Préfet défiant les grands...

Aller en bas

Préfet défiant les grands...

Message  Valentin Moson le 08.07.07 18:17

-Mon chéri si tu savais à quelle point ton père et moi nous sommes fière de ton poste de préfet!
Tu parles…Le père de Valentin ne devait sûrement même pas être au courant. En voyage d’affaires, il avait autre chose à penser qu’à son fils. Son fils, qui, oui, avait été nominé au poste de préfet à la rentrée et qui…

-Eh, toi!Tu veux que je dis à Leidjiil que tu jette des sortilèges à ton camarade pour que ses cheveux se dressent sur sa tête? Tu sais bien qu’il est interdit de jeter des sorts dans les couloirs! Finite Incantatem!

…qui prenait son rôle très au sérieux. En effet, non seulement il était préfet, mais, Leidjiil lui avait annonçait que il continuait à être gardien de l’équipe de Serdaigle et que peut-être…peut-être… il allait être le capitaine de son équipe! Si c’est pas génial ça! Capitaine et préfet. Il y avait de quoi être fier. Alors, Valentin, qui trouvait de plus en plus les cours d’une simplicité enfantine, et qui n’avait pas besoin de réviser ses cours, passait donc son temps dans les couloirs, dans la salle commune, à réprimander les élèves qui ne se comportait pas bien. Et depuis peu, des comportements mauvais, il avait l’impression d’en voir partout…

Tous ces premières années qui s’amusaient à lancer des étincelles partout, qui allaient trop près de la Forêt Interdite, qui faisaient un boucan pas possible dans la salle commune, qui ne rentrait pas au dortoir aux heures convenues…C’était exaspérant, il ne respecte vraiment rien ces petits…

Oui, Valentin qualifiait les première années de petit, car lui-même se sentait grand, immense même, il avait pris quelques bons centimètres et avait l’impression que c’était il y a fort longtemps le temps où il était en première année, et il n’arrivait plus à se souvenir de se qu’il y avait fait…Les séances de cinéma avec Azura, les discussions avec Lys, les entraînements avec Julius… Tout ça était tellement loin. Maintenant, il avait envie d’autre chose, de…

Il passait à côté d’un couple qui tentait un joli french kiss… Valentin les observa un instant, avec envie, puis…

-Oh! On est dans une école, pas dans un baisodrome!

Le couple le regarda. Valentin savait que la jeune fille était de son année, mais le garçon lui, avait un an de plus.

-Il t’arrive quoi le nain là! Si t’es en manque tu t’excite par sur nous, ok?

Valentin était un peu déstabilisé. Il n’était pas en manque mais…Enfin si il était en manque mais… Enfin…

-Je…

Dans ces moments là, lorsque tout est trop confus dans l’esprit du jeune Serdaigle, trois réactions apparaissent: il rougit, baffouille, puit s’enfuit. C’est exactement ce qu’il se passa. Il devient aussi rouge qu’un poivron (rouge justement ^^), marmonna quelques mots dont « préfet, Leidjiil et pas en manque », et s’en alla, plus énervé que jamais.
Il marchait à grands pas maintenant, énervé pour il ne savait quelle raison, énervé contre le monde entier, il avait envie de tout casser, de taper tout le monde, et au tournant d’un couloir:

-Qu’est-ce que vous foutez là? Vous êtes obligé de traîner comme ça dans les couloirs? Allez dehors plutôt!

…Aie. Il venait de passer dans un couloir où, sur les côtés, se trouvaient une multitude de bancs. Et sur ces bancs se situaient plusieurs petits groupe d’élèves, soit seul, soit en duo… Et ces élèves n’étaient pas en première année, loin de là…

[HJ: Allez, petit rituel du ç'est nul: "Raaah, c'est nul mais j'ai pas d'inspi...." Lol non plus sérieusement, c'est nul, mais y a pas de mais,je suis pas un grand RPgiste... Et m'en voulez pas pour le baisodrome]
avatar
Valentin Moson
Préfet de Serdaigle
Préfet de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 1555

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de rose, crin de licorne, 26.5 centimètres, plutôt flexible . Excellente pour les sortilèges .
• Commentaire d'Ombrage  : Amoureux.
( & Nyu aussi d'abord. T'aime les gateaux à la banane ? )
[Il adore les bananes.]
[ On se demande quel genre. ]
[Le genre qui se mange. Very Happy]
[ Ouai ouai ... ]
Dégagez bande de poivreaux !
Arty : Toi&M=Mignon comme tout. Pour longtemps j'es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Esther Malfoy le 08.07.07 20:25

De nombreux sixièmes et septièmes années profitaient des rayons du soleil près des fenêtres du couloir après une semaine de nuages gris, de pluis fine et de vent : Bienvenu en Angleterre ! Ces elèves étaient essentiellement des Serpentards qui riaient, plaisantaient, se moquaient... Bref des Serpentards ! Lorsqu'ils entendirent la remarque que leur jetta le préfet de Serdaigle, ils tournèrent la tête vers lui et éclatèrent de rire.

Mais pour il se prend celui-là ? Vous avez vu sa taille ! Va voir maman, petit !

Les remarques fusaient et le pauvre préfet de Serdaigle se retrouva vite confronté au groupe de la maison verte et argent. Les plus grands le poussaient légèrement en rigolant, les filles le dévisageait de la tête aux pieds tout en pouffant, Valentin rougissait de plus en plus ce qui provoquait l'hilarité générale. Aucun des élèves aux alentours ne serait aventuré à lui venir en aide. S'opposer aux serpentards de septième années dont le préfet en chef relevait du suicide.

Parmi les élèves qui passaient et repassaient dans les couloirs se trouvait Esther Malfoy : la jeune fille se rendait dans sa salle commune lorsqu'elle remarqua un attroupement.

♠ Bizarre... Ils veulent encore faire les malins... Tant que c'est un gryffondor, ca me va ! ♠

Avec un malin plaisir, elle se hâta vers le grouppe et se faufila parmi ses camarades. Si elle voulait paraître la même qu'avant son absence, elle se devait d'être la serpentarde typique, arrogante et moqueuse. Elle remarqua une de ses amies et lui demanda ce qu'il se passait.

C'est le préfet de Serdaigle, expliqua la jeune fille en riant, il veut qu'on aille dehors pour son plaisir Alors Liam est en train de s'expliquer avec lui !

Le grand Liam Lancaster, préfet en Chef de sa maison, était en train de provoquer les fous rires dans l'assistance. Dominant le serdaigle par la taille, il le ridiculisait du plus qu'il pouvait et Esther n'en perdait pas une miette.

Alors le préfet ?! Tu as un nom ?

Avant que l'adolescent ai pu répondre, la jeune Malfoy prit les devants et s'adressa à Liam. Même si elle n'avait pas voulu cette situation, elle se devait de le faire, du moins pour couper court aux rumeurs dans sa maison sur les raisons de ses changements.

C'est Valentin Moson, préfet de Serdaigle. Encore un incapable que Leidjill a du nommer. la pauvre, elle ne peut plus compter sur personne.

Riant avec les autres, elle attendait une réponse de Valentin qui était maintenant pris à parti et maudirait à jamais cette journée.
avatar
Esther Malfoy
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 4105

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Noblesse Oblige... Serpentard
• Commentaire d'Ombrage  : Pov' Cilou elle a aucun commentaire .0.

Cilou i love you ! ♥

Cilou i love pas you mais tes vavas sont jolis.

Elle vous domine tous x 100.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Wiluna Qadehar le 08.07.07 21:23

HJ : Hé ! Comment que j'fais maintenant pour ramener ma fraise ?! J'vais être obligée de le défendre là, c'est pas du tout ce que je voulais. Pas bien
avatar
Wiluna Qadehar
Préfète en Chef
Préfète en Chef

• Nombre d'écrits  : 8394

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois d’acajou, poil de licorne, 20 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Bah Wilu eh bah je l'OVERKIFFE.
Clé'

Bah Wilu et bah je l'overdeteste.
Val.

Arty : Bah Wilu ... Rien du tout en fait. J'aime bien son nouveau vava.

WILOUNANOU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Leo Draco le 09.07.07 14:56

De loin la scène semblait habituelle, sans orginalité particulière. Un groupe de Serpentards martyrisait un élève de première ou deuxième année d’une autre maison pour prouver une soi-disant supériorité ou simplement pour justifier une fois de plus la réputation des Serpentard selon laquelle ils n’avaient aucune perfidie et qu’ils fonçaient bêtement dans le tas comme des taureaux aveugles. Evidemment, la première option était l’excuse employée par la plupart des Serpentards pour ennuyer les jeunes élèves de Poudlard cependant, dans l’esprit de Léo, la seconde justification se rapprochait davantage de la réalité.

En effet, la scène semblait ordinaire, commune, comme si elle était ancrée dans l’essence même de l’école. Cependant, ce jour là, quelques temps après la rentrée, Léo voyait cet esclandre d’un œil nouveau : celui du préfet. Peu importait que le supplicié soit de la maison au lion rouge ou à l’aigle de bronze le fait était que le Serpentard qui avait supprit la scène était un préfet et qu’il se devait de remettre dans le droit chemin les élèves de sa maison qui s’égaraient lamentablement dans les sentiers de la niaiserie.

Les mains dans ses poches, comme à son habitude, Léo s’approcha d’un pas lent vers le lieu de la dispute où il vit clairement le visage des protagonistes : le très craint Liam Lancaster et Valentin Moson, le préfet de Serdaigle que Léo avait pu apercevoir lors de la réunion des préfets qui avait eut lieu quelques jours auparavant à l’occasion de la rentrée. Il jeta un œil sur les environs pour examiner le visage des curieux qui observaient ou participaient à la scène. Avec attention il dévisageait chaque personne présente sur le lieu jusqu’à ce qu’il tombe sur ce qu’il avait identifié comme le dos d’Esther Malfoy, seconde préfète de Serpentard et ex-petite amie du blondinet.
Sa première réaction face à la présence de la préfète fût de reculer de quelques pas en arrière pour ne pas croiser son regard. Non, Léo n’avait pas peur d’Esther, seulement ils n’étaient plus en très bons termes et, pour le moment, la seule chose que Léo pouvait se permettre de faire était de la laisser respirer dans son coin sans l’importuner.

Mais là il ne sagissait plus de leur relation mais plutôt de leurs rapports de préfet à préfet et des responsabilités qu’ils devaient respecter, dans un élan d’héroïsme, en tentant d’occulter au mieux tout ce qui les rattacher dans la vie privée, Léo s'avança dans le dos d’Esther jusqu'à en venir à sa hauteur pour s’adresser à elle.

- Que se passe-t-il ? Pourquoi tu n’interviens pas ? … C’est bien le préfet de Serdaigle à qui s’en prend Liam ? …

Léo n’avait pas attendu de réponse de la part d’Esther, il voulait simplement lui prouver qu’il pouvait lui rappeler ses devoirs en tant que préfète sans pour autant être perturbé par leur situation privée. Il s’avança un peu plus tout en bousculant quelques spectateurs pour s'affirmer jusque devant Liam.

- Comme si tu avais besoin de ça pour salir encore un peu plus ta réputation.

A cet instant Léo ne craignait pas particulièrement le préfet en chef qu’était Liam. L’honnêteté était du côté du blond de cinquième année et il aimait encore croire qu’il suffisait d’être bon pour être heureux … même au milieu d’une bande de Serpentards écervellés.

[ HJ : Désolé mais objectivement c'est nul ce que j'ai écris et je sais même pas où ça va nous mener. Enfin si quelqu'un avait l'amabilité de faire agir Liam envers moi parce que là je suis pas du tout inspiré pour décrire ses gestes. ]
avatar
Leo Draco
Roi ♥

• Nombre d'écrits  : 7423

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Aulne, 29 cm, nerf de Dragon mâle. Utile pour les enchantements et les sorts de longue portée.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Valentin Moson le 09.07.07 17:48

[HJ: Gniii je préfère attendre que Anna et wIlu aient posté... Ca va être mieux! Esther peut patienter, non mais!]



Edit de Wilu
HJ : Je ne posterai pas, j'vais pas te défendre quand même. Déprime C'est trop tard, je ne serai pas VIP. Snif.
avatar
Valentin Moson
Préfet de Serdaigle
Préfet de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 1555

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de rose, crin de licorne, 26.5 centimètres, plutôt flexible . Excellente pour les sortilèges .
• Commentaire d'Ombrage  : Amoureux.
( & Nyu aussi d'abord. T'aime les gateaux à la banane ? )
[Il adore les bananes.]
[ On se demande quel genre. ]
[Le genre qui se mange. Very Happy]
[ Ouai ouai ... ]
Dégagez bande de poivreaux !
Arty : Toi&M=Mignon comme tout. Pour longtemps j'es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Anna Malefoy le 09.07.07 19:14

Anna, au contraire de sa cousine, revenait de la salle commune des serpentards pout se diriger vers une salle de classe dans laquelle elle avait distraitement oublié un livre. Livre qui contenait l’énoncé d’un devoir à rendre le surlendemain pour un cours dans lequel elle n’excellait pas. Il valait toujours mieux s’y prendre un peu à l’avance avec les devoirs que donnaient les professeurs de l’école de sorciers car ils étaient généralement terriblement ardus et pointus, demandant beaucoup de recherches et de réflexions.

Malheureusement, et comme on pouvait s’y attendre, la lourde porte en chêne de la salle de classe était fermée à double tour par un vilain sort et il fut donc impossible à Anna de récupérer son précieux carnet ..

Tout en pestant intérieurement contre le professeur – et le personnel de Poudlard en général, les devoirs à rendre, la porte qui était restée définitivement fermée bien qu’Anna l’ait suppliée presque à genoux de- s’il-te-plait porte chérie - s’ouvrir, le contre-sort qu’elle ne connaissait pas et les elfes de Poudlard qui avaient servis à midi un affreux rôti aux airelles, Anna avança dans le couloir qui prolongeait la salle close.

Elle se trouva rapidement à hauteur du petit attroupement, petit attroupement qui devait de plus en plus important…

C'est Valentin Moson, préfet de Serdaigle. Encore un incapable que Leidjill a du nommer. la pauvre, elle ne peut plus compter sur personne.

En attendant ces paroles dont elle connaissait la voix parfaitement, Anna leva la tête et reconnut la tête brune de sa cousine. A coté de cette dernière, celle, blonde, Léo. Ils avaient tous les deux un air bien sérieux.

Comme si tu avais besoin de ça pour salir encore un peu plus ta réputation.

Anna reconnut ensuite le très populaire et fameux Lancaster.

Arrivée en pleine conversation, la jeune serpentard ne comprenait pas ce qui se passait. Cela semblait plus ou moins sérieux en tout cas. Elle s’approcha alors des deux préfets de Serpentards, qui étaient côte à côte. Anna resta néanmoins à quelque pas d’eux, ne voulant pas gêner ce qui semblait être une confrontation.

Sans savoir de quoi il s'agissait, elle décida déjà de ne pas prendre parti.
avatar
Anna Malefoy
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 2639

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Serpentard
• Commentaire d'Ombrage  : ...étrange.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Esther Malfoy le 09.07.07 19:21

HJ : je prend en charge le PNJ Liam Lancaster !

Liam s'était immédiatement tourné vers Léo en entendant sa remarque acerbe. Ces deux là ne s'appréciaient pas. Liam trouvait que son cadet était trop moralisateur, trop carré, de plus, un moment, son grand frère étaiet directeur de la maison Serpentard et le préfet en chef en avait toujours été jaloux. L'attitude qu'il avait déplaisé fortement à Léo à qui il n'était pas dans les habitudes de martyriser des gens sans raison, quelque soit leur maison. "Comme si tu avais besoin de ça pour salir encore un peu plus ta réputation." Ces mots résonnaient dans sa tête et plus il y pensait, plus, il sentait sa colère montait en lui.

Qu'est-ce que tu veux dire par là Draco ? Je te signale que je suis préfet en chef et que je représente ici l'autorité comptétente !

Le grand Serpentard fusillait son "caramarade" des yeux et se retenait à grand peine de se jeter sur lui et de l'humilier.

Tu as un problème peut-être, Super Préfet ?! renchérit-il mi colérique mi plaisantin. Puis se tournant vers le Serdaigle, il continua méprisant, tu vois les problèmes que tu causes ! Esther a raison, on se demande ce qui est passé par la tête de Leidjill pour qu'elle te nomme ! Mon pauvre petit !

Certains serpentards riaient, parmi eux, Esther ne savait sur quel pied danser. Lorsque Léo lui avait demandé pourqui elle n'était pas intervenue, elle avait chuchoté qu'elle ne voyait pas ce qu'elle aurait pu faire et qu'elle avait préféré ne pas créer de conflit supplémentaire et qu'il ferait mieux d'en faire autant, puis elle avait reporté son attention sur a scène qui se déroulait sous ses yeux.

Hé Draco ! Prend exemple sur ta collègue, Esther, conseilla-t-il en la montrant du doigt, elle au moins aura de l'avenir dans cette école, pas come toi mo vieux, tu es perdu !

Esther baissa la tête gênée d'être traitée de la sorte, elle avait l'impression de devenir une bête de foire. Elle aimait qu'on parle d'elle pour des choses valables mais Léo n'avait rien à lui envier. Sans rien dire, elle le vit s'en reprendre à Valentin.

Alors morveux ! Explique moi pourquoi on devrait aller dehors ?

Esther fut tenter d'intervenir mais se dégonfla rapidemment. D"une certaine manière, elle approuvait Liam en riant légèrement avec les autres Serpentard.
avatar
Esther Malfoy
[ A la fiche ♥ ]

• Nombre d'écrits  : 4105

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Noblesse Oblige... Serpentard
• Commentaire d'Ombrage  : Pov' Cilou elle a aucun commentaire .0.

Cilou i love you ! ♥

Cilou i love pas you mais tes vavas sont jolis.

Elle vous domine tous x 100.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Valentin Moson le 10.07.07 9:17

Des rires, des remarques acerbes , des bousculades, tout était fait pour que Valentin rougisse à un point le plus élevé possible… Il ne s’était jamais retrouvé dans une situation pareille. Dans pareil problème. Non mais vraiment, où Valentin venait-il de se fourrer? Les jeunes personnes à qui Valentin avaient demandé avec autorité, même méchamment, de sortir dehors, avait tous , grand minimum, trois ans de plus que lui. Et pire, il n’y avait presque que des Serpentard, dont deux préfet, et le préfet en chef… On ne pouvait imaginer pire situation. Le petit zozio de Valentin, au milieu de ce cercle de brute sanguinaire… Oui non peut-être pas sanguinaire, mais à voir le nombre de tête qu’ils faisaient en plus de Valentin, oui il y avait de quoi employer ce terme…

Mais pour il se prend celui-là ? Vous avez vu sa taille ! Va voir maman, petit !

Plus Valentin entendait ce genre de remarque, plus il rougissait, plus les filles ricanaient, plus les garçons le poussaient légèrement, le bousculaient expressément… C’était insoutenable pour Valentin, mais que pouvait-il dire? La remarque de la jeune fille de Serpentard ne l’aida en rien…

Alors le préfet ?! Tu as un nom ?

Il fallait qu’il parle là…Il LE fallait! Mais non, c’était impossible, il n’y arrivait pas. Et cette grosse brute de Liam le regardait en souriant…. Il aurait tout donné pour pouvoir l’étriper de ses propres mains, lui jeter un sort qui lui ferait…

C'est Valentin Moson, préfet de Serdaigle. Encore un incapable que Leidjill a du nommer. la pauvre, elle ne peut plus compter sur personne.

Sale peste, sale peste, SALE PESTE! C’était une remarque dès plus blessante pour Valentin… Maintenant, il avait autant envie de tuer Liam, que de tuer cette garçe, cette préfète serpentarde qui se la pétait…. Il lui jeta le plus grand regard froid qu’il pouvait, mais elle n’y fit pas attention… Pourquoi? Parce qu’un jeune homme blond, un Serpentard encore, venait de faire son apparition et de semer le trouble dans le groupe, ce qui pourrait profiter à Valentin…

- Que se passe-t-il ? Pourquoi tu n’interviens pas ? … C’est bien le préfet de Serdaigle à qui s’en prend Liam ? …

Oui, oui c’est moi! Merci, oh merci! Une once de sourire vient éclairer le visage de Valentin, et le rouge qui avait coloré son visage disparaissait peu à peu.. Comme si la présence de ce jeune homme l’aidaidait à se sentir mieux… Il s’appelait Léo Draco. Il le savait pour l’avoir entendu lors de la réunion des préfets… Ah, tiens! Maintenant, son sauveur se dirigeait vers la grosse brute de préfet en chef, Liam Lancaster. Qu’allait-il faire, qu’allait-il dire?

-Comme si tu avais besoin de ça pour salir encore un peu plus ta réputation.

Mouarf, il aurait pu faire mieux comme sauvetage. Mais c’était déjà pas mal, et l’on voyait que la supériorité de Liam venait d’en prendre un coup. A présent, tout le monde suivait le duel de choc: Liam VS Léo, et plus personne ne s’occupait de cet insignifiant de Valentin, le petit préfet de seconde année… Alors Valentin eu une petite idée: ses membres pouvaient à nouveau bouger et il pouvait à nouveau parler… Mais il ne comptait pas parler, loin de là, il comptait fuir! Bah oui! A près tout, ce n’était pas pour rien si le Choixpeau ne l’avait pas mis à Gryffondor… Alors, discrètement…

Qu'est-ce que tu veux dire par là Draco ? Je te signale que je suis préfet en chef et que je représente ici l'autorité comptétente ! Tu as un problème peut-être, Super Préfet ?!

Oui, c’était le moment ou jamais de, sur la pointe des pieds, s’enfui…

-Tu vois les problèmes que tu causes ! Esther a raison, on se demande ce qui est passé par la tête de Leidjill pour qu'elle te nomme ! Mon pauvre petit !

Eh m*rde! Là, Valentin, commencait sérieusement à chauffer, comme quand il fugait chez lui, quand une crise de folie s’emparait de lui. Il retourna vivement et essaya de regarder Liam dans les yeux avec un regard qui se voulait perçant. Dommage, car le regard était perçant, mais Liam ne s’occupait déjà plus de lui, il parlait maintenant au sauveur là, le blondinet (Oui maintenant, Valentin était énervé contre tout le monde!).

Hé Draco ! Prend exemple sur ta collègue, Esther, elle au moins aura de l'avenir dans cette école, pas comme toi mon vieux, tu es perdu !

Il était obligé de parler comme ça, mélodramatiquement (^^)? Il faisait vraiment de la peine, ce vieux gars tout moisi, et au moment ou Valentin le voulait, il ne s’occupait plus de lui. Ah, si! Le voilà qui revenait à la charge:

-Alors morveux ! Explique moi pourquoi on devrait aller dehors ?

Ça est, le vase avait débordé, la coupe était pleine, le renard était empaillé…Et Valentin se remplit d’une force, puissante: la rage! Et la rage balayait toujours la confusion, la timidité, la peur…

-Pourquoi tu devrais aller dehors? Bah je sais pas moi, il fait beau dehors, donc ça ferait contraste si tu vois ce que je veux dire…

Waoh..Il y était allé un peu fort là…D’autant plus que les rares personnes n’étant pas à Serpentard venait de rigoler à sa blague et Liam en était déstabilisé…Il regardait un peu partout puis, avec son air d’imbécillité profonde. Valentin sentait très mal la réaction du Serpentard , il voyait arriver grosse comme un cognard, et Valentin n'avait jamais su bien les éviter...


[Bon, j'arriverai pas à décrire sa réaction et ses paroles... En gros j'aimerai bien qu'il n'est pas compris la blague (contraste: beau/moche) mais que tout le monde oui...Si il en venait aux mains aussi ce serait bien...'fin comme vous voulez Grand sourire ]
avatar
Valentin Moson
Préfet de Serdaigle
Préfet de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 1555

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de rose, crin de licorne, 26.5 centimètres, plutôt flexible . Excellente pour les sortilèges .
• Commentaire d'Ombrage  : Amoureux.
( & Nyu aussi d'abord. T'aime les gateaux à la banane ? )
[Il adore les bananes.]
[ On se demande quel genre. ]
[Le genre qui se mange. Very Happy]
[ Ouai ouai ... ]
Dégagez bande de poivreaux !
Arty : Toi&M=Mignon comme tout. Pour longtemps j'es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Wiluna Qadehar le 10.07.07 13:42

Wiluna se rendait dehors, justement, quand elle n’arriva plus à faire un pas de plus. En effet, une mare grouillante de vert et argent bouchait le passage, complétée par un peu de bleu, jaune ou rouge. Elle pesta intérieurement contre ses élèves qui n’avaient que ça à faire que de rester plantés là mais elle était aussi curieuse, très même et voulait absolument savoir ce qui se passait.
Fort heureusement pour elle, l’insigne de préfet qui ornait sa robe de sorcier lui permit, avec, il faut l’avouer, quelques coups de coudes bien placés, d’arriver dans les premiers rangs.

Elle eut le temps d’entendre Liam sortir des atrocités à … à qui d’ailleurs ? A un de ses camarades de maison ?! Ce n’était pas très étonnant, en fait, vu la bêtise extrême dont le cerveau du Préfet en Chef semblait être exclusivement composé. Enfin, des rixes entres Serpentards, Wiluna s’en foutait totalement.

Mais il y avait aussi un autre protagoniste au milieu du cercle et c’était un Serdaigle. En changeant de nouveau de place, Wiluna put voir qu’il s’agissait d’un préfet aussi. Elle ne l’avait pas reconnu de dos. Comment s’appelait-il déjà ? Victor ? Vincent ? Ah non, Vivien ! Non … Si ?


¤ Pfff, quelle importance. ¤

Wiluna ne se creusa pas plus la tête à la recherche de ce prénom car deux répliques fusèrent très vite. Tout d’abord, Liam sortit encore une insulte. Il ne devait pas savoir parler autrement.


- Alors morveux ! Explique moi pourquoi on devrait aller dehors ?

Mais la question était plutôt bonne. A part qu’ils gênaient ceux qui voulaient y aller, dehors, il n’y avait pas vraiment de raison à ce qu’ils se bougent. Evidemment, quand on rate le début d’un petit débat mouvementé, on n’a pas toutes les cartes en main …


- Pourquoi tu devrais aller dehors? Bah je sais pas moi, il fait beau dehors, donc ça ferait contraste si tu vois ce que je veux dire…


Et là, Wiluna ne put s’empêcher d’éclater de rire. Liam n’avait en effet pas la gueule d’un dieu grec même si sa carrure était imposante. Et le pire c’est qu’il ne paraissait ne pas avoir compris la blague. Ca c’était vraiment trop fort.
Mais il lui manquait une case ou quoi ? Il avait l’air tellement c** planté là, en train d’essayer de comprendre et de trouver une réplique. Wiluna n’en pouvait plus.
avatar
Wiluna Qadehar
Préfète en Chef
Préfète en Chef

• Nombre d'écrits  : 8394

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois d’acajou, poil de licorne, 20 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Bah Wilu eh bah je l'OVERKIFFE.
Clé'

Bah Wilu et bah je l'overdeteste.
Val.

Arty : Bah Wilu ... Rien du tout en fait. J'aime bien son nouveau vava.

WILOUNANOU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Valentin Moson le 18.11.07 19:57

[HJ:Allez on s'y re-attaque les grands du RP!?]
avatar
Valentin Moson
Préfet de Serdaigle
Préfet de Serdaigle

• Nombre d'écrits  : 1555

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois de rose, crin de licorne, 26.5 centimètres, plutôt flexible . Excellente pour les sortilèges .
• Commentaire d'Ombrage  : Amoureux.
( & Nyu aussi d'abord. T'aime les gateaux à la banane ? )
[Il adore les bananes.]
[ On se demande quel genre. ]
[Le genre qui se mange. Very Happy]
[ Ouai ouai ... ]
Dégagez bande de poivreaux !
Arty : Toi&M=Mignon comme tout. Pour longtemps j'es

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Wiluna Qadehar le 18.11.07 22:18

Ba perso j'attends ...
avatar
Wiluna Qadehar
Préfète en Chef
Préfète en Chef

• Nombre d'écrits  : 8394

• Caste  : Brigade Inquisitoriale
• Baguette  : Bois d’acajou, poil de licorne, 20 cm
• Commentaire d'Ombrage  : Bah Wilu eh bah je l'OVERKIFFE.
Clé'

Bah Wilu et bah je l'overdeteste.
Val.

Arty : Bah Wilu ... Rien du tout en fait. J'aime bien son nouveau vava.

WILOUNANOU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préfet défiant les grands...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum