[Itw] Le Directeur nouveau est arrivé.

Aller en bas

[Itw] Le Directeur nouveau est arrivé. Empty [Itw] Le Directeur nouveau est arrivé.

Message  Benjamin W. Harris le 04.10.08 23:18

INTERVIEW - Benjamin William Harris, nouveau Directeur de Poudlard.


Journaliste : Bonjour et merci de bien vouloir nous accorder cette interview à l’occasion de l’actualité concernant votre prétention à devenir le prochain Directeur de cette prestigieuse école de sorcellerie qu’est Poudlard.

    Benjamin W. Harris : ...

Journaliste : Pour commencer, quel a été votre sentiment à l’égard du décès du Professeur Dumbledore ? Prétendre à la succession de cet homme encensé depuis la nuit des temps n’est-il pas difficile ?

    BWH : Albus était un homme admirable et estimé, quiconque l’a connu de son vivant doit le regretter, j’en suis, ce qui est arrivé est malheureux ; mais concernant la succession au poste haut placé de l’école de Sorcellerie en question, je pense que les précédents Directeurs avaient leurs méthodes et que les suivants auront les leurs, les différences entre les multiples occupants de ce poste ne seront, à mon sens, toujours que de nature et non pas de degrés. (pause) Ceci dit, ça ne m’empêchera pas d’être le meilleur Directeur que l’école ait connu a ce jour.

Journaliste : Concernant plus concrètement la cause de la mort, qui soulève, avons-nous besoin de le rappeler, de nombreux débats et questionnements de la part des parents d’élèves, faites-vous parti(e) de ces sceptiques ?

    BWH : Je ne nourrirai ni la peur des paranoïaques, ni la quiétude des idiots ; je serais mieux placé pour répondre à cette question aussi morbide que complexe, si je m’y intéressais.

Journaliste : Est-il légitime de craindre, selon vous, un retour du Seigneur des Ténèbres que ce soit dans les mois ou les siècles à venir ?

    BWH : Ce personnage, en liberté, a toujours eu des ambitions sans bornes. Tant que les anglais ne seront pas capables de récupérer son corps sans vie, oui, il semble logique que Mr Jack refera, tôt ou tard, une apparition ; en espérant qu’il n’ait pas le mauvais goût de choisir la date d’Halloween.

Journaliste : Très bien. En revenant un peu plus au vif du sujet, quels ont été selon vous les défauts de l’œuvre de Dumbledore ?

    BWH : Comme dans tant d’écoles, à Poudlard, les capes des élèves sont bien trop propres ; ce n’est pas moi qui irai vérifier si leurs sous-vêtements sont repassés.

Journaliste : Ainsi, qu’est-ce qui justifierait que l’on fasse appelle à vous, en particulier ? Quelles seraient vos priorités en tant que Directeur ?

    BWH : Je ferai en sorte de salir leur uniforme, qu’ils le veuillent ou non, ma conception de l’enseignement ne se fera pas sans épreuves, ni efforts de leur part. Ils sont jeunes, ils tiendront le coup. (pause) Je pense. (pause) J’espère. (ndlr : Il nous demandera, plus tard, s’il y a beaucoup de « paperasse » à remplir en cas de décès d’un élève dans l’enceinte de l’établissement.)

Journaliste : Notre regretté Albus était connu pour laissé un peu trop de libertés à ses élèves, sans pour autant faire passer à la trappe une certaine rigueur dans le travail. Sur la question de la discipline quel genre de Directeur seriez-vous ?

    BWH : Un bon Hibou a beau chasser toute la nuit et jouer en liberté tout le jour, quand il s’agit de lui donner une mission il est opérationnel ; c’est tout ce qui compte, non ?

Journaliste : Concrètement, qu’elles activités extrascolaires comptez-vous développer ou, au contraire, comptez-vous contenter les élèves avec pour unique moteur « le travail, encore et toujours le travail » ?

    BWH : Mes méthodes ne s’imposeront pas qu’en dehors des cours, à des créneaux horaires précis et réservés à cet effet comme on organise une chorale de voix de crécelles le mercredi après-midi ; je toucherai le quotidien de ces élèves, leur façon de penser et de vivre, car j’en ai le pouvoir et que j’en vois l’intérêt.

Journaliste : Et bien, encore une fois, merci de nous avoir accordé un peu de votre temps pour répondre à nos questions. Vous avez peut-être un dernier mot à dire ?

    BWH : Aux mères de famille anxieuses et, prochainement, au paroxysme de l’angoisse, tâchez de contacter Melle Inferno, c’est elle qui s’occupe des réclamations, qu’elles soient faites en personne ou par missive. Soyez indulgents, elle sera vite débordée.
Benjamin W. Harris
Benjamin W. Harris
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 7

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de pommier, poudre de dents de Clabbert, parfaite pour les sorts de protection.
• Commentaire d'Ombrage  : Humour juste pourrave.

Suis amoureuse de lui ** (ce qui n'a rien de glorieux quand on voit P, je précise.)

-> C'est Leanne ça, non ? P ? ( Canelle va le buter le sandwich ! )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum