* Retour... imprévu *

Aller en bas

* Retour... imprévu *

Message  Sally-Anne Perks le 08.11.07 14:55

La nuit commencait à tomber... Et elle tombait rapidement, très rapidement. Le feuillage touffu de la forêt accentuait encore plus le côté inquiétant et sombre du lieu. Elle courrait, courrait aussi vite qu'elle le pouvait... ne s'arrêtant pas, même lorsqu'une branche s'accrocha à sa cape, laissant au passage sur celle-ci un morceau de tissu vert foncé. Le souffle court, des feuilles séchées s'écrasaient sous ses pieds, brisant le silence lourd qui s'installait facilement lorsqu'elle ne causait aucun bruit.

Elle continuait à courir, même si elle ne savait pas vraiment où elle allait... Quand allait-elle enfin sortir de cette forêt si obscure? Elle n'en voyait pas le bout... aucune lumière ne pouvait l'appeller à la sortie puisqu'il faisait presque nuit au dehors.

Soudain, elle aperçut quelques points de lumières, qui étaient tout simplement les fenêtres des dortoirs... Elle y était presque.

Elle trébucha sur une racine qui se trouvait sur son passage et s'étala de tout son long sur la terre humide... Se relevant avec difficulté, elle reprit sa course, en boitant légèrement, à cause de la douleur aigue qu'elle ressentait à présent à sa cheville... Elle rabattit sa capuche sur sa tête une fois extirpé de cette masse noire, cavala encore un peu, afin d'atteindre le plus rapidement possible la grande porte massive du château... Mais l'herbe étant aussi très humide, elle dérapa encore une fois, se faisant à nouveau très mal à la cheville, qu'elle s'était encore une fois tordue. Elle resta allongée sur le sol, éreintée, trop épuisée pour se relever, pour pousser sur ses deux jambes et ses deux bras... A bout de nerfs, elle essaya tant bien que mal de s'appuyer sur ses coudes et se mit à sangloter faiblement, par manque de force, par accablement...
avatar
Sally-Anne Perks
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 3216

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Plume de Phoenix - Bois d'Acajou - 28.3 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Pourquoi personne parle de Sally ?! Aaahhh... vrai, nous sommes boutonneux et parlons tous sur le bout de la langue, alors qu'elle, elle chante bien.
Pardonne-nous, Sally.

Parce que c'est notre idole, on ose pas trop, on la vénère en silence.

Moi,

(qui a écrit ça ? je découvre ça aujourd'hui !! - sally)


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Esther Malfoy le 08.11.07 22:45

Si tu veux bien, je répondrai ce weekend
avatar
Esther Malfoy
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 4105

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Noblesse Oblige... Serpentard
• Commentaire d'Ombrage  : Pov' Cilou elle a aucun commentaire .0.

Cilou i love you ! ♥

Cilou i love pas you mais tes vavas sont jolis.

Elle vous domine tous x 100.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Sally-Anne Perks le 08.11.07 23:06

[Euh, en fait, j'avais prévu ce RP avec Valentin, on a jamais eu l'occaz de RPer ensemble, alors je me suis dit que, comme j'avais un peu d'inspi, je me lançais ! Mais ce qu'on peut faire, c'est commencer ensemble, avec Val, et tu peux arriver après... Ca peut etre sympa, tous les trois... On verra !]
avatar
Sally-Anne Perks
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 3216

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Plume de Phoenix - Bois d'Acajou - 28.3 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Pourquoi personne parle de Sally ?! Aaahhh... vrai, nous sommes boutonneux et parlons tous sur le bout de la langue, alors qu'elle, elle chante bien.
Pardonne-nous, Sally.

Parce que c'est notre idole, on ose pas trop, on la vénère en silence.

Moi,

(qui a écrit ça ? je découvre ça aujourd'hui !! - sally)


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Valentin Moson le 10.11.07 12:41

Il avait eu la même journée que lui. Alors pourquoi lui? Il l’avait déjà fait la semaine dernière. Alors pourquoi lui? Bien gentil ce Artemis, mais Valentin n’allai pas se laisser prendre deux fois. Quoique, cela faisait déjà la deuxième fois. La deuxième fois que le Jeudi soir, soir de ronde à l’extérieur du château pour les Serdaigle, c’était Valentin qui s’y collait. Chaque jour de la semaine, une des maisons devait assurer, à l’aide d’un préfet, la surveillance du parc et de la Forêt interdite, hormis un soir où un professeur s’en occupait. Le jeudi soir c’était les Serdaigles. Et par pur logique, les deux préfets avaient décidé de faire une fois sur deux la lourde tâche qu’était celle d’aller dans le Parc, voir s’il était bien vide, jusqu’à la clairière de la Forêt. C’était quelque chose à faire de vraiment fatigant, il fallait chercher dans le froid, des éventuels élèves qui ne respecteraient pas le règlement. Il en attrapait à chaque fois un groupe ou deux, mais quand ceci voyait Valentin arrivait, il détalait en courrant à l’intérieur du château. Pas par peur du préfet, mais par peur que ce dernier appelle Leidjiil ou Mme Inferno. Valentin leur envoyait alors une boule de lumière qui arrivait jusqu’à eux, ne faisant que les éclairer, pour leur faire peur.

Peur… peur…Non, il ne pouvait pas avoir peur, pas lui! Et pourtant… Pourtant, sa baguette éclairant les alentours de la cabanes du garde-chasse, la peur lui montait au ventre, comme un poison. De la pure peur, terreur d’enfant, de voir apparaître des monstre, montaient en lui en paquets de stress. Un stress insoutenable. Une tension qui se sentait à trois cents kilomètres à la ronde. Pourquoi un tel tourment. Peut-être ces bruits. Des sanglots…Des pleurs… Des rires? Il ne parvenait plus à distinguer ce que c’était, car cela provenait de la Forêt …Interdite.
Pour Halloween, l’année dernière, il avait regardé un film moldu où tout le monde mourrait. Le tueur était un fou à lier qui rigolait en assassinant ses victimes, qui se faisaient trancher la gorge, le derrière des genoux et qui recevait un coup de couteau au nombril. Sympathique comme film. Valentin se rappelait la manière horrible dont le psychopathe rigolait. Était-ce cela que ce bruit lui rappelait? Un mélange de rires et de pleurs?
Il s’approcha, doucement, murmura quelques mots et une boule de lumière partit de sa baguette et fila vers le devant. Elle disparut très rapidement, mais pas assez pour que Valentin ne puisse voir cette chose par terre. Cette chose qui rampait par terre. Qui faisait de petits bruits étranges, qui laissait des traces vertes par tout, qui avait les cheveux couleur…
Une élève? Mais qu’est-ce que…

-…tu fous là?

La jeune fille pleurait. Par terre, avec une difficulté monumentale pour se relever, comme si tout le malheur du monde était attaché à ses épaules, la jeune fille pleurait. Moins elle arrivait à se relever, plus elle pleurait, et plus elle pleurait, moins elle y arrivait. C’était désolant. Valentin ne put s’empêcher de penser que c’était une Serpentarde, et bien qu’il haïsse les préjugés, les Serpentards restaient , généralement, plutôt digne. Là, affalé par terre à pleurer, sous la lumière de Valentin qui la regardait de toute sa hauteur, la baguette pointée sur elle, elle paraissait misérable… Seul un monstre ne pourrait avoir pitié d’elle et la laisser là. À manger la terre de la Forêt. Valentin n’était pas un monstre. Il fit sortir de sa baguette une petite boule deux lumière, éclairant les deux élèves. Cependant, il continuait à ne pas voir son visage, sa capuche cachant son tête. Qui était-ce? Et que faisait-elle là?
avatar
Valentin Moson
Préfet de Serdaigle
Préfet de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 1555

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de rose, crin de licorne, 26.5 centimètres, plutôt flexible . Excellente pour les sortilèges .
• Commentaire d'Ombrage  : Amoureux.
( & Nyu aussi d'abord. T'aime les gateaux à la banane ? )
[Il adore les bananes.]
[ On se demande quel genre. ]
[Le genre qui se mange. Very Happy]
[ Ouai ouai ... ]
Dégagez bande de poivreaux !
Arty : Toi&M=Mignon comme tout. Pour longtemps j'es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Sally-Anne Perks le 10.11.07 21:50

Oui, cette jeune fille, qui avait parcouru toute la longueur de la forêt, était une Serpentarde, Sally-Anne Perks, Sally pour les plus intimes. Une élève de Poudlard depuis quelques années, ayant rencontré au cours de sa vie divers obstacles, qui l'ont fait plus ou moins mûrir, évoluer. On ne peut pas dire que cette jeue demoiselle ait eu une vie pleine de bonheur et de joie, mais plutôt de malheurs enchaînés les uns après les autres... Après l'assassinat de son petit ami par un Mangemort, le père de sa meilleure amie, elle avait perdu en même temps l'amour de sa vie, qu'elle aimait par-dessus tout... Et de surcroît sa meilleure amie, qu'elle avait banni à jamais, malgrè ses excuses infinissables...

Sally, la jeune éffrontée, l'insolente élève que beaucoup d'élèves craignaient, s'étaient transformée en une véritable amie et quelqu'un de beaucoup plus ouvert, grâce à... l'amour.

Mais après cet incident, elle ne voyait plus les choses de la même manière, plus du tout. Quelques mois plus tard, un autre incident lui fit perdre à jamais le peu de confiance qu'il lui restait, le peu de dignité et de fierté qu'elle avait réussit à maitriser et conserver... Un élève arrivé depuis peu est vite devenu son ennemi, un jeune garçon insolent qui n'en faisait qu'à sa tête, se croyant le plus fort. Ils se retrouvés face à face, provoquant un duel sans merci, qui laissa sur Sally une marque indélébile... à vie. Elle essaya de la cacher au début, en vain... Elle n'avait qu'un seul recours pour s'en débarrasser, mais cette solution n'était pas la meilleure d'après elle, elle voulut donc s'en charger elle-même... Lui causant des ennuis. Do'ù ce retour un peu imprévu et explosif...

Revenons-en à présent à la situation qui se déroule... Sally n'avait pas entendu les bruits de pas de ce jeune Serdaigle. Elle ne l'avait pas entendu non plus prononcer les quelques mots qui étaient sortis de sa bouche, couverts pas les sanglots qu'elles tentaient tant bien que mal d'étouffer.

Puis la lumière qui jaillit de la baguette du jeune homme l'interrompit soudainement. Elle s'arrêta net, croyant qu'un professeur ou Rusard l'avait repéré... Elle s'immobilisa, puis, ignorant toute la faiblesse qu'elle avait ressenti quelques minutes auparavant, elle recula tout en se relevant sans problème. Elle s'éloigna de quelques pas en arrière, pour être le moins observé possible par l'inconnu, rabattant un peu plus sa capuche qui risquait de glisser à tout moment.

Elle s'immobilisa un moment, seulement une ombre noire la représentant. Une fois qu'elle eut reconnu que ce n'était qu'un élève, grâce à la taille et à la minceur du jeune garçon, elle s'apaisa... Puis, tout en glissant la main vers l'intérieur de sa robe, elle lui demanda sur un ton furtif et anxieux...


Qui es-tu?
avatar
Sally-Anne Perks
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 3216

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Plume de Phoenix - Bois d'Acajou - 28.3 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Pourquoi personne parle de Sally ?! Aaahhh... vrai, nous sommes boutonneux et parlons tous sur le bout de la langue, alors qu'elle, elle chante bien.
Pardonne-nous, Sally.

Parce que c'est notre idole, on ose pas trop, on la vénère en silence.

Moi,

(qui a écrit ça ? je découvre ça aujourd'hui !! - sally)


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Valentin Moson le 15.11.07 20:50

Il se mit à maudire Artémis jusqu’au plus profond de lui-même. Si il était là, devant, lui, il lui jetterait un sort qui lui ferait sortir de l’eau part tous les trous. Il le taperai à mort, pour lui faire comprendre à quel point il n’aurait pas dû lui demander de ne pas faire son tour de garde. Ainsi à cause de lui, Valentin, s’était retrouvé dans la Fôret Interdite, Le soir, tard, avec une peur au ventre, et une jeune Serpentarde, qui ne lui inspirait plus du tout la pitié qu’elle lui inspirait avant. Car, avant, il avait éprouvé un besoin de l’aider, de faire quelque chose pour soulager son malheur, de comprendre. Maintenant, la fille face à lui, lui faisait peur. Était-ce dû au fait qu‘elle s‘apprêtait à attraper sa baguette? Ou au fait qu’elle avait un visage sauvage, prête à l’attaque .Ou encore au fait que, si attaque il y avait, ce serait forcément elle qui vaincrait, étant donné sa taille et son âge?

Mais c’était lui le préfet, lui le maître de la situation, lui qui posait les questions, elle qui y répondait. Elle qui devait être penaude, se répandre en explications, et implorer le pardon du préfet. C’était loin d’être le cas, mais Valentin allait tout faire en sorte que cela le soit. Tout faire pour que cette jeune fille baisse sa baguette, lui demande pardon, et retourne dans son dortoir, après avoir donné une très bonne raison de se trouver à un tel endroit.

Lui, le préfet. Il allait lui montrer de quel bois il se chauffait. Elle avait le culot de lui demander qui il était? En quoi cela importait? Pourquoi n’avait-elle pas répondu à la question que Valentin lui avait posé: qu’est-ce qu’elle faisait là? Mais oui au fait…Qu’est-ce qui pourrait expliquer sa présence ici? Il attendait de voir l’excuse, mais pour l’instant, il se faisait, étrangement, du soucis pour lui. Le lieu, la personne face à laquelle il était, encapuchonnée, rien n’était très rassurant. Oui elle portait une capuche. Exaspérant d’ailleurs! Comme si…c’était une espèce d’espionne étant allé dans la forêt et revenant discrètement. Étrange… Allez, Valentin, courage, on se ressaisit tu ne vas tout de même pas avoir peur.

Le froid se sentait de plus en plus. Il n’y avait pas de vent du tout, mais c’était l’air en lui-même qui semblait gelé, glacé. Et le froid pénétrait en Valentin comme un poison, l’empêchant de réfléchir convenablement à la situation actuelle. Des bruits étranges, d’animaux sûrement, empêchaient sa cogitation. La lumière, très peu présente, laissait le lieu vide de tout. Peu d’arbres, peu de lumière, peu de bruit. Juste deux adolescents face à face, l’une mettant sa main dans sa veste, l’autre, se préparant. Il ne savait pas à quoi il se préparait, mais il était prêt. Et si ça devait péter, il saurait quoi faire. Un arbre était situé pas trop loin de lui. Il lui suffirait d’un sortilège de protection mineur, puis de se cacher derrière un arbre et d’émettre des étincelles de secours en l’air. En espèrant qu’ elles soient vus. En espérant que son désespoir, sa panique, sa peur, soit aidé, par quelqu’un, quelque un n’importe qui…

En attendant, il était seul. Seul face à elle. Et son devoir de préfet, sa fatigue, et l’envie de parler comme ça sur le coup, lui fit dire, plutôt bêtement.

-Moi, je suis préfet! Alors, je vais te demander d’enlever ta capuche et de me dire ce que tu fais là!

Le ton n’y était pas. Il était déterminé, faisait tout pour paraître un minimum autoritaire, convaincant. Mais ça en était ridicule. La voix de Valentin, qui commençait presque à muer, était toujours une voix de gamin. Et les paroles furent alors des paroles qui ,certes, ne manquèrent pas de conviction, mais qui fut quand même des paroles de gamin, et qui montrait bien la peur éprouvé par l’enfant. L’enfant? N’avions-nous pas dit que Valentin était un adolescent?
avatar
Valentin Moson
Préfet de Serdaigle
Préfet de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 1555

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de rose, crin de licorne, 26.5 centimètres, plutôt flexible . Excellente pour les sortilèges .
• Commentaire d'Ombrage  : Amoureux.
( & Nyu aussi d'abord. T'aime les gateaux à la banane ? )
[Il adore les bananes.]
[ On se demande quel genre. ]
[Le genre qui se mange. Very Happy]
[ Ouai ouai ... ]
Dégagez bande de poivreaux !
Arty : Toi&M=Mignon comme tout. Pour longtemps j'es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Sally-Anne Perks le 25.11.07 18:49

* Préfet, ben voyons... Mais qu'est-ce qu'ils ont tous en ce moment? Tous les gens que je croise sont devenus préfet... Et pas les plus courageux, à ce que je vois... * se dit Sally, en riant interieurement.

Il était clair que le jeune homme qui se trouvait devant elle ne pouvait pas être préfet... Vu sa stature, c'était impossible, il se moquait d'elle. Mais soit, considérons qu'il était bel et bien préfet. Il croyait lui faire peur? Elle, Sally? La redoutable? (Pfffff... )

Toujours est-il qu'il fallait qu'elle réagisse la petite... Et vite. Parce qu'elle ne pouvait pas rester plantée là éternellement, comme un piquet. Et puis lui aussi attendait... Il attendait, oui, mais quoi, en même temps? Qu'attendait-il... d'elle également?

Il la craignait, elle le voyait bien. Mais le plus important était qu'il ne découvre pas d'où elle venait, c'est tout. Peut être vallait-il mieux faire comme si de rien n'était... inventer quelque chose comme...


- ... Et bien, je me suis aventurée dans la forêt ce soir... Je sais, je n'aurais pas du être là à cette heure si tardive... Mais j'ai voulu prendre l'air... et je n'ai pas vu l'heure passer, désolée...

Fit-elle d'un air relativement "désolé". Elle n'aimait pas se rabasser et faire la lèche-bottes, mais là, il le fallait, pour qu'elle se sorte de ce pétrin. Si elle commencait à jouer les rebelles, elle n'en finirait jamais. Mieux valait simplifier et mettre court à cette histoire, que de la compliquer et de s'empatouiller dans quelque chose qui ne ferait que la mettre un peu plus dans l'embarras...


[Chui désolée, c'est minable... Mais chui pas du tout inspirée ! ^^ C'est horrible... Je ferai mieux la prochaine fois ! Promis !]
avatar
Sally-Anne Perks
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 3216

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Plume de Phoenix - Bois d'Acajou - 28.3 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Pourquoi personne parle de Sally ?! Aaahhh... vrai, nous sommes boutonneux et parlons tous sur le bout de la langue, alors qu'elle, elle chante bien.
Pardonne-nous, Sally.

Parce que c'est notre idole, on ose pas trop, on la vénère en silence.

Moi,

(qui a écrit ça ? je découvre ça aujourd'hui !! - sally)


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Retour... imprévu *

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum