour un quelconque travail. Aviez-vous vraiment besoin de tous ces livres ?

Posés au bout de la table, ils composaient une bonne pile et encore une fois, Ievtikhi se demanda s’il était vraiment nécessaire d’en prendre autant pour se renseigner. On pouvait facilement se perdre dans les explications différentes que chaque livre pouvait contenir. Mais peut-être était-ce parce qu’il n’était pas assez organisé ou qu’un trop plein d’informations le bloquait.
Il avait eu du mal l’année dernière pendant quelques mois car il n’avait jamais eu de cours de sa vie auparavant. Rester concentré sur un sujet qui ne lui plaisait pas forcément, ne pas rêver, apprendre consciencieusement ses leçons… Oui, il savait qu’il manquait encore un peu d’organisation mais la deuxième année était tout de même plus facile.


Moi-même, je me renseignais sur une potion ou plutôt son antidote. Mais je crois qu’il va falloir que j’écrive tout de nouveau.



HJ : idem pour moi Ani-Léa.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 15.12.08 20:37

Heureuse de se décharger de son fardeau, Naomah déposa son tas de livre sur la table où travaillait Levtikhi auparavant. L'air un peu contri, elle fit une moue boudeuse quand le jeune garçon lui annonça qu'elle avait trouvé juste. Elle aurait peut-être du se réjouir de sa perspicacité, mais au contraire.

-Vraiment? Oh... dommage, j'aurais aimé pouvoir chercher un peu plus. Puisque j'ai déjà oublié votre nom de famille, je pourrais essayer de le retrouver! Voila qui fait un bon défi à relever, ne trouvez-vous pas?

Très fière d'elle alors qu'elle fronce à moitié les sourcils pour bien se souvenir

-Je connais toutes les grandes familles d'Angleterre, de France, de Russie et d'Egypte! D'Espagne aussi, de Bulgarie et d'Italie... Mais dans ces trois pays, il est possible que certaines m'échappent...

D'un geste un peu vif de la main, elle montra qu'elle préférait laisser ce genre de considération loin de son esprit pour le moment, et aussi qu'elle était du genre à faire de grands gestes un peu désordonnés.

-Enfin, comme vous me le rappelez si bien, je suis ici pour travailler! je ne sais pas encore quoi, mais ça parlera de potion, assurément. Vous...

Mais elle ne put finir sa phrase; l'idée lui venant dans un même temps qu'il valait mieux rassembler ses livres un petit peu au lieu de les laisser tous en tas à moitié écroulés, dans la continuité du mouvement précédent elle tendit les bras pour passer à l'action, et commit une faute d'inattention et de maladresse quasiment inévitable étant donné les circonstances.
La pile qu'elle venait de poser s'écroula et dégringola en partie sur le sol alors qu'elle tentait, en catastrophe, de retenir le tout.
Dans un silence un peu contrit, et pressée contre la table pour mieux coincer quelques livres du genre à vouloir retourner à l'état sauvage, elle fit un instant comme si de rien n'était, comme si deux livres ne venaient pas, encore, de tomber par terre dans un gros BOUM sonore.


-Bougre de scrouts... Se permit-elle de gronder pour elle même, tête baissée. Vous allez me prendre pour la pire des maladroites... Et le pire c'est que vous auriez raison...

A gestes précautionneux elle commença de récupérer les livres qu'elle avait pu sauver de la chute, tout en jetant un petit regard de côté vers la Bibliothécaire.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 26.12.08 14:12

Retrouver son nom de famille, un bon défi ? Pourquoi pas. Il lui faudrait se rappeler de ne pas lui dire à nouveau pour ne pas gâcher son plaisir. Elle semblait y tenir et devait aimer se lancer des défis. Lui-même n’était pas vraiment de ce genre, il prenait ce que la vie lui apportait sans en chercher beaucoup plus. Il savait tout de même ce qu’il voulait mais il n'avait pas l'habitude de s’amuser comme cette fille apparemment. Qu’à cela ne tienne, il l’appréciait tout de même.

Eh bien, je vous laisserai donc chercher. Mais je ne voudrai pas vous induire en erreur. Ma famille n’est pas… enfin je n’ai pas d’origine noble. Disons que mes ancêtres faisaient partie de la petite bourgeoisie, puis de la grosse, puis de la très grande mais c’est tout. En tout cas, comme mon nom de famille n’a pas les consonances russes connues, vous ne trouverez peut-être pas si simplement.


C’était à espérer tout du moins, sinon peut-être qu’elle se lasserait de ce jeu et cela embêterait Ievtikhi. Il allait d’ailleurs ajouter qu’il lui souhaitait la meilleure mémoire possible et lui demander si elle-même venait d’une grande famille anglaise quand elle lui expliqua qu’elle était ici pour travailler bien sûr et qu’au même moment, après un geste maladroit, elle renversa de nouveau deux livres sur le sol.
Ievtikhi fit un mouvement rapide pour essayer de les rattraper mais comme la jeune fille se trouvait entre lui et les chutes, tout ce qu’il réussit à faire c’est de la bousculer un peu. Il se retourna aussi rapidement vers le bureau du bibliothécaire, qu’ils pouvaient apercevoir de là où ils se tenaient mais ce dernier avait l’air complètement endormi finalement.


Si vous le dîtes… La maladresse peut-être gênante mais elle est plus souvent marrante. Enfin pour... les autres. Je vous conseillerai tout de même de moins vous charger la prochaine fois, jusqu’à ce que vous ayez appris un bon sort de lévitation.


Une fois prononcées, le jeune Poufsouffle regretta ses paroles. Elles devaient paraître sèches dans sa bouche malgré son sourire. Il ne voulait en aucun cas vexer cette fille dont il ne connaissait même pas le nom.

Je voulais dire… je ne me permettrai pas de vous traiter de quoi que ce soit. Et pour les livres, je suppose que vous en étiez arrivée à la même conclusion que moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 26.12.08 16:15

A l'annonce qu'il n'était pas noble, elle en resta un peu bête. C'est vrai qu'à Poudlard, il y avait de tout. il ne fallait pas qu'elle se laisse chaque fois surprendre de la sorte, ça ne faisait vraiment pas sérieux. Elle se força à fermer la bouche, puis chassa ce défi de son esprit. Il n'avait, dans ces conditions, plus aucune raison de perdurer. Enfin... Disons qu'elle verrait un autre jour.
Pour l'heure, il fallait qu'elle se mette en condition pour travailler, et faire tout bien ses devoirs pour rendre ses parents fiers et qu'ils ne lui en veuillent plus de s'être retrouvé à serdaigle plutôt que serpentard. Mais quand même... l'envie manquait, elle préférait de loin discuter avec ce garçon et le regarder faire des truc un peu bizarre en parlant. Il hésitait parfois, comme si... comme si il avait peur de dire des bêtises. C'était marrant d'avoir peur de dire des bêtises, alors que finalement, on ne faisait presque que ça et que c'était bien mieux que d'être sérieux. mais elle l'aimait bien. Au moins, il ne faisait pas comme toutes ces personnes qu'elle connaissait et qui disant pleins de choses d'un air très sur d'eux et pédant. Elle se faisait toutes ces réflexions en le regardant parler, sans gène. Elle dut bien finir par se rendre compte que son attitude n'était pas très polie et par baisser les yeux pour reprendre son activité, non sans lui jeter toujours des petits coups d'oeil en coin.
Finalement, Naomah se gratta le bout du nez, le fronça, puis conclue.


je ne sais pas... Je pense que j'aime bien être maladroite. Bien souvent, ça met un peu d'imprévu dans la vie.

Rattrape un livre qui s'était ouvert dans sa chute, et lit le titre qui apparaît ainsi à sa vue. Débute avec entrain, comme s'il s'agissait de la plus merveilleuse chose qui soit:

La mercuriale fugante: l'ingrédient secret pour soigner les escarres et les mycoses géni...

Naomah ne manqua pas de s'arrêter avant la fin alors que tout du long, son entrain avait décliné. Elle n'était pas sure de savoir avec précision de quoi parlait ce texte, mais elle avait comme l'impression que c'était l'occasion où jamais de se taire. L'air un peu gêné et contrit, elle se tortilla quelques instants, nez baissé, avant de le redresser, un petit sourire du genre "je sais que j'ai fait une bêtise, mais j'assume" en coin.


Ce n'est pas à chaque fois qu'on fait une découverte intéressante.

Petit à petit, elle se fit un peu plus sérieuse en retournant le livre pour en voir le titre, et même si il perdurait un peu d'hésitation dans le ton de sa voix, elle affirma sans honte face au mensonge:

tout le monde connaît la mercuriale fugante.

Enchaine, sans transition, mais plus pour elle-même.

C'est un livre médical... Pourquoi j'ai pris ça...?


(HS: oui, bon, je crois qu'il est temps de prévenir que mon perso est un peu barré et dispersé... (bien plus que ce qui a pu être visible jusque là) Faut pas avoir peur hein XD mais voila, ça risque d'être un peu fatigant TT but don't worry! Il en ressort qd meme des choses faisables ^^)
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 26.12.08 19:05

C'est un livre médical... Pourquoi j'ai pris ça...?

En effet, pourquoi l’avoir pris ? Elle s’était chargée comme un baudet pour lire des trucs sur une plante appelée mercuriale fu… quelque chose et qui permettait de soigner les escarres et autres choses aussi répugnantes. Ievtikhi sourit de plus belle en pensant que l’organisation ne devait pas être son fort. Cela aussi amenait de l’imprévu et empêchait le sérieux de trop prendre le dessus. Dire qu’il avait croisé dans le château des élèves qui ne savaient même pas sourire. Un petit stage avec cette jeune fille leur ferait le plus grand bien.


Oh mais ça peut être très utile cette… chose. Plante, je veux dire. Si vous avez un vieillard chez vous qui a besoin de… soin. Ou que vous voulez devenir médicomage. Personnellement ce n’est pas mon intention.


Ievtikhi ne s’était pas tout à fait posé la question de son futur métier. Il apprenait tout ce qu’il pouvait apprendre et verrait par la suite. Mais la médicomagie ne l’intéressait pas vraiment. Il préférait voir les gens avec un visage heureux plutôt que tordu de douleur. Ou les gens comme cette fille. Maladroite et rigolote. Un peu… étrange mais bien plus intéressante que beaucoup d’autres personnes.


Moi je regardais un livre sur la potion d’Enflure. Je ne vois pas non plus très bien à quoi elle peut servir. A part peut-être pour les gourmands…

Oui, ce n’était pas une mauvaise idée. Le jeune garçon se mit à s’imaginer des gâteaux qui gonflaient, des bonbons qui grossissaient… Peut-être était-ce pour ça que cette potion avait été inventée ? Il voulut en avoir le cœur net et se dit qu’il trouverait sûrement la réponse dans un des livres qu’il avait choisi.
Contournant sa camarade, il se dirigea vers son parchemin et faillit marcher sur le dernier livre encore à terre. C’est grâce à cela qu’il revint à la réalité.


Ah… tu disais ?

Elle lui avait bien parlé, non ?



HJ : a pas peur LoL

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 27.12.08 1:53

Et oui, elle disait. Naomah disait toujours de toute façon, elle disait tout un tas de choses à dire vrai, plus ou moins intéressante. Souvent moins que plus d'ailleurs. Enfin... Quand à ce qu'elle disait? Oui, vous voulez vraiment le savoir? Bon, bah... Ouvrons le robinet!

Potion d'enflure...?

Pfffff.... Fit-elle en pouffant de rire.

C'est un gros mot! Enfin, je crois... J'l'ai lu dans un livre, et en plus, je crois bien que mon père l'a dit un jour, en parlant du ministre... Je ne peux pas en être sure, mais quand un mot est précédé d'"espèce de", c'est jamais bon signe dans la famille.

Mais il y a fort à parier pour que la potion dont tu parles n'ai rien à voir avec tout ça...

C'est à peu près à ce moment là que le garçon revint à la réalité. L'air faussement blasée, la demoiselle lui envoya un regard gris foncé tout en ramassant son dernier livre, l'attitude digne. A quoi bon raconter des choses intéressantes si c'était pour qu'on ne vous écoute pas?!
Magnanime, elle résuma tout de même ,en prenant trois livres dans ses bras, et le ton un peu provoquant, surtout quand elle prononçait un mot interdit.


Les enflures, c'est des salops! Et vous...

Elle vint se planter sous son nez, redressant fièrement ce dernier en une attitude qui aurait pu être menaçante si ce n'était le messager à la bouille mouchetée de tache de son. Elle aurait bien agité l'index sous son nez, mais ses mains étaient occupées.

Vous êtes un malotru fort dissipé.

Elle fronça un instant le nez avant de rire un peu de ses bêtises en reprenant son chemin vers une chaise à la table de levtikhi. Qui était-elle pour dit quoi que ce soit? Sans plus attendre, elle repartit sur l'idée fort intéressante avancée par le pouffsoufle.

Un chocogrenouille géant... Vous croyez que c'est possible?! ça vous dérange si je m'assois à votre table? Et une potion d'enflure... Un chocogrenouille, ça ne boit pas... Je croyais qu'il fallait les ingérer les potions pour que ça marche, non?

Avec toutes ces questions qui lui venaient, elle en avait oublié d'attendre la réponse pour s'asseoir. Eh oui, Naomah était aussi comme ça. Laissez lui en l'occasion, et elle bâtissait son tipi dans votre salon. Au moins, aussi tôt était-elle arrivée, qu'elle repartait en général.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 28.12.08 23:15

Les enflures sont des salauds ? Mais qui avait parlé d’enflures ? Et pourquoi ce regard ? Ievtikhi fut un peu perdu, pendant quelques secondes. Il l’était toujours quand il sortait de ses rêveries, mais là il l’était en présence de quelqu’un d’autre, quelqu’un qui ne semblait pas ravi et cela l’embêta parce qu’il n’avait pas voulu blesser cette personne.

Je suis un malotru dissipé ? Je pense plutôt que…


Le Poufsouffle ne put pas terminer sa phrase parce que sa camarade avait ri et qu’elle se dirigea ensuite vers l’endroit où il s’était installé. Elle reprit son idée de potion et de confiseries et posa une question judicieuse : fallait-il obligatoirement boire la potion pour qu’elle marche ? Ievtikhi avait tout simplement pensé à l’injecter dans le gâteau ou le bonbon mais cela ne marchait peut-être pas.
Comme elle venait de s’asseoir sans attendre sa réponse, qui aurait été positive de toute façon, il en fit autant en lui répondant.


En fait, je n’en sais trop rien. Pour moi une potion est une chose que l’on crée avec des ingrédients et qui est liquide la plupart du temps mais si je me rappelle bien, il existe des potions sous forme de spray ou de pâte et la potion d’enflure peut faire grossir juste la partie qui a été à son contact. Mais est-ce que cette partie garde les mêmes propriétés ? Il faudrait essayer je pense. Ca pourrait être intéressant pour le commerce mais mon père ne s’en sert pas, alors à mon avis, ça ne doit pas bien marcher.


Il allait de soi que Ievtikhi tenait en très haute estime son père et que si lui ne faisait pas quelque chose, c’est qu’il avait sûrement de très bonnes raisons. Plus tard le jeune adolescent se considèrerait peut-être comme un rival mais pour l’instant, il savait très bien qu’il n’était qu’un très jeune sorcier et qu’il ne pouvait pas concourir dans la même catégorie.
Mais il comprit quelque chose soudainement.


Ah ! Les enflures… Désolé, vraiment, j’étais un peu ailleurs. Mon père jure très peu devant moi. Je ne me rappelle même pas de la dernière fois où il l’ait fait. Je me demande d’ailleurs s’il lui arrive de le faire quand il est tout seul. J’ai souvent l’impression que rien ne pourrait le départir de son calme. Sauf moi peut-être… quand j’étais petit et que je faisais des bêtises un peu dangereuses il lui arrivait de…


Mais qu’est-ce qu’il se mettait à raconter là ? Ils parlaient de potions et le voilà qui déballait sa vie, comme si c’était LE sujet passionnant du jour. En plus, ils étaient dans la bibliothèque et c’était un endroit où, par définition, il ne fallait pas élever la voix et se montrer trop exubérant. Non pas que Ievtikhi se soit mis à faire le zouave mais tout de même…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 03.01.09 0:41

Naomah faisait tranquillement mine de s’organiser pour se mettre à travailler pendant que le garçon parlait. Elle n’en avait peut-être pas l’air, mais elle l’écoutait attentivement malgré l’air toujours un peu ailleurs, si ce n’est détaché, qu’elle affectait quand le sujet lui semblait un peu sérieux. Il fallait dire que derrière ses airs toujours à l’aise et sa capacité à pépier sans fin, elle n’avait pas une grande expérience des conversations. Enfin, si… Mais pas profondes. L’un des défis de son entrée à l’école de Poudlard était justement qu’elle se trouvait confronté de plus en plus à ce genre de discussions, à ces moments où elle faisait autre chose que rechercher l’amusement avec l’autre.
Sûrement était-ce l’évolution nécessaire pour une jeune fille couvée depuis trop longtemps et promenée de lieu en lieu sans véritables attaches, et se trouvant tout à coup à devoir cohabiter avec les mêmes personnes, 24H/24, dans un lieu clôt.
Ne sachant pas trop comment se comporter face à toutes ces choses qu’il venait de dire, elle dégaina sa plume en la sortant de son sac, d’un geste vif. Avec difficulté elle essayait de maintenir ses pieds sur terre et d’empêcher son esprit de vagabonder aux frontières du probable pour assurer ce qu’elle considérait comme une conversation bienséante selon les préceptes enseignés au sein de sa famille.
Autant dire qu’elle n’avait jamais été très à l’aise avec ces derniers.
Refrénant son envie de s’exclamer « saperlipopette » ou de parler avec passion d’une autre potion dont elle avait entendu parler et qui n'existait probablement pas, elle se redressa avec sérieux.


Tu parles beaucoup de ton père.

Voila qui était dit. Sobre et sur le ton du simple constat.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 09.01.09 13:42

Une phrase toute simple et rien d’autre…

Tu parles beaucoup de ton père.

C’était tout ce que sa camarade avait dit et cela étonna Ievtikhi. Depuis qu’il s’était levé pour aller voir qui avait fait tomber tout ces livres et qu’il avait rencontré cette fille, elle lui avait sorti des discours plus ou moins importants et surtout presque toujours rigolos. Là, elle n’avait dit qu’une phrase et sérieusement en plus. Peut-être voulait-elle maintenant se mettre à travailler…


Oui, il est très important pour moi et j’en suis très proche.

Le jeune garçon ne savait plus trop s’il fallait continuer à discuter ou se remettre à copier son antidote. Avec les filles, c’était toujours un peu compliqué tout de même. Et puisqu’elle avait sorti sa plume, il reprit la sienne et mit son parchemin en face de lui. La moitié des lignes était effacée et il ne mettrait pas longtemps à recopier les parties manquantes. Mais tout de même, il voulait s’assurer de ce que voulait celle qui se tenait à côté de lui.

Tous tes livres, c’était pour quoi alors ?


Peut-être pourrait-il l’aider. Il n’avait pas envie de partir de cet endroit le plus vite possible mais il n’y avait qu’eux ici en plus du bibliothécaire et ils pouvaient tout de même discuter tranquillement et dans le calme, ce qu’appréciait particulièrement Ievtikhi.

J’espère que tu ne croules pas sous les devoirs parce que ça ne va pas s’arranger avec les années. Ce qui peut, c’est l’organisation. Je n’étais pas très doué pour ça l’année dernière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 10.01.09 15:13

Que son père soit très important, ça, elle pouvait le concevoir. Son père à elle aussi était très important. Mais en être très proche? Voila qui était un concept plus difficile à saisir, même si ça lui faisait déjà envie.

Oh....

Et c'était un "oh" très pensif à tendance admirative. Du genre qui pourrait durer des heures, jusqu'à ce qu'il y ai compréhension finale. Pour sa part, elle ne faisait que deux bisous par jour à son père, ainsi qu'un compte-rendu une fois par semaine de ce qu'elle avait appris. A cela venait s'ajouter quelques activités exceptionnelles en famille et parfois, des monologues parfaitement ennuyeux de la part de l'adulte, portant sur l'avenir qui serait le sien et les bonnes manières qu'elle devait apprendre pour qu'il en soit ainsi. Non, Naomah n'était pas proche de son père; il n'était de toute façon capable de parler que de travail si elle en croyait les discussions durant les repas, où seuls les adultes avaient le droit de parler.
Tout du long de cette réflexion, la jeune fille était restée silencieuse. Elle aurait bien fait par de tout ceci à voix haute, disant de toute façon habituellement tout ce qui lui passait par la tête, mais cette fois-ci, traduire ses impressions à voix haute n'aurait pas été possible.
Avant qu'elle n'arrive à une quelconque conclusion, Vodka reprit la parole. Naomah l'écouta plus par réflexe qu'autre chose, accordant sans aucun doute moins d'attention qu'il n'aurait fallu aux paroles prononcées. L'air ouvertement tracassée par autre chose, elle plissa les yeux un petit peu.


Ces livres? C'est pour les lire.

Et comme si ça devait tout expliquer.


je suis à Serdaigle, faut que je travaille. Mais je n'ai pas envie de faire mes devoirs; ils sont ennuyeux. Les potions, c'est mieux.

Maintenant qu'elle avait répondu ce qui lui venait par la tête, presque mécaniquement, elle en revint à ce qui l'intéressait cherchant les mots pour le formuler et se penchant vers Lev, attentive.

Si tu es proche de ton père, ça veut dire que tu lui parles, non? Mais... De quoi vous parlez?
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 11.01.09 16:31

Apparemment la fillette fut surprise de sa réponse. Pourtant il ne voyait pas ce qui était surprenant dans le fait d’être proche de son père. Il aurait pu être aussi proche de sa mère s’il l’avait connue mais se n’était pas le cas et cela ne le dérangeait pas. Inconsciemment il recherchait tout de même une sorte de "maman" mais il n’aurait pas été capable de le formuler.

D’après la réponse qu’elle lui donna sur les livres qu’elle avait empruntés, Ievtikhi se rendit bien compte que ce n’était pas là, le sujet important pour elle. Il avait vu juste en la plaçant dans la maison des bleu et argent, celle des intellos comme disait certains Serpentard. Le Poufsouffle ne voyait aucun mal à être toujours poussé par une envie de savoir mais il savait que la plupart des Serpentard n’était pas des personnes recommandables.


Moi aussi j’aime les potions. Il ne faut pas être excité ou trop brouillon pour les réussir et cela me plait de travailler dans le calme.


Mais comme il l’avait senti, la Serdaigle revint au sujet qui la préoccupait, à savoir sa relation avec son père. Elle semblait étonnée qu’il se dise proche d’avec lui et voulait savoir de quoi il parlait. Ievtikhi réfléchit un peu avant de répondre. Il parlait de tant de choses avec Sacha… c’était son seul parent, ils faisaient énormément de choses ensemble.

Eh bien… on parle de Quidditch ! On suit tous les matches des Vautours
de Vratsa. On parle des cours aussi. Lui était dans la même maison que toi. On parle des gens qui viennent au pub, de nos connaissances communes quoi. On parle de pas mal de trucs en fait, je m’ennuie jamais avec lui. Il me raconte des histoires russes, des histoires sur ma famille, même si je ne l’ai jamais vue et quelque fois on parle de mon avenir et de ce qui se passe… avec les Mangemorts et tout ça quoi.


Il espérait avoir bien répondu à la question, avoir satisfait la curiosité de sa camarade. Ievtikhi passait aussi du temps avec son père à ne rien dire, juste à faire les mêmes choses, à regarder comment il se comportait. C’était son modèle alors bien sûr, il essayait de l’imiter sans pour autant en oublier sa personnalité. Viendrait sûrement le temps des conflits, quand il serait un peu plus vieux mais il n’y pensait pas pour l’instant.


Quelques fois, on ne dit rien, on a pas forcément besoin de parler pour se comprendre. Ma tante dit qu’il devrait être plus extraverti mais je trouve qu’il l’est déjà assez. Ca ne se passe pas comme ça chez toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 13.01.09 18:29

Quidditch, cours, connaissances communes, passé et avenir... Mentalement, Naomah faisait le point de tous les sujets qu'il apparaissait comme possible d'aborder avec son père. Les cours, ça lui arrivait d'en parler, mais on ne pouvait pas dire que c'était très amusant, ni que son père semblait particulièrement s'y interesser. En fait, on aurait plutot dit une corvée pour lui.
Sentant comme une grosse boule naitre dans son estomac, comme chaque fois qu'elle allait pleurer, Naomah secoua la tête pour chasser ces pensées et éviter que le pire se produise.
Il ne servait à rien de s'apitoyer sur son sort. La prochaine fois, elle essayerait de lui parler quidditch, voila tout. Ou de la comtesse de Shopenheimer. Même si elle s'en fichait de cette vieille dame toute baveuse et qui sentait le vieux chat crevé, elle se forcerait. Elle pourrait aussi évoquer le ministre. Son père en parlait souvent à table après tout.
Pourquoi fallait-il qu'il soit si difficile de parler avec son père quand c'était si facile avec sa mère? Il lui suffisait d'être dans la même pièce qu'elle, d'attendre qu'elle lui fasse signe de venir près d'elle, et le reste de la journée se déroulait tout simplement.
Peut-être était-ce parce qu'elle était une fille.
Plongée dans ses pensées, elle mit encore une fois quelques secondes avant de répondre à Levthiki. Quand elle le fit, elle avait l'air quelque peu embêtée.


- Non, je ne pense pas... Mon père est très occupé.
Peut-être... Qu'il serait plus amusant pour lui que je sois un garçon, même si ce serait moins bien pour ma mère.

Elle fronça un instant le nez, se grattant le bout de ce dernier.

- Enfin, je ne sais pas... Mon grand-frère ne semble pas l'amuser beaucoup plus. Ils discutent souvent dans son bureau de choses importantes, mais ils ont rarement l'air d'accord. Ils crient beaucoup en fait...

A ces derniers mots, Naomah se redressa, mal à l'aise. Doucement, elle prenait conscience d'une réalité peu flatteuse. Sa famille était loin d'être joyeuse, et il devait exister d'autres façons de faire.

- On ne doit pas parler assez de quidditch...

Un peu inquiète à l'idée d'avoir dit des bêtises, ou du moins des choses que le garçon aurait préféré ne pas entendre, elle lui jeta un coup d'oeil furtif, avant de baisser le nez sur son livre.
Voila pourquoi elle ne parlait jamais de choses sérieuses. Elle avait appris qu'il y avait toujours, dans ce genre de situation, plus de chance de provoquer la gène ou de vexer l'interlocuteur. Après, il y avait toujours le risque de ne pas savoir comment s'en dépêtrer, et de s'enfoncer toujours plus.

Prudente


- Ton père à l'air très gentil.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 14.01.09 19:15

Oui, peut-être s’entendait-il aussi bien avec son père parce qu’il était lui-même un garçon. Il ne pouvait pas savoir comment son enfance se serait passée s’il était né fille mais il ne l’imaginait pas si différente. Son père serait resté son seul parent alors cela aurait-il changé quelque chose ?
La Serdaigle avait perdu cet air rigolo qu’elle avait depuis le début de leur conversation. Le sujet du paternel la touchait beaucoup apparemment.


Il a quel âge ton frère ? Parce que les adultes se disputent souvent quand ils ne sont pas d’accord sur des points qu’ils estiment importants. Je ne parle pas de choses extrêmement sérieuses avec mon père. Enfin, quand ça m’arrive c’est plus parce qu’il m’apprend des trucs. Je ne suis pas encore assez âgé pour forcément bien tout… comprendre.

Ievtikhi pensait aux conversations sur Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom qu’ils avaient eues. Son père lui avait raconté l’histoire de Poudlard plusieurs fois depuis qu’il était petit et le mage noir en faisait partie. Mais pour ce qui était des faits, le petit Poufsouffle ne pouvait qu’être d’accord avec son aîné et pour ce qui était des sentiments ou des choix, il suivait aussi les traces de son père.

A 12 ans, il avait son propre avis mais l’éducation y jouait un grand rôle. Son père étant très attaché à certaines valeurs, il les avait naturellement transmises à son fils. Bien sûr pour cela il fallait communiquer, ce que sa camarade semblait ne pas faire avec le sien.
Ievtikhi sourit en entendant sa remarque sur le Quidditch.


S’il n’en est pas fan, ça ne servirait à rien. C’est bien les seules fois où je vois mon père s’exciter un peu. Il est toujours calme sinon. Mais tu sais, tu peux aller le voir si tu veux. Il aura des nouvelles de sa maison comme ça.


Il ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait lui raconter mais il faisait confiance à son père pour trouver plein de sujets de conversation. Il la soûlerait sûrement sur l’emplacement de tel ou tel objet dans la salle commune, sur la directrice de sa maison qui était toute nouvelle à ce poste, sur le caractère "Serdaigle" et sur le Quidditch si elle aimait ça.

Il l’est. Ceux qui s’arrêtent aux apparences le trouvent trop sombre mais… il est vraiment bien. Peut-être aussi que c’est parce que je suis fils unique et que je n’ai pas de mère. Il joue les deux rôles alors bon… on est tout le temps ensemble.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 16.01.09 18:03

Naomah trouvait que tout ceci n'était plus amusant du tout. Oh non, et pour sur, ça ne lui plaisait pas.
Tout ce que ce garçon lui disait la renvoyait à une sensation étrange et peu agréable. Comme un manque insupportable qu'elle parvenait habituellement à maintenir bien loin d'elle. Avec humeur, elle rétorqua, grande dame.


Mon frère est grand, mais idiot. Voila qui explique sûrement beaucoup de choses. Quand on grandit et qu'on n'est toujours pas capable de comprendre, forcément, ça pose problème.
Mais de toute façon, mon père ne comprend pas grand chose non plus.

Sans pitié, elle conclut dans sa logique nouvellement enrichit d'un élément intéressant.

Les hommes de comprennent jamais rien.

Un peu calmée par la proposition de Levtikhi, s'en veut de s'être emportée comme ça et tente de modérer ses propos avec un poils de maladresse.

Souvent...
Quand ils écoutent une femme, ça va.

Quelque chose n'allait pas dans tout ce qu'elle disait, et Naomah pouvait le sentir. Mal à l'aise, et percevant toutes les limites de son raisonnement, elle fronça les sourcils pour unique signe de son dilemme intérieur. Elle n'aimait pas découvrir que son petit univers n'était peut-être pas aussi simple qu'elle le pensait. Qu'au contraire, il y avait beaucoup de choses qui lui échappaient et qu'elle ne pouvait voir, ou même, d'autre façon de vivre. Se contenter de penser que son père et son frère étaient les méchants ne suffirait bientôt plus, ni que les choses devaient être ainsi parce qu'il n'y avait pas d'autre façon de faire. Qui allait devenir le méchant dans ce cas?
Soudainement, elle se leva, ne désirant pas entendre la réponse de Levtikhi. Ou le pressentant plutôt.


J'ai pas assez de livres!

Vite fait, elle se rendit à nouveau dans les rangées de livres, la tête remplie de tout un tas de questions sur lesquelles réfléchir.

Je reviens.

Ce qui tombait sous le sens puisqu'elle laissait ses affaires derrière elle.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 19.01.09 14:23

Ievtikhi écouta la mauvaise humeur de sa camarade prendre le dessus sur sa joie du début. Il n’aimait pas ça lui non plus. Il aurait préféré revenir à leur jeu du début, à leur vouvoiement. Mais il ne pouvait pas savoir que les parents étaient un sujet sensible pour la petite fille. Lui n’avait pas de mère mais n’en faisait pas tout un plat. Sûrement parce qu’il était heureux avec son père, même s’il avait un manque. Cela aurait été bien différent s’il ne s’entendait pas avec lui.

Le garçon n’était évidemment pas d’accord avec l’affirmation de la Serdaigle. Bien sûr que les hommes comprenaient des choses. Son père n’était pas le parfait idiot et lui, bien qu’il ne soit pas encore un homme, comprenait aussi beaucoup. Il fut donc vexé par cette réflexion car il pensait qu’elle était due à sa boulette sur les parents. Il allait lui répondre vertement quand elle se leva.

Pas assez de livres ? Elle en avait déjà trop. Sûrement une excuse pour qu’il ne puisse pas lui dire quoique ce soit. Alors elle reviendrait bien sûr mais Ievtikhi serait en train de travailler. Puisqu’elle n’avait plus envie de parler…

Le Poufsouffle se pencha de nouveau sur son parchemin, sans un mot, et se mit à recopier les parties manquantes de ses phrases. Cela irait vite et dans quelques minutes, il pourrait retourner dans sa salle commune. Il sentirait sûrement les effluves qui sortaient de la cuisine, car l’heure du déjeuner approchait mais il n’en profiterait pas car il avait pour habitude d’aller déjeuner avec son père le dimanche. Il restait ensuite avec lui jusqu’au soir quand il rentrait dîner à Poudlard.

Si la conversation avait pris un autre tour, il aurait sûrement invité la Serdaigle à venir avec lui mais malheureusement, elle ne semblait plus vouloir lui parler. Tant pis, il se réjouissait tout de même de retrouver son paternel. Peut-être qu’il lui en dirait un peu plus sur Mrs Inferno, cette fois-ci.


¤ Allez, concentre toi encore un peu, ensuite tu t’amuseras. ¤

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 19.01.09 17:41

au bout d'un long moment Ani-Léa decida que ce n'étais pas en restans pencher sur le montant de la porte d'entré de la bibliotheque qu'elle pourrais arriver a s'amelioré en methamorphose, apres avoir ramasser son livre elle s'avanca jusqu'au rayon des livre de methamorphose et pris celui traitant du sortilege de l'alumette a l'aiguille puis elle se dirigea vers les table de travail, une seule étais occuper par deux élèves dont un qu'elle avais croiser dans la salle commune, mais ne voulan pas les déranger elle s'assis a la table d'acoté puis elle ouvrit le livre et se mis a lire a voix basse affin d'entandre le son de sa voix et de ne pas se sentir trop seule .

(hrp desolé de ne pas avoir repondu desuite je me suis relocalisé espérant etre plus visible voila desolé)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Naomah Farwell le 23.01.09 19:57

Né baissé, la Miss n'alla pas bien loin. Il fallait dire qu'elle n'était pas vraiment en colère ni quoi que ce soit, juste un peu déroutée.
La main posée sur la tranche d'un livre, mais ne se décidant pas à la sortir de là, par manque d'intérêt et de conviction, elle resta ainsi quelques dizaines de secondes; le temps de se mordiller la lèvre et de maudire le monde entier.
Son père lui semblait un tel monstre ces derniers temps qu'elle ne supportait que difficilement cette vision, et encore moins d'y accorder tant d'importance.
Finalement, ne cherchant même pas à se donner un peu de contenance avec un livre, elle revint vers sa table de travail, les mains vides. Quelques instants, son regard se perdit sur la pouffsouffle qui venait d'arriver, juste avant de s'asseoir d'un bloc et d'ouvrir brusquement et bruyamment un autre livre pour se rappeler à Levtikhi d'une façon qui aurait pu, je vous l'accorde, être plus délicate.
Une fois que c'est fait, embraye, des enluminures plein la voix, et l'attitude sérieuse, sans être pour autant convaincante:


Je vous prie d'avoir l'obligeance de bien vouloir m'excuser.

Elle esquissa un petit sourire, pas désolée pour un sous.


J'ai mentit.
avatar
Naomah Farwell
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 97

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Ebène et poudre de fée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Invité le 03.02.09 16:45

Au bout d’un moment Ani-Léa leva la tête car a force d’être pencher sur son livre elle en avais mal au cou, en tournant la tête elle croisa par inadvertance le regard de la jeune fille et du jeune garçon assis a la table a cote. Et comme a son habitude en présence de quelqu’un, elle rougie ! Et détourna vite le regard, tournant la tête si vite que ses longues tresses, qui jusqu’ici reposer sur le sol, s’envolèrent et vinrent lui frapper le visage, comme pour la rappeler à l’ordre.
« Aie zut il faut que je les attaches autrement. »
Elle sortit donc de son sac une pince et un ruban rouge et entrepris de s’attaches les cheveux de manière a ce qu’il ne la gêne plus, mais ce faisant elle ne pu s’empecher d’entendre la discussion venant de la table voisine.
"J’ai menti " dit la jeune fille
Voila bien une chose qu’elle elle n’avouerais jamais mais il faut dire aussi qu’elle étais piètre menteuse vus qu’elle rougissais pour un rien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luxe, calme et volupté ? Non, juste calme. [libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum