Comme au bon vieux temps... [Libre]

Aller en bas

Comme au bon vieux temps... [Libre]

Message  Invité le 28.10.08 11:53

Pourquoi chercher une explication ? Elle était là, seule et perdue, au milieu de cette foule d'élèves. Il était à peine 2h de l'après-midi. On ne pensait même plus à elle, le souvenir de cette jeune fille avait disparu des esprits depuis longtemps. Et puis, pourquoi s'en souviendrait-on ? Elle arpentait les couloirs, à la recherche de visages familiers, en vain. De nouveaux élèves, que de nouveaux élèves. Dans ses souvenirs, aucuns d'eux ne lui avait jamais parlé. Ce n'était pas dans son caractère, mais soudain la jeune fille se mit à ressentir une sorte... d'appréhension. Son visage se crispait en une grimace montrant tout le malaise qu'elle ressentait à cet instant. Pourquoi était-elle revenue ? Pour les parents ? Pour sa sœur ? Sûrement pas pour elle, en tout cas. La vérité était qu'elle ne voulait pas s'avouer qu'elle était la ratée de la famille. Un seul moyen lui était alors venu à l'esprit : retourner à Poudlard. Après avoir renié et mit plus bas que bas cette école dans la tête des autres, elle revenait aujourd'hui étudier sur les bancs de ses classes.

Comme une accusée derrière la barre, Emma posa son sac rempli de livres jamais ouverts et s'appuya contre le mur, le regard plein de mélancolie. Son prochain cours ne commençait pas avant une heure au moins. Qu'allait-elle bien pouvoir faire en attendant ? Elle n'en savait rien. Elle était fatiguée, vu qu'elle avait passé la nuit dans le train. Elle n'avait plus besoin de personne désormais pour vivre sa vie. Ce qui lui aurait paru impossible il y a un mois se réalisait aujourd'hui. Elle avait pris cette décision seule. Elle ne serait plus cette petite fille capricieuse qu'elle avait été. Elle ne serait plus cette enfant pourrie gâtée flemmarde et arrogante. Elle ne comptait plus que sur elle même pour réussir son objectif : faire ses 6 années d'études dans l'école, peu importe les difficultés. Elle aura son diplôme et pourra ainsi partir loin de ses parents. En Italie, peut-être ? Sa vie avait maintenant un sens, un objectif.

Emma regarda un instant ses ongles peints en violet. Elle avait fait sa manucure dans le train et celle-ci montrait donc quelques loupés. Pourquoi s'était-elle mis du vernis ? C'était vraiment ridicule. Elle se promit d'enlever ça dès qu'elle retournerait dans le dortoir des filles. Une heure de temps à tuer... UNE heure. C'est peu et pourtant ça lui paraissait énorme. Elle leva la tête et son regard se perdit dans le masse d'élèves. Inconsciemment, elle en dévisagea quelques-uns. Six ans..., pensait-elle. C'est long six ans.... Plongée dans ses regrets, elle ne se rendit même pas compte qu'un des élèves qu'elle venait de dévisager s'approchait d'elle d'un pas décidé...

[Pas très inspirée pour ce premier post... Hausse les épaules ]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme au bon vieux temps... [Libre]

Message  Cassandra Diggory le 03.11.08 15:17

Cassandra s’avançait d’un pas décidé. Ou du moins, d’un pas qui semblait décidé. Car en réalité, la jeune Poufsouffle crevait de trouille – pourquoi, me demanderez-vous ? Peut-être tout simplement parce qu’elle était quelqu'un d’une timidité maladive et que le fait de s’approcher d’une personne inconnue lui provoquait la plupart du temps une crise d’angoisse. Heureusement pour elle, celle vers laquelle elle s’avançait ne lui était pas totalement inconnue. Oh, bien sûr, je ne dirais pas que Emma Wolt fut son amie, loin de là ! Cassandra n’avait que très peu d’amis et elle se demandait si elle avait adressé une seule fois la parole à la Serpentarde en question. Cependant, dans un élan stupide de courage, elle avait décidé de parler à la jeune fille qui semblait perdue, soucieuse et surtout très seule. Elan d’une stupidité excessive puisqu’à peine plantée devant Emma, Cassandra plongerait dans un profond mutisme et bafouillerait quelques mots incompréhensibles avant de s’enfuir à toutes jambes. Oui, les rares relations qu’elle entretenait avec des personnes qu’elle ne connaissait quasiment pas se passaient toujours comme cela, à son plus grand regret. Et c’est à se demander ce qui lui passa par la tête pour qu’elle se dise que ce jour-ci, ce serait différent.

En apercevant Mlle Wolt, elle n’avait pas pu retenir un hoquet de surprise. Car cette dernière avait quitté Poudlard, aussi loin que s’en souvenait Cassandra, et cela pour ne jamais revenir. Ne jamais dire jamais. La surprise passée, la Préfète se souvint de ce qu’on disait sur sa future interlocutrice – une personne arrogante, fière et capricieuse. Bref, une vraie petite fille à papa. Toutefois, on lui avait appris il y a longtemps à ne pas se méfier des apparences et, suivant ce dicton qui s’avérait parfois stupide, elle s’appuya dos au mur.

« Heu, je… Salut ! On ne se connaît pas, mais je crois t’avoir déjà vu…Emma Wolt, c’est cela ? Tu avais l’air seule alors je me suis dit… enfin que tu avais peut-être besoin de… compagnie ? Enfin, je… je ne veux surtout pas te déranger hein ! »

En moins de temps qu’il n’en fallait pour dire cette phrase, Cassandra était passée de la timidité à la voix pleine de bonnes intentions puis à la panique la plus complète. Qui lui avait dit que la Serpentarde avait besoin de compagnie ? Certainement pas cette dernière. De quoi se mêlait la Poufsouffle ? Pourquoi ne s’occupait-elle donc pas de ses affaires ? Celle-ci s’apprêtait à repartir, honteuse, mais à sa plus grande surprise, son interlocutrice lui adressa un sourire, ce qui la résigna dans son idée de s’enfuir. Peut-être que Mlle Diggory avait vu juste. Peut-être qu'après tout, Emma appréciait la présence soudaine de cette dernière. Elle seule nous le dira.
avatar
Cassandra Diggory
Préfète de Poufsouffle
Préfète de Poufsouffle

• Nombre d'écrits  : 559

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de cerisier, ventricule de coeur de dragon, 30cm. Efficace pour les sorts de DFCM et les Potions.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme au bon vieux temps... [Libre]

Message  Invité le 08.11.08 21:55

[ HJ : 🤢 J'ai fait une mauvaise manip pendant que j'écrivais mon Rp... J'dois tout recommencer. J'ai les nerfs. ]



Emma leva les yeux. Devant elle se trouvait une fille, à peu près de son âge. Une Poufsouffle... Emma retint un rictus, et se rendit alors compte que la fille lui parlait. Subjuguée, elle se retourna pour découvrir derrière elle... un mur. Non, c'était bien à elle que cette fille s'adressait. Elle déglutit lentement. Après réflexion, elle se rendit compte que son visage ne lui était pas inconnu... Et d'ailleurs, cette fille la connaissait, elle savait même son nom. Emma chercha dans ses lointains souvenirs quand elle avait bien pu lui adresser la parole... Sûrement pour insulter sa maison. Elle préféra ne pas s'en souvenir, et chercha le nom de la fille. Eumh... Di... Diggory ? Oui ! Diggory. Cassandra Diggory. Emma sourit en elle-même. Le fait que des personnes se souviennent d'elle lui fit un drôle d'effet.

Donc, Mlle Diggory venait de lui adresser la parole. Un court instant, les yeux d'Emma se posèrent sur le fier insigne sur sa robe de sorcière. Préfète... Ah... C'était donc pour ça. Elle comprit alors. Cassandra ne joue que son rôle de Préfète, et va voir les pauvres petites âmes désespérément seules de l'école. Tout s'explique. Une vague de jalousie l'envahit pendant une fraction de secondes. En effet, Emma avait voulu à une époque être elle-même Préfète de sa maison. Cela ne s'était pas fait. Mais passons... Emma leva à nouveau les yeux vers Cassandra. Cette Préfète lui sembla bien gênée, mal assurée et peut-être impressionnée ?

" Euh... Salut... Oui, en effet, c'est moi Emma Wolt. Moi aussi je crois t'avoir déjà vu... "


Cassandra... Très joli prénom, pensa-t-elle.

" Cassandra Diggory, je crois ? Euh... Je ne savais pas que le rôle des Préfets étaient de tenir compagnie aux insociables... "


Emma fit un sourire sincère à son interlocutrice. Bizarrement, cette venue imprévue lui fit drôlement plaisir... On ne l'avait pas oubliée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme au bon vieux temps... [Libre]

Message  Cassandra Diggory le 10.11.08 22:37

Cassandra avait le plus grand mal à regarder Emma dans les yeux, et pourtant Dieu sait qu’elle ne devrait être impressionnée par rien ni personne. Comment expliquer ce phénomène étrange ? Arborer une peur maladive face à l’inconnu alors que le plus grand malheur du monde lui était déjà tombé dessus ? Quand on a connu la mort, il paraît que plus rien n’est censé nous atteindre, du moins rien d’aussi futile. Ce n’était absolument pas le cas pour la jeune Poufsouffle et ses proches avaient beau eu cherché, ils n’avaient jamais compris sa timidité excessive qui rendrait fou n’importe qui. Je crois que Cassandra non plus. Elle s’était résignée depuis longtemps.

La Préfère savait pertinemment que son interlocutrice était une personne d’une franchise et d’un culot mal placés, du genre à insulter tout et n’importe quoi sans gêne ni honte. Mais cela ne la perturbait pas plus que cela. Dites-moi le nombre de fois où votre cœur a parlé plutôt que votre cerveau, qu’on rigole un peu. Ca doit se compter sur les doigts d’une main. Personne n’est franc, tout n’est qu’illusion. Qui en voudrait à Emma ? Bon, d’accord, peut-être que cette dernière pensait tout cela, qu’aucune maison n’était meilleure que Serpentard, que les Sang-mêlés ou « Sang de Bourbe » ne méritaient pas d’être considérés comme des sorciers à part entière et tout le tralala. Cependant, Cassandra en doutait fortement et les yeux voilés de Emma quelques instants plus tôt avant qu’elle n’arrive l’avaient réconforté dans cette idée – et peut-être était-ce pour cela qu’elle avait tenu à venir lui parler, après tout.

« Oui, c’est moi. Je ne suis pas venue en tant que Préfète, d’ailleurs j'ai l'impression de faire peu de choses en tant que Préfète, mais plutôt en tant que personne-seule-cherchant-conversation-et-compagnie. Je crois bien que c’est moi l’insociable, sur le coup. »

Cassandra ne put retenir un petit rire, d’abord pour la réponse de Emma qui l’avait surprise et amusée, et aussi parce que c’était vraiment absurde de croire qu’en venant vers la Serpentarde, c’était par obligation et non par plaisir. Quand on connaissaît les relations difficiles qu’elle entretenait avec les gens, on se dit qu’elle devait vraiment en avoir envie pour adresser la parole à une personne quasi-inconnue, qui plus est étant d’une maison ayant mauvaise réputation. Mais comme je l’ai dit plus tôt, la réputation tout comme les apparences, Cassandra n’en tenait pas compte.

« Je sais que ça ne se fait pas de poser une question comme celle-ci, surtout que cela doit faire 30 secondes à tout casser que nous avons engagé la conversation, mais à quoi pensais-tu ? »

Et pour ne pas changer, la jeune Poufsouffle détourna les yeux pour ne pas croiser ceux de Emma.
avatar
Cassandra Diggory
Préfète de Poufsouffle
Préfète de Poufsouffle

• Nombre d'écrits  : 559

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de cerisier, ventricule de coeur de dragon, 30cm. Efficace pour les sorts de DFCM et les Potions.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme au bon vieux temps... [Libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum